Dernière minute
Investing Pro 0
SOLDES Cyber Monday : Jusqu’à -60% sur InvestingPro+ RÉCLAMER L’OFFRE

Chrysler: la fermeture de l'usine Fiat en Sicile "irréversible" annonce la direction

Forex 14/01/2010 06:35
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 

Le directeur général de Fiat et de Chrysler, Sergio Marchionne, a affirmé mercredi à Detroit (nord des Etats-Unis) que la décision de fermer l'usine de Fiat en Sicile était "irréversible" malgré l'énorme controverse qu'elle créée.

Il a par ailleurs laissé entendre que les ventes de Chrysler risquaient de baisser pendant encore quatre ou cinq mois, par rapport à leur niveau de la même période en 2009, car elles avaient alors été dopées par des ristournes.

M. Marchionne, qui s'exprimait lors de la conférence d'Automotive News, en marge du salon de l'automobile de Detroit, a été interrompu deux fois par des manifestants, dont l'un protestait contre la fermeture de l'usine sicilienne.

Le patron de Fiat a affirmé que, bien qu'il y ait eu "énormément de controverse (...) autour du fait que nous avons décidé de fermer une usine en Sicile", "cette décision est irréversible". Il a ensuite rappelé que l'usine fermerait fin 2011 mais qu'un projet pour sa transformation était en cours.

"Cette usine n'est pas compétitive de façon structurelle, nous perdons de l'argent pour chaque voiture que nous y fabriquons", a-t-il ajouté.

Plusieurs centaines d'ouvriers de l'usine Fiat de Termini Imerese (Sicile) ont fait grève mercredi pour protester une nouvelle fois contre la décision du groupe italien d'arrêter la production d'automobiles sur ce site.

Sergio Marchionne avait annoncé en juin la décision du groupe de ne plus produire d'automobiles à Termini Imerese à partir de 2012 pour des raisons de coûts. Le patron de Fiat et de Chrysler a répété plusieurs fois ces derniers jours qu'il recherchait non la croissance, mais la rentabilité et qu'il était prêt à réduire la production pour l'atteindre.

"Si le but de notre secteur est de parvenir à une renaissance durable, nous devons rationaliser nos capacités et restructurer notre production", a-t-il insisté. Au "niveau mondial notre industrie a la capacité de produire 94 millions de voitures par an, environ 30 millions de plus que ce que nous pouvons vendre de manière générale", a-t-il ajouté.

"Environ un tiers" de cette surcapacité de production "se trouve en Europe", car "les fabricants Européens ne ferment tout simplement pas d'usines", a-t-il argumenté, affirmant que "la dernière fois qu'une usine allemande avait fermé, la deuxième guerre mondiale n'avait pas commencé".

Un manifestant a interrompu M. Marchionne en plein discours en criant "Honte! Honte! Honte à vous Chrysler et Fiat de détruire des emplois!", en italien puis en anglais, avant d'être escorté hors de la salle. Une jeune femme est ensuite montée sur la scène au début d'une séance de questions et réponses, apostrophant M. Marchionne. "Ma mère a été tuée par un véhicule Chrysler défectueux!", a-t-elle lancé, avant elle aussi d'être escortée vers la sortie.

La faillite de Chrysler a mis fin à de nombreux procès contre le constructeur intentés pour dénoncer des défauts de fabrication.

A la question de savoir quand les ventes de Chrysler, qui ont continué à baisser fortement ces derniers mois, repartiraient à la hausse, M. Marchionne a répondu qu'au cours "des quatre ou cinq mois de l'année dernière, toute les ventes étaient dopées par des ristournes pour gonfler les volumes de ventes".

"Jusqu'à ce que ce cycle soit terminé", c'est-à-dire jusqu'à la période de 2010 comparable avec celle où Chrysler est sorti de faillite l'an dernier, c'est-à-dire juin 2009, les ventes du groupe risquent de pâtir d'une comparaison défavorable et d'être négative sur un an.

Quand les ventes auront retrouvé "une base de comparaison pertinente" et donc "un niveau normal", elles devraient "commencer à remonter" en rythme annuel, a-t-il conclu.

Chrysler: la fermeture de l'usine Fiat en Sicile "irréversible" annonce la direction
 

Lire Aussi

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Inscription via Google
ou
Inscription via Email