Dernière minute
0
Version Sans-Pub. Améliorez votre expérience sur Investing.com. Économisez jusqu'à 40%. Plus de détails

Les biotech : premières victimes de l’aversion au risque ?

Par Eric LewinAperçu des marchés05/09/2017 11:42
fr.investing.com/analysis/les-biotech--premieres-victimes-de-laversion-au-risque--200196465
Les biotech : premières victimes de l’aversion au risque ?
Par Eric Lewin   |  05/09/2017 11:42
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 

Publié à l'origine sur la Bourse au quotidien.fr

Lorsqu’on regarde l’évolution du secteur des biotech pendant l’été, force est de constater que les performances n’ont pas été au rendez-vous. Les déceptions sont nombreuses avec beaucoup de mauvaises nouvelles. Nicox SA (PA:NCOX)a par exemple perdu plus de 40% en quelques jours suite à une nouvelle déconvenue concernant la mise sur le marché d’un collyre aux Etats-Unis. Pour ne rien arranger, le groupe a annoncé un nouveau placement privé de 26,3 M€ destiné à des investisseurs qualifiés pour financer sa R&D.

nicox
nicox

Je vous ai déjà dit tout le mal que je pense de ces augmentations de capital réservées, pénalisant l’actionnaire individuel. Certes, cela va beaucoup plus vite qu’une opération classique de levée de fonds, mais le traitement équitable des actionnaires est bafoué – comme c’est encore le cas pour Nicox. Que dire également de la chute de 69% de Geneuro SA (PA:GNRO), le 28 août, après des résultats décevants de phase 2b menée en collaboration avec Servier chez des patients atteints de sclérose en plaques ? L’annonce était tellement inattendue qu’elle a provoqué d’énormes dégagements auprès des gérants prêts à céder leurs titres à n’importe quel prix.

geneuro
geneuro

Ces grosses déceptions prouvent qu’il faut être prudent avec l’ensemble du secteur – ou faire confiance à un spécialiste des biotech : dans cet article, notre spécialiste vous montre par exemple comment engranger 1,4 M€ en 4 trades sur les biotech grâce au marché révolutionnaire du cannabis thérapeutique. Mais il ne faut pas y aller à l’aveuglette ! A l’inverse, l’absence d’informations dans un contexte boursier tourmenté a également pu amener certains investisseurs à prendre leurs bénéfices. C’est ainsi par exemple que peuvent s’expliquer les baisses en un mois de GENFIT (PA:GNFT) (-15%), d’ADOCIA (PA:ADOC) (-13%) ou encore de NANOBIOTIX (PA:NANOB) (-5%).

Les investisseurs confrontés à un climat assez anxiogène (je ne vous fais pas le tableau géopolitique du moment), vendent les lignes les plus liquides et les plus profitables pour commencer à sécuriser leurs gains.

▶ Des valeurs fragiles

Pour une biotech, essuyer un sévère coup de bambou sur son cours de Bourse est sans doute plus délicat que pour l’ensemble des autres secteurs. Prenons un exemple simple : Publicis (PA:PUBP) vient de chuter de plus de 10% en un mois, passant de 64€ à 57€, sur fond de warning de son grand concurrent WPP. C’est juste un effet de contagion, car le géant publicitaire britannique craint une fin d’année médiocre pour le secteur.

Il est évident que Publicis, à ce prix-là, va rebondir car sa valorisation va devenir bradée et attirera de nouveau les investisseurs une fois le coup de bambou passé. C’est un phénomène classique dans le monde des grosses capitalisations où la notion de valorisation est importante. Dans l’univers des biotech, les valorisations sont beaucoup plus difficiles à appréhender, car on parie sur la promesse de succès d’essais cliniques. Or, n’étant de toute évidence pas dans l’équipe scientifique de la biotech, les investisseurs n’ont que peu de moyen de savoir si oui ou non la biotech a de bonnes chances de passer les tests (sauf, encore une fois, à être spécialiste du secteur et à connaître les noms des équipes scientifique, leur sérieux, leur parcours, et la qualité du traitement et des molécules testés. Ray Blanco, qui est à la tête du service d’investissement FDA Biotech Trader, fait partie de ces rares spécialistes du secteur). Le marché parie donc souvent sur une biotech comme effet de mode, et les investisseurs sont souvent très rapides à jeter ce qu’ils ont adoré la veille… En clair, en l’absence d’une annonce importante (réussite d’un essai clinique, autorisation sur le marché, rachat par une big pharma), il n’y a que peu de chances qu’un titre s’envole.

… mais en cas de succès aux tests cliniques, il est vrai que les gains sont astronomiques et peuvent réellement faire une fortune. Tout est question d’avoir conscience du risque pris… face au potentiel de gain !

Les biotech : premières victimes de l’aversion au risque ?
 

Lire Aussi

Les biotech : premières victimes de l’aversion au risque ?

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
Commentaires (1)
Rachid Ghaina
Rachid Ghaina 03/05/2019 12:12
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
Tres bonne analyse , merci.
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.
Inscription via Google
ou
Inscription via Email