x
Dernière minute
0

Les produits financiers numériques vont-ils inonder le marché ?

Par Adam YyCrypto-monnaies27/11/2017 10:39
fr.investing.com/analysis/les-produits-financiers-numeriques-vontils-inonder-le-marche--200218628
Les produits financiers numériques vont-ils inonder le marché ?
Par Adam Yy   |  27/11/2017 10:39
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 

Alors que la valeur des actifs des monnaies numériques n’en finit de grimper, de nombreuses compagnies financières essayent de profiter de la valeur qu’apportent ces monnaies au marché en créant de nouveaux instruments. Aujourd’hui, on sait que les investissements dans la crypto-sphère sont limités par :

  • L’absence de titres de propriété (adresses pseudonymes)
  • Un cadre légal flou et donc un impact sur la taxation tout aussi incertain
  • Des moyens de détention d’actifs numériques non sécurisés
  • Des risques élevés pour le règlement-livraison (manque de contreparties réelles)


Pour surmonter ces obstacles des compagnies financières essayent de créer des produits dérivés des actifs numériques tout en restant dans le cadre financier traditionnel.

Le fonds d’investissement Winklevoss Bitcoin Trust (jamais lancé)
Les célèbres frères Winklevoss, qui possèderaient 1% de tous les Bitcoins, comptaient se servir de leurs actifs Bitcoin pour lancer un fonds indiciel coté (ETF). Les ETF traquent la valeur des actifs sous-jacents et peuvent être achetés de gré à gré par n’importe quel investisseur. Ils sont donc soumis à de lourdes régulations afin de protéger les consommateurs peu expérimentés mais ont des frais de gestion peu élevés.

Néanmoins, la demande d’homologation déposée par les jumeaux Winklevoss auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC) a été rejetée, avec pour motif l’absence de régulation et d’accords de surveillance lors des échanges.

Le fonds d’investissement Grayscale Bitcoin Investment Trust
Ce fonds d’investissement est une fiducie à capital variable et le premier instrument de placement dans le Bitcoin inscrit en bourse. Le fonds est un véhicule passif d’investissement et constitue le seul fonds d’investissement coté en bourse proposé aux investisseurs américains.

Depuis le lancement du Bitcoin Investment Trust, la société Grayscale a annoncé le lancement de deux autres instruments de placement dans les monnaies numériques : le fonds Etheruem Classic Investment Trust et le fonds Zcash Investment Trust. Autant de projets qui mettent en évidence la demande de produits financiers des monnaies numériques sur les marchés traditionnels.

En outre, le fonds compte désormais plus de 1,2 milliard de dollars en actifs et a vu le prix de ses actions augmenter de 630% en 2017.

Le fonds a malgré tout mis fin au rachat direct de ses actions, ce qui pourrait avoir de grave conséquences sur ses liquidités. Par ailleurs, les actionnaires du fonds n’ont aucun titre adossé aux actifs sous-jacents BTC, ETC ou ZEC. Cela a d’autant plus d’importance que pour chaque action vendue, seul 10% d’un Bitcoin couvre le prix de l’action.

Les indices de monnaies numériques de MVIS
MV Index Solutions (MVIS) et le fournisseur anglais de données sur les actifs des monnaies numériques, CryptoCompare, ont récemment signé un partenariat pour lancer des indices de monnaies numériques. La société mère de MVIS, Vaneck, est une société de gestion de placement et avait déjà déposé une demande d’homologation auprès de la SEC pour inscrire en bourse des ETF aux actifs numériques. Mais comme avec les frères Winklevoss, cette demande s’est soldée par un échec. Dans le cas de VanEck, la compagnie a retiré sa demande citant pour motif la réticence de la commission à inscrire en bourse des ETF aux actifs numériques sur un marché encore au stade embryonnaire.

Cependant, le marché des indices des monnaies numériques compte déjà quelques adeptes et VanEck ne sera pas la première à s’y faire une place. En effet, CAMCrypto30 et d’autres lui ont déjà coupé l’herbe sous le pied.

Le Chicago Mercantile Exchange
La nouvelle selon laquelle le plus grand groupe boursier au monde, le Chicago Mercantile Exchange (CME), prévoit le lancement de contrats à terme pour le Bitcoin, se répand comme une traînée de poudre et aurait causé une flambée du cours du Bitcoin fin octobre. Le groupe CME est un fournisseur de produits dérivés dont les contrats à terme permettront aux traders de court-circuiter la valeur du Bitcoin.

Certains y voient un moyen de rendre les marchés plus stables et de réduire l’intensité des fluctuations du prix du Bitcoin en autorisant la vente de Bitcoin sans en posséder de fait. Cette manœuvre permettrait de contrecarrer la tendance haussière actuelle du marché.

Toutefois, certains membres du CME ne voient pas cette idée d’un bon œil. La société de courtage Interactive Brokers est même allée jusqu’à publier dans un journal une publicité appelant à plus de surveillance de la réglementation du Bitcoin.

D’autre part, LedgerX a déjà lancé les premiers contrats à long terme pour le Bitcoin, avec pour date d’échéance fin décembre 2018. Le prix d’exercice est fixé à 10.000 dollars (avec une prime de 30%) et plusieurs investisseurs institutionnels ont déjà accepté les termes du contrat, selon le Coindesk.

Que réserve l’avenir ?
Vous aurez maintenant remarqué que la majorité des produits financiers disponibles sur le marché sont essentiellement concentrés autour du BTC, mais on peut affirmer avec certitude que de plus en plus de produits basés sur des monnaies alternatives (altcoins) vont faire leur apparition. La niche des produits financiers numériques sur les marchés traditionnels commence à se remplir mais il n’existe toujours pas de titres adossés aux actifs.

D’après le président de l’opérateur boursier Chicago Board Options Exchange (CBOE), les ETF basés sur le Bitcoin devraient bientôt faire leur entrée sur les marchés. Et il n’est pas le seul à le penser. Les produits financiers numériques sont en hausse et leur assimilation aux marchés traditionnels fera augmenter la demande d’actifs sous-jacents et du même coup leur prix.

Si les régulateurs restent à ce jour sur leurs gardes et manifestent leur appréhension, soyez sûr que cette niche sur les marchés sera remplie d’ici fin 2018.

Les produits financiers numériques vont-ils inonder le marché ?
 

Lire Aussi

Les produits financiers numériques vont-ils inonder le marché ?

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Exprimez-vous
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
Publier
Publier également sur :
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
Publier 1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme :

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.
Inscription via Google
ou
Inscription via mail