📖 Votre guide pour les résultats T2 : Découvrez les actions choisies par l'IA ProPicks pour leur potentiel post-résultatsLire plus

Nestlé number one !

Publié le 04/07/2022 11:25
Mis à jour le 09/07/2023 12:32
DANO
-
LVMH
-

Publié à l'origine sur la Bourse au quotidien.fr

Positionné sur un secteur qui souffre de la crise, Nestlé a pourtant réussi à supplanter les grands du luxe en termes de capitalisation boursière. Un évènement notable pour le groupe suisse, qui, en plus d’une nouvelle acquisition en Nouvelle-Zélande, a su conserver la confiance des investisseurs institutionnels.

La lutte est serrée mais ces derniers jours, Nestlé est devenu la première capitalisation du Vieux Continent. Le géant suisse de l’alimentation vaut 305 Mds€ contre 295 Mds€ pour son dauphin LVMH (EPA:LVMH).

Des parcours boursiers très divers
Comme l’ensemble du luxe, le groupe dirigé par Bernard Arnault (LVMH) a essuyé une tempête boursière, liée aux valeurs de croissance. Il perd ainsi quasiment 20% depuis le 1er janvier…

Nestlé résiste beaucoup mieux avec une baisse limitée de 12% alors que l’indice SMI, c’est-à-dire l’indice helvétique, abandonne 17% depuis le début de l’année.

Pourtant, on aurait pu penser que le groupe de Vevey connaîtrait une annus horribilis… Après tout, le cocktail inflation des matières premières et baisse du pouvoir d’achat des ménages n’est pas bon pour le secteur de l’agroalimentaire…

Un titan insensible à la guerre des prix
Face à une concurrence exacerbée, il est difficile d’augmenter ses prix de façon importante… Mais Nestlé a réussi à augmenter ses facturations de 5,4% sur le premier trimestre à 21,6 Mds€ avec notamment des relèvements de tarifs de 5,2%.

Quand vous vous appelez Nestlé vous pouvez effectivement augmenter les prix de l’eau de 7,2% ou encore les prix des aliments pour animaux de compagnie de 7,7%…

Et ce n’est sans doute pas fini car le groupe suisse a évoqué d’autres hausses de prix cette année et surtout une confirmation de ses guidances avec une croissance interne attendue autour de 5% et une rentabilité opérationnelle entre 17% et 17,5%.

A titre de comparaison, Danone (EPA:DANO), qui a décidé de réduire le nombre de produits proposés à sa clientèle en raison de l’inflation, table sur une marge opérationnelle supérieure à 12%…

Alors…on achète… ou pas ?
L’écart est donc important entre les deux groupes. Reste à se demander s’il est judicieux d’acheter du Nestlé aux cours actuels.

Franchement, le titre n’est pas excessivement cher même si son PER est de 22… Je pense qu’il faut espérer un passage sous les 100 CHF (francs suisses), niveau qui serait un très bon cours d’achat.

Derniers commentaires

Chargement de l'article suivant...
Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés