x
Dernière minute
0

Ryanair insiste pour obtenir des créneaux d'Air Berlin

Actions07/12/2017 19:50
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
© Reuters. RYANAIR INSISTE POUR OBTENIR DES CRÉNEAUX D'AIR BERLIN

par Victoria Bryan

BERLIN (Reuters) - Ryanair (LON:RYA) presse la Commission européenne de rendre disponibles des créneaux de décollage et d'atterrissage en Allemagne après la faillite d'Air Berlin, avec l'objectif de se doter de nouvelles bases dans ce pays, a déclaré jeudi le directeur commercial de la compagnie irlandaise à bas coûts.

L'exécutif européen a prolongé jusqu'au 21 décembre l'examen du plan de reprise par Lufthansa (DE:LHAG) des filiales Niki et LGW d'Air Berlin. Cet examen vise à déterminer si Lufthansa jouira ou non d'une position dominante sur le marché aérien en Allemagne en mettant la main sur ces actifs. La Commission cherche aussi à réunir des avis sur les concessions proposées par Lufthansa.

"Nous croyons que les autorités réglementaires devraient garantir qu'un nombre suffisant de créneaux issus de la faillite d'Air Berlin soient mis à la disposition de Ryanair", a déclaré le directeur commercial de la compagnie irlandaise, David O'Brien, à Reuters.

Une source informée du déroulement de la procédure a déclaré mercredi que les concessions actuellement proposées par Lufthansa l'amenaient à renoncer à certains créneaux de Niki en Allemagne mais à conserver ceux situés dans les aéroports de Munich et de Berlin-Tegel. La compagnie allemande prévoit notamment de renoncer à des créneaux de Niki à Düsseldorf mais LWG en possède aux heures de pointe à cet aéroport.

"Ryanair est intéressée par un accès à des créneaux, pas des créneaux programmés pour fournir une activité inefficace, mais des créneaux suffisants pour une activité à bas coûts moderne, efficace, à partir de, par exemple, Munich, Francfort, Düsseldorf et Berlin-Tegel", a dit David O'Brien.

Ryanair n'a pas présenté d'offre pour des actifs d'Air Berlin contrairement à sa concurrente easyJet (LON:EZJ), qui va ouvrir de nouvelles liaisons intérieures en Allemagne après avoir racheté les activités d'Air Berlin à l'aéroport Tegel.

La compagnie irlandaise, qui prend actuellement livraison de 40 à 50 avions par an, pourrait en un an stationner 10 appareils dans ces quatre aéroports allemands et envisager des liaisons intérieures, même si des vols internationaux paraissent plus probables, a poursuivi David O'Brien.

Ryanair dispose actuellement de neuf avions à l'aéroport berlinois de Schönefeld et prévoit d'en avoir 10 autres à Francfort l'été prochain.

David O'Brien a répété l'avis déjà exprimé par Ryanair selon lequel l'ensemble de cette procédure de liquidation des actifs d'Air Berlin vise à étouffer la concurrence face à Lufthansa.

Prié de dire si Ryanair se mettrait sur les rangs pour récupérer Niki au cas où son rachat par Lufthansa serait bloqué, le directeur commercial de la compagnie irlandaise a répondu: "Ces entités devraient tout simplement être autorisées à disparaître et les créneaux devraient être remis dans le pot et les compagnies plus efficaces devraient croître de manière organique et apporter aux clients ce qu'ils désirent."

(Bertrand Boucey pour le service français)

Ryanair insiste pour obtenir des créneaux d'Air Berlin
 

Lire Aussi

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Exprimez-vous
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
Publier
Publier également sur :
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
Publier 1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme :

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.
Inscription via Google
ou
Inscription via mail