Dernière minute
0

Une inversion de la courbe des taux de mauvais augure ?

Par Mathieu LebrunMarchés boursiers06/12/2018 12:26
fr.investing.com/analysis/une-inversion-de-la-courbe-des-taux-de-mauvais-augure--200222364
Une inversion de la courbe des taux de mauvais augure ?
Par Mathieu Lebrun   |  06/12/2018 12:26
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 

Publié à l'origine sur la Bourse au quotidien.fr

Wall Street a lourdement rechuté avant-hier soir, avec des baisses allant jusqu’à 3 voire 4% pour certains indices (comme le Russell 2000 ou le Dow Transport) qui auront probablement rappelé à certains le douloureux mois d’octobre.

Le S&P500 a quant à lui buté à l’approche de son large canal horizontal de moyen terme (visible en bleu clair + flèches de couleur).

Une inversion de la courbe des taux de mauvais augure ?
Une inversion de la courbe des taux de mauvais augure ?

Le potentiel rally de fin d’année amorcé la semaine dernière est-il déjà terminé, comme l’a suggéré mon confrère Eric Lewin dans sa dernière alerte PEA (si vous souhaitez profiter de ses conseils et analyses sur les poids lourds de la cote française, cliquez ici) ? Sachant que plusieurs échéances de premier plan sont attendues pour la fin de la semaine (je fais ici allusion à la réunion de l’OPEP et aux chiffres mensuels de l’emploi américain), il me semble difficile de se prononcer à ce stade.

D’un côté, la tournure des discussions entre Washington et Pékin semble aller dans le bon sens, la Chine ayant ouvertement fait part hier, pour la première fois depuis la rencontre de Buenos Aires de samedi dernier, de son optimisme pour déboucher sur un accord qui plus est dans le délais imparti par Washington. De l’autre, l’ampleur du « sell-off » de mardi soir a mis du plomb dans l’aile à cette esquisse de renouveau des indices.

En cause notamment : la situation de l’obligataire américain. En effet, après les propos accommodants du président de la FED Jerome Powell en milieu de semaine dernière, la recherche d’un refuge depuis mardi soir a poussé les contrats à la hausse (le rectangle noir ci-dessous). A ce propos, je rappelle que le cours des contrats évolue dans le sens inverse des rendements.

Une inversion de la courbe des taux de mauvais augure ?
Une inversion de la courbe des taux de mauvais augure ?

L’écart de rémunération entre les taux courts et les taux longs diminue fortement
Avec cette nouvelle détente sur les taux longs, l’écart de rémunération avec les taux courts se réduit à nouveau comme peau de chagrin, mais ce phénomène n’est pas sain…

Afin d’étayer mon propos, je vous invite à prendre pour exemple les prêts immobiliers que vous accordent votre banque. En l’occurrence, plus la durée est longue, plus le taux est élevé ; et le risque d’un défaut de paiement est évidemment plus important à mesure que la durée d’emprunt est longue.

Or, les perspectives prudentes à court terme font que ce n’est actuellement pas ou plus le cas sur la dette américaine.

A moins de 10 points de base, l’écart entre les rendements américains à deux ans et à dix ans vient de tomber à son plus bas niveau depuis juillet 2007, lorsque nous vivions les prémices de l’éclatement de la crise des subprimes. Et comme on le constate avec les cercles noirs ci-dessous, on se souvient tous de la fin des années 1980 ou encore de l’éclatement de la bulle Internet au début des années 2000.

Une inversion de la courbe des taux de mauvais augure ?
Une inversion de la courbe des taux de mauvais augure ?

Sommes-nous aux balbutiements d’un nouveau krach boursier ?
Historiquement, toute récession de l’économie américaine a toujours été précédée d’une inversion de la courbe des taux.

Une réalité qui impose a priori la plus grande vigilance, même si la Fed de Cleveland rapportait hier que si les sept dernières récessions ont été précédées d’une inversion de la courbe des taux, celle de 1966 et l’aplatissement de 1998 n’ont pas été suivis des mêmes effets dramatiques.

Les gérants de Banque Postale Asset Management (BPAM) ont tout récemment souligné le caractère exceptionnel de la politique monétaire des banques centrales de ces dernières années. Les quantitative easing à gogo ayant rendu l’environnement singulier, il y aurait tout compte fait plus de pertinence à mettre en parallèle les taux à dix ans et ceux à trois mois pour parvenir à prédire l’évolution des cycles.

Ce large débat va rester ouvert encore plusieurs mois, mais en termes de timing, qu’une récession guette ou non à un horizon de 18/24 mois, gardez bien en tête que les marchés anticipent. Partant, mieux vaudrait ne pas attendre d’être en récession pour vendre.

Statistiquement, le marché l’aura anticipé d’au moins neuf mois en moyenne. Un des gros focus à suivre l’an prochain selon moi…

Une inversion de la courbe des taux de mauvais augure ?
 

Lire Aussi

Une inversion de la courbe des taux de mauvais augure ?

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.
Inscription via Google
ou
Inscription via Email