Dernière minute
Investing Pro 0
Soldes prolongées ! Économisez sur les données premium avec Réclamer -60%

Les marchés doivent-ils se préparer à un changement de cap de la FED?

Par Saxo BanqueAperçu des marchés26/05/2013 08:58
fr.investing.com/analysis/les-march%EF%BF%BD%EF%BF%BDs-doivent-ils-se-pr%EF%BF%BD%EF%BF%BDparer-%EF%BF%BD%EF%BF%BD-un-changement-de-cap-de-la-fed-23442
Les marchés doivent-ils se préparer à un changement de cap de la FED?
Par Saxo Banque   |  26/05/2013 08:58
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
 
EUR/USD
-0,10%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
USD/JPY
+0,06%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
AUD/USD
+0,12%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
EUR/JPY
-0,12%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
EUR/CHF
-0,05%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
NDX
+1,48%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
Marchés actions :
Les marchés actions ont connu un fort coup de semonce cette semaine après plusieurs séances de gains. En effet, le début de la semaine était très clairement à la consolidation de la tendance haussière des dernières semaines. Les opérateurs étaient dans l’attente de nouvelles macro-économiques importantes avec la réunion de la Réserve fédérale américaine et le discours de son président Ben Bernanke mercredi. Malgré les enjeux autour de la FED et l'inquiétude d'un changement de cap en matière de politique monétaire, les marchés ont continué à toucher leur plus haut en début de semaine : 15 354,40 points pour le Dow Jones, 1 667,47 points pour le S&P 500 et 3 498,97 points pour le Nasdaq aux Etats-Unis ; 4 022,85 points pour CAC 40 et 8461 points pour le DAX. La suite de la semaine fut moins radieuse et plus déroutante pour les investisseurs suite aux risques de plus plus importants de voir la FED réviser sa politique monétaire lors des prochaines réunions mais aussi suite à un mauvais chiffre venu d’Asie : le PMI chinois. En effet, dans la nuit de mercredi à jeudi, le chiffre de la production chinoise est ressorti bien en deçà des attentes et même en baisse par rapport à la période précédente.

Par ailleurs, le discours de Ben Bernanke mais surtout la publication des minutes du dernier FOMC n'ont pas rassuré les investisseurs quant aux intentions de la FED. Il apparaît en effet que de nombreux membres semblent favorables à une réduction du QE3. Le Président de la FED a également dû avoué devant le Congrès qu'une telle décision n'était pas totalement exclue dans les prochains mois. Suite à ces annonces, les indices ont été lourdement sanctionnés, d’abord en Asie avec un Nikkei en recul de 7,32% avec un volume d’échange record de 7,65 milliards d’euros. Une correction brutale après une hausse, rappelons-le, de plus de 80% en six mois. Même tendance en Europe et aux Etats-Unis dans des proportions plus mesurées néanmoins.

Forex :
La semaine a été marquée sur le forex par les conférences de presse de Ben Bernanke aux Etats-Unis, de Haruhiko Kuroda au Japon, ainsi que de Mario Dragui en Zone Euro. Ces différentes conférences ont donné lieu à des variations importantes sur le marché des changes mais cependant sans tendance particulièrement marquée. Les investisseurs restent attentifs à la veille d’un week-end prolongé aux Etats-Unis, Lundi étant férié en raison de la journée du Mémorial. Sur ces cinq derniers jours de cotation, la parité EUR/USD gagne du terrain à hauteur de 1.14 %. Le cross fluctue dans un trend relativement stable : la parité a atteint un plus haut juste en-dessous du seuil psychologique des 1.30$ mercredi à 1.2998$, contre un plus bas à 1.2819$ lundi, soit une variation de près de 180 pips. En ce qui concerne l’analyse graphique, la résistance à 1.2943$ a été cassée mercredi ouvrant la voie à un retour au-dessus des 1.30$. Dans un scénario baissier en revanche, le cours EUR/USD pourrait venir casser le support à 1.2775$ alors que les statistiques macro-économiques aux Etats-Unis sont plutôt favorables et rassurantes notamment en ce qui concerne l’emploi où en effet, cette semaine, 340 000 nouvelles demandes d’allocations-chômage ont été recensées, un chiffre meilleur que le consensus à 345 000. Lors de sa conférence de presse mercredi, le Président de la Réserve fédérale a annoncé qu’il maintiendrait sa politique monétaire ultra accommodante jusqu’à ce que le taux de chômage de la première économie mondiale atteigne les 6.5%, son taux étant actuellement à 7.5%.

Ces propos ont dans un premier temps envoyé l'EURUSD au contact des 1,30. Cependant, face aux questions du Congrès, le Président de la FED a admis que la politique monétaire pourrait être révisée lors des prochaines réunions. De plus, les minutes du dernier FOMC ont révélé que de plus en plus de membres se montraient favorables à ce type de décision. Ceci a eu pour conséquence de faire à nouveau chuté la paire sous les 1,29. Ce matin, l'euro reprenait de la hauteur bien aidé par le chiffre de l’indice du climat des affaires allemand IFO qui a été publié en hausse aujourd’hui à 105.7 contre 104.5 prévu par le consensus, un niveau encourageant pour l’Allemagne et la Zone Euro. Le yen progresse légèrement face au dollar à la mi-journée et se négocie à présent aux alentours des 101.40 yens contre 103.78 yens au plus haut mercredi. La parité USD/JPY a gagné du terrain hier, le yen s’étant affaibli, à la suite de la publication de l’indice PMI manufacturier chinois par HSBC en-dessous des 50 à 49.60 contre 50.5, signalant que l’activité manufacturière en Chine est en récession.

La devise nippone augmente aussi face à la monnaie unique européenne à 131.43 yens contre 133.79 yens au plus haut mercredi et la parité EUR/JPY pourrait venir casser à nouveau le seuil psychologique des 131 yens. Concernant les autres parités, la livre sterling regagne progressivement du terrain face au billet vert à 1.5121$ alors que la parité avait atteint un plus bas hier à 1.5010$ à la suite de la publication en baisse du chiffre de l’inflation en Grande Bretagne à 2.4% contre un consensus à 2.26% et un précédent à 2.8%, qui pourrait ouvrir la voie à une politique monétaire plus accommodante et donc une dévaluation de la livre sterling. Par ailleurs, le cours de la parité EUR/CHF recule à 1.2463 franc suisse alors qu’elle avait atteint un plus haut à 1.2650 mercredi. L’Aussie (AUD/USD) se négocie autour des 0.9684$ alors que deux semaines plus tôt, la parité fluctuait aux alentours des 1.001$.

Matières premières :
Sur le front des matières premières, le pétrole a connu une semaine difficile et ce, malgré un début positif avant la publication des stocks US de brut de la part du Département américain de l’énergie. Cette tendance initiale a été également exacerbée par la dépréciation du dollar américain, conséquence directe du fait que les produits libellés en dollar deviennent beaucoup plus attractifs en cas de perte de vitesse du billet vert, ce qui a ainsi permis à l’or noir de bien se tenir sur la séance de lundi. Mais les choses ont vite dérapées suite au discours de la Fed et surtout à la publication officielle des stocks de brut pour la semaine dernière. En outre, ces derniers sont sortis en baisse de 338 000 barils, à 394,55 millions de barils, tandis que les analystes tablaient sur une baisse bien supérieure, à 800 000 barils. A l’approche de la saison estivale, durant laquelle les déplacements sont fréquents, les opérateurs s’inquiétaient donc de l’état de la demande, ce qui a eu pour conséquence directe une chute assez brutale des cours du pétrole. Ainsi, sur l’ensemble de la semaine, le contrat à terme Light Sweet Crude d’échéance Juillet 2013 abandonnait 2,46%, se traitant à mi-séance en ce dernier jour de la semaine aux encablures des 93,99 dollars le baril. Même tendance pour le Brent cette semaine, le contrat Future sur le Brent à même échéance ayant abandonné 2,29%, à 102,28 dollars le baril.

Au niveau du métal jaune, ce dernier a réussi à relever quelque peu la tête cette semaine, après deux semaines de baisse consécutive. En outre, l’or a été malmené ces derniers temps dans un contexte de hausse des marchés actions, d’absence d’inflation, et de changement politique monétaire éventuel de la part de la Fed. L’attente du compte rendu de la Réserve fédérale américaine n’a pas cessé de rendre les variations de l’or très erratiques, dans un marché très nerveux, ne permettant ainsi pas de cerner de réelles directions sur un horizon de temps hebdomadaire, voire plus long terme. Il fallait donc traiter l’or en intraday cette semaine, et les choses ne risquent pas de s’améliorer, notamment en terme de visibilité, tant le métal jaune semble être attaqué en ce moment, les opérateurs ne croyant plus à son statut de valeur refuge, comme le prouve la baisse continue de détention d’or physique au profit des ETF. Ainsi, sur l’ensemble de la semaine, l’or a toutefois réussi à sortir quelque peu la tête de l’eau, l’once d’or face au dollar ayant progressé de 1,78%, à 1 385,34 dollars l’once. Même tendance mais dans une moindre mesure face à l’euro, le cross XAUEUR ayant progressé de 0,86%, et se traite pour le moment à 1 069,54 euros.
Les marchés doivent-ils se préparer à un changement de cap de la FED?
 

Lire Aussi

Sebastien Pochic
Adidas, pivot en approche. Par Sebastien Pochic - 13/06/2023

Bonjour à toutes et tous, techniquement ADIDAS (ETR:ADSGN) est dans une zone très intéressante, trois résistances peuvent ralentir l'ascencion de la valeur. 173 ainsi que 183 et...

Les marchés doivent-ils se préparer à un changement de cap de la FED?

Ajouter un commentaire

Charte de discussion

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Inscription via Google
ou
Inscription via Email