Dernière minute
0
Version Sans-Pub. Améliorez votre expérience sur Investing.com. Économisez jusqu'à 40%. Plus de détails

Draghi : Croissance faible, inflation stagnante, fin du programme d’achat de titre

Par Investing.com (Darrell Delamaide/Investing.com)Aperçu des marchés27/11/2018 07:21
fr.investing.com/analysis/draghi--croissance-faible-inflation-stagnante-fin-du-programme-dachat-de-titre-200222276
Draghi : Croissance faible, inflation stagnante, fin du programme d’achat de titre
Par Investing.com (Darrell Delamaide/Investing.com)   |  27/11/2018 07:21
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 

Même lorsque Mario Draghi ne fait qu'affirmer ce que tout le monde attend de lui, sans rien changer à ses opinions précédentes, il fait l'actualité. Lors de son discours de lundi, il n'a rien dit de différent de ce qui a déjà été dit, ce qui n'a pas empêché les marchés de réagir.

Le président de la Banque centrale européenne a donc affirmé que le programme d'achat d'actifs de la BCE se terminerait comme prévu en décembre - "sous réserve de la confirmation de nos perspectives d'inflation à moyen terme".

Cela signifie que cela dépend de l'interprétation des données économiques par la banque centrale, car rien dans les chiffres n'indique que l’inflation se rapproche de leur objectif de 2%. Ils ont simplement choisi de croire que ces données suivraient ce chemin. Même Draghi a admis que "les mesures de l'inflation sous-jacente" sont toujours "inchangées".

Les analystes de Nordea Markets estiment quant à eux que l'inflation de base est de 1,1% en octobre. L'inflation globale de 2,2% est boostée par des facteurs temporaires. La baisse récente des prix du pétrole entraînera des révisions négatives de ce chiffre global et l'inflation de base restera stable à 1,1%, prédisent-ils.

Le président de la BCE a également reconnu que les données économiques étaient se détériorent. La croissance du PIB de la zone euro n'a été que de 0,2% au troisième trimestre, contre 0,4% au premier et au deuxième trimestre. Une partie du ralentissement, du moins, semble temporaire, en raison de la réduction de la production automobile allemande suite aux retards dans l'obtention de la nouvelle certification en matière d'émissions.

L’affirmation des intentions de la BCE par Draghi avant la commission des Affaires économiques et monétaires du Parlement européen, à laquelle peu de personnes ont assisté, a néanmoins indiqué que deux semaines avant la réunion du conseil des gouverneurs, Draghi n’avait pas changé d’avis. Il y a eu des spéculations selon lesquelles la rupture éventuelle des discussions sur le Brexit ou une confrontation avec l'Italie sur son budget pourraient inciter la BCE à retarder la diminution de ses achats d'actifs. Mais il reste de l’espoir pour le Brexit et les Italiens cèdent déjà.

Par ailleurs, comme le soulignait encore Draghi lundi, même si la BCE met fin à ses nouveaux achats, la politique monétaire reste assez accommodante. En effet, le bilan de la BCE est gonflé par ses 2,6 Mds € d'achats d'actifs. De plus, elle réinvestit le capital à mesure que les obligations arrivent à échéance.

Et, bien sûr, les taux à court terme restent à zéro. En outre, les analystes sont de plus en plus convaincus que la BCE proposera des opérations de refinancement à long terme ciblées (TLTRO) afin de maintenir les banques, notamment les banques italiennes, approvisionnées en liquidités.

Dans son témoignage, Draghi a consacré une grande partie de son discours à convaincre les députés de l’importance d’un budget central de la zone euro, qui devait constituer un important point budgétaire pour la région et un contrepoids à la politique monétaire. Les propositions récentes concernant un fonds européen pour les investissements et les propositions franco-allemandes pour un petit budget de la zone euro indiquent que l'idée est de plus en plus acceptée, selon lui.

La position de Draghi peut encore surprendre, mais il reste optimiste quant à l’équilibre de la politique monétaire de la BCE à l’heure actuelle.

L’euro s’est affaibli face au dollar après les remarques de Draghi sur le ralentissement de la croissance dans la zone euro. La confiance des entreprises allemandes mesurée dans l'indice Ifo a également chuté pour le troisième mois consécutif, pesant également sur la monnaie unique.

Draghi : Croissance faible, inflation stagnante, fin du programme d’achat de titre
 

Lire Aussi

Philippe Béchade
Tout est au plus haut ! Par Philippe Béchade - 18/10/2021

Publié à l'origine sur la Bourse au quotidien.fr Philippe Béchade revient dans cette chronique sur les actifs et les crypto-actifs. Tout est tellement haut que...

Draghi : Croissance faible, inflation stagnante, fin du programme d’achat de titre

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.
Inscription via Google
ou
Inscription via Email