📖 Votre guide pour les résultats T2 : Découvrez les actions choisies par l'IA ProPicks pour leur potentiel post-résultatsLire plus

Les minutes de la Fed plus accommodantes que prévu

Publié le 12/10/2017 11:55
Mis à jour le 09/07/2023 12:32
EUR/USD
-
FCHI
-
C
-
JPM
-
ESLX
-
VIV
-
NOKIA
-
JCDX
-
CL
-
BATD
-
ADOC
-
ELIS
-

Publié à l'origine sur la Bourse au quotidien.fr

Hier soir, Wall Street a signé de nouveaux records historiques après la publication de minutes de la Fed légèrement plus accommodantes que prévu. En effet, si une poursuite de la normalisation de la politique monétaire reste le cap à maintenir, certains membres se sont toutefois montrés prudents sur fond de craintes que la faiblesse actuelle de l’inflation ne soit finalement pas temporaire. Chose qui a contribué à affaiblir le billet vert, poussant par exemple la parité eurodollar en direction des 1,19$ ce matin.

Au niveau de la macroéconomie en ce jeudi, on surveillera cet après-midi les inscriptions hebdomadaires au chômage, l’évolution des prix à la production industrielle sur septembre et enfin l’état des stocks hebdomadaires de Brut. Sur le front de l’or noir, selon les estimations de l’American Petroleum Institute parues hier soir, les stocks hebdomadaires de Brut auraient augmenté de 3,1 millions de barils la semaine passée. Pour la statistique officielle à suivre à 17h, le consensus Bloomberg table lui sur une contraction de 2 millions de barils. Concernant le CAC40, encore et toujours très peu de mouvements depuis une semaine avec notre indice qui reste enfermé dans une latérale située autour des 5 350 points (cf. rectangle clair sur le graphique). On continuera à garder en tête un reflux vers les 5 325 points voire les 5 300 points ensuite en extension. A l’inverse, le franchissement des 5 385 points plaiderait en faveur d’un nouveau test du haut de canal ascendant au-dessus des 5 400 points.

1

▶ Au niveau corporate

JPMorgan (NYSE:JPM) et Citigroup (NYSE:C) sont les première valeurs bancaires à publier leurs trimestriels en début d’après-midi.

En attendant dans l’Hexagone ce matin, Bastide (PA:BATD) Le Confort Médical bondissait de 3% à 42,80€, au lendemain du relèvement des objectifs 2017/2018 (avec des ventes désormais attendues entre 275 et 280 millions d’euros contre 260 millions d’euros visées auparavant).

A l’inverse, Nokia (HE:NOKIA) débutait la séance en baisse de 2% sous les 5€, dans le sillage du profit et sales warning de Juniper Networks (US48203R1041) pour son troisième trimestre 2017. L’équipementier américain ne vise désormais plus que des ventes comprises entre 1,25 et 1,26 milliard de dollars (contre une fourchette antérieure de 1,29/1,35 milliard) pour un BPA de 0,54/0,56$ (contre 0,55/0,61$ comme guidance antérieure).

Adocia (PA:ADOC) chutait de 5% à 16,75€ au lendemain de la publication des résultats trimestriels de la biotech.

Essilor International (PA:ESSI) reculait de plus de 1% à 102€, après avoir confirmé que la filialisation de ses activités interviendrait bien d’ici la fin de l’année – ce qui est l’une des conditions suspensives à la réalisation du rapprochement avec Luxottica (IT0001479374). En ce jeudi, le géant de l’optique ophtalmique était toutefois pénalisé par la prudence du courtier Raymond James, selon lequel les résultats du groupe risquent d’être pénalisés par les perturbations liées aux ouragans aux Etats-Unis à la fin de l’été.

▶ Pour les changements de recommandations de brokers

JC Decaux SA (PA:JCDX) hésitait autour des 32,25€, le titre étant ballotté entre d’un côté l’avis favorable de Citigroup (qui relevé sa vue de « neutre » à « achat ») et, de l’autre, la prudence d’HSBC (qui a, lui, dégradé son avis de « conserver » à « alléger »).

Ce même HSBC était à l’inverse en soutien d’Elis (PA:ELIS) ce matin, dont le titre progressait de 1% à 23€, le courtier ayant ici relevé son conseil de « conserver » à « achat » pour une valorisation portée de 19 à 25€.

Enfin, Vivendi (PA:VIV) s’appréciait de 1% à 21,50€, Oddo BHF ayant relevé sa valorisation de 22€ à 25€.

Derniers commentaires

Chargement de l'article suivant...
Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés