Dernière minute
Investing Pro 0
Version Sans-Pub. Améliorez votre expérience sur Investing.com. Économisez jusqu'à 40%. Plus de détails

Airbus Group : une deuxième vague baissière est à craindre !

fr.investing.com/analysis/airbus-group--une-deuxieme-vague-baissiere-est-a-craindre--200435581
Airbus Group : une deuxième vague baissière est à craindre !
Par Philippe Béchade   |  15/10/2020 14:04
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 

Publié à l'origine sur la Bourse au quotidien.fr

La crise sanitaire a plongé le secteur aéronautique dans une profonde déprime et Airbus Group (PA:AIR) n’a sans doute pas fini de dévisser en Bourse, estime notre expert Philippe Béchade. Attention aux fausses bonnes affaires !

Reconnaissons-le : Airbus Group s’en tire beaucoup mieux cette année que son grand rival Boeing (NYSE:BA), qui a déjà fait face à 436 annulations de commandes – tous modèles confondus – depuis le début de l’année. A l’inverse, l’avionneur européen a de son côté engrangé 370 commandes brutes d’avions civils sur les neuf premiers mois de l’année et 307 commandes nettes.

Il a de surcroît livré 284 appareils entre le 1er janvier et le 31 août, ce qui représente certes un recul de 43% par rapport à la même période l’an passé, mais Boeing n’a livré que 11 avions le mois dernier (contre 25 un an plus tôt et 12 au mois d’août).

Les bonnes nouvelles concernant Airbus Group sont néanmoins toutes relatives et l’annonce hier par Emmanuel Macron d’un couvre-feu en France qui touche 90% des métropoles desservies par un aéroport international pourrait ne constituer qu’un premier pas avant une salve de mesures plus restrictives sur les déplacements intra-européens et extra-européens. Sans parler de l’attrait désormais strictement nul d’un séjour culturel ou gastronomique à Paris, Lyon ou Marseille pour une période d’au moins quatre semaines…

Puisque les commandes de l’avionneur européen risquent de rester « clouées au sol » ces prochains mois, sachant qui plus est que les salons internationaux programmés d’ici mars 2021 sont annulés les uns après les autres, y compris le Forum de Davos fin janvier, son salut se situe désormais au-delà de la stratosphère. L’Agence Spatiale Européenne (ESA) lui a ainsi confié la conception d’un « alunisseur logistique lourd européen multi-rôle » capable de transporter jusqu’à 1,7 tonne de fret vers n’importe quel endroit de la surface lunaire.

L’ESA compte également sur Airbus Group pour concevoir et réaliser un véhicule spatial de transport interplanétaire baptisé « Earth Return Orbiter » (ERO), capable de rapporter sur Terre des échantillons de sol martien dans le cadre de la mission « Mars Sample Return », dans le cadre d’une co-entreprise avec la NASA.

Des ventes de titres massives en vue
Sauf qu’en termes de chiffre d’affaires, l’aventure spatiale n’apporte qu’une contribution marginale, et qu’avec la deuxième vague de contaminations au Covid-19, ce sont au minimum trois mois de commandes qui vont être perdus (les congés/voyages de fin d’année s’annoncent très mal), si ce n’est six… car il faudra bien que le(s) gouvernement(s) reste(nt) cohérent(s) par rapport à la dramaturgie de l’automne.

Les investisseurs risquent de considérer qu’il y a mieux à faire que de patienter aussi longtemps sur Airbus Group et pourraient se débarrasser du titre ces prochains jours.

En net repli ce matin, l’Airbus devrait s’en aller refermer le « gap » des 60,17 € du 25 septembre et pourrait re-tester dans la foulée le plancher des 58 € du 24 septembre (qui coïncide désormais avec le support oblique unissant les précédents creux des 26 juin, 27 juillet et 24 septembre).

Les choses risquent ensuite de se corser si le cours s’enfonce sous les 58 €, avec des vendeurs à découvert qui prendraient la main et tenteraient d’« appuyer » sur le cours jusqu’à revoir le plancher des 49,3 € du 15 mars dernier.

Airbus Group : une deuxième vague baissière est à craindre !
 

Lire Aussi

Gilles Leclerc
Virbac, fin d’alerte Par Gilles Leclerc - 03/02/2022

Publié à l'origine sur la Bourse au quotidien.fr Après le signal de baisse anticipé en décembre dernier, Virbac (PA:VIRB) semble avoir...

Airbus Group : une deuxième vague baissière est à craindre !

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
Commentaires (8)
oualid khemiri
oualid khemiri 27/01/2021 17:44
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
Triste triste
re mi
re mi 24/11/2020 19:06
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
totalement à côté...
Grégory Charrier
Grégory Charrier 13/11/2020 19:38
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
Effectivement 1 mois apres l’action passe a 85€
Florian Claustre
Siriux 02/11/2020 15:30
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
C'est marrant, quand il y a du positif, pas d'article de votre part... Cherchez vous la dévalorisation systématique de ce titre ?
Julien daytrader
juliendaytrader 23/10/2020 15:04
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
Oui je vois ça, + 6 % ce vendredi 23 octobre belle analyse.
Laurent Pipou
Laurent Pipou 18/10/2020 4:46
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
votre idée est pertinente ..malgré que je ne la partage pas..
Omar Amsaguine
Omar Amsaguine 16/10/2020 22:05
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
Le vaccin contre le coronavirus va bouleverser toutes ces prévisions les chinois ont commencé de vacciner ses citoyens les commandes vont pleuvoir c'est le moment propice
Laurent Pipou
Laurent Pipou 16/10/2020 22:05
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
l idée est pertinente...mais Pfizer and cie..repousse constamment la sortie du vaccin. .qui celui..ne se fabriquera pas en une journée
Papa Ravier
Papa Ravier 16/10/2020 16:43
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
les derniers chiffres: livraisons à fin septembre: BOEING 98 AIRBUS 341 Portefeuille de commandes BOEING 3357 AIRBUS 5992 CAPITALISATION Boursière BOEING 95,6 Bns $ AIRBUS 50 Bns € cherchez l'erreur! Monsieur BECHADE, si AIRBUS doit baisser, alors BOEING doit baisser beaucoup plus violemment!
Laurent Pipou
Laurent Pipou 16/10/2020 16:43
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
oui beaucoup beaucoup..plus vite
You Drl
You Drl 16/10/2020 16:43
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
Pas comparable, Boeing étant très fortement soutenu par l'état US. Le CA militaire d'Airbus est marginal par apport à celui de Boeing. Autrement les perspectives dans le civil d'Airbus sont bien supérieurs à Boeing...
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Inscription via Google
ou
Inscription via Email