Dernière minute
Investing Pro 0
Version Sans-Pub. Améliorez votre expérience sur Investing.com. Économisez jusqu'à 40%. Plus de détails

Eurofins Scientific cible d’un fonds spéculatif, l’obligation 2024 voit ses rendem

Par Goldwasser ExchangeObligations23/10/2019 09:22
fr.investing.com/analysis/eurofins-scientific-cible-dun-fonds-speculatif-lobligation-2024-voit-ses-rendem-200431160
Eurofins Scientific cible d’un fonds spéculatif, l’obligation 2024 voit ses rendem
Par Goldwasser Exchange   |  23/10/2019 09:22
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 

Eurofins Scientific (PA:EUFI), le laboratoire d’analyses français spécialisé dans l’agroalimentaire, la pharmacie, l’environnement et la biologie médicale, est dans la tourmente, victime des attaques d’un fonds spéculatif, selon des informations de nos confrères du Figaro et d’Option Finance.

Tout est parti d’un document comptant près de 80 pages publié il y a quelques jours par ShadowFall Fund, dans lequel le fonds britannique détaille les raisons qui l’ont incité à prendre une position vendeuse (à la baisse) sur les actions Eurofins Scientific (PA:EUFI). Selon Le Figaro, le hedge fund reproche notamment au laboratoire français une structure trop complexe de 800 filiales, des transactions intracompagnies trop compliquées et inhabituelles ou encore une dette de 882 millions d’euros jugée trop élevée.

Le courtier Jefferies a tempéré les accusations, rappelant que les griefs mis en avant n’étaient pas neufs et qu’Eurofins Scientific (PA:EUFI) avait déjà pris certaines mesures comme celles de changer d’auditeur.

Dans une réaction publiée sur son site internet, Eurofins Scientific (PA:EUFI) rappelle que les accusations de ShadowFall Fund ne sont sans doute pas totalement innocentes compte tenu de son statut de « vendeur à découvert ».

Pour rappel, la vente à découvert consiste à vendre (à terme) un actif que l'on ne détient pas au moment où cette vente est négociée, mais qu'on s’engage à détenir le jour où sa livraison effective est prévue. Le vendeur estime qu’il sera capable d’acheter ces actions à un prix inférieur auquel il les a (déjà) vendues, ce qui lui permettra de réaliser un bénéfice. A l’opposé d’un investisseur/actionnaire classique, un short seller s’intéresse donc aux titres susceptibles de baisser.

Eurofins Scientific (PA:EUFI) déplore également la publication de ces informations sans concertation préalable et sans qu’elle n’ait pu confirmer ou infirmer les suppositions, hypothèses et inférences reprises dans le document. Le laboratoire précise avoir alerté les autorités de régulation des marchés boursiers de cette publication qui pourrait constituer une tentative de manipulation du cours de l’action.

Sans attendre les conclusions de l’Autorité française des marchés financiers (AMF), le rapport ShadowFall Fund a provoqué une onde de choc à Paris, où les actions sont cotées. Elles ont perdu plus de 10% sur les allégations du fonds spéculatif.

Sur le marché obligataire, l’ambiance n’est pas à la fête non plus. Pour ne citer qu’elle, l’obligation Eurofins Scientific (PA:EUFI) 2,125% 25/07/2024 est tombée en quelques heures de 103% du nominal à environ 98%. Elle s’échange désormais sur le secondaire aux alentours de 100,74%, de quoi porter le rendement à 1,96%.

Scénario similaire pour l’emprunt perpétuel subordonné au coupon variable récemment émis. Avec un coupon actuel fixe de 3,25% et un cours de 95,71%, le rendement jusqu’au premier call fixé au 13/11/2025, s’élève à 4,06%.

Précisons que cet emprunt perpétuel a permis à Eurofins Scientific (PA:EUFI) de boucler un refinancement de sa dette à de meilleures conditions, et de reporter la prochaine échéance obligataire (dette senior ou perpétuelle) à janvier 2022.

Eurofins Scientific cible d’un fonds spéculatif, l’obligation 2024
Eurofins Scientific cible d’un fonds spéculatif, l’obligation 2024
Eurofins Scientific cible d’un fonds spéculatif, l’obligation 2024 voit ses rendem
 

Lire Aussi

Eurofins Scientific cible d’un fonds spéculatif, l’obligation 2024 voit ses rendem

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
Commentaires (1)
GERARD UCCELLI
GERARD UCCELLI 19/09/2021 8:56
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
Les tenants et les aboutissants de cette affaire sont curieusement a mettre en parallele avec l’affaire du laboratoire francais Valneva.
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Inscription via Google
ou
Inscription via Email