Dernière minute
Investing Pro 0
Version Sans-Pub. Améliorez votre expérience sur Investing.com. Économisez jusqu'à 40%. Plus de détails

Chute libre pour le pétrole en cas de récession, selon Citi.

Matières premières 05/07/2022 19:08
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
© Reuters.

Investing.com - Le pétrole a connu une journée très volatile aujourd'hui et a fortement chuté alors qu'il était à presque 112 dollars. Il oscille maintenant autour de 100 dollars le baril, mais Citi estime qu'il pourrait tomber dans la fourchette des 60 dollars d'ici la fin 2022 si une récession s'installe.

"Dans un scénario de récession avec une hausse du chômage, des faillites de ménages et d'entreprises, les matières premières suivraient une courbe de coûts décroissante, les coûts se dégonflant et les marges devenant négatives pour conduire".

Citi a ajouté que la baisse de la demande entraînerait le développement d'excédents, ce qui "exige que les prix baissent jusqu'à ce que l'offre soit réduite, tombant en dessous des coûts de production pour rétablir l'équilibre."

Les barils de Brent et le WTI ont tous deux dépassé les 130 dollars en mars alors que l'invasion de l'Ukraine par la Russie faisait craindre une pénurie de l'offre devant nue offre forte.

L'Occident avait alors sanctionné le secteur énergétique russe, perturbant les flux mondiaux de pétrole. Cependant, la Russie trouve encore des moyens pour écouler son pétrole notamment auprès de l'Inde et de la Chine.

Si les inquiétudes concernant l'offre ont été le principal moteur de l'ascension du pétrole pendant des mois, les craintes de récession ont récemment pris le dessus. Le WTI a terminé le mois de juin dans le rouge, pour son premier mois négatif en sept, les traders pariant sur un ralentissement économique qui saperait la demande.

"Pour le pétrole en particulier, les données historiques suggèrent que la demande mondiale de pétrole ne devient négative que lors des pires récessions mondiales", a déclaré Citi. "Pourtant, la croissance plus faible de la demande et la disponibilité persistante de l'offre entraînent une baisse des prix des produits de base dans la plupart des récessions et, dans certains cas, à peu près au niveau du coût marginal."

Au final, la banque voit le Brent tomber à 65 dollars le baril d'ici la fin 2022 si une récession s'installe. En 2023, le baril pourrait potentiellement atteindre 45 dollars, selon Citi.

Chute libre pour le pétrole en cas de récession, selon Citi.
 

Lire Aussi

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
Commentaires (8)
Pierre picard
Pierre picard 06/07/2022 14:01
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
je sais pas s'il va monter ou baisser mais une si grosse baisse est improbable car à des prix si bas des tas d'exploitations pétrolière s'arrête en attendant une remontée. Notamment des exploitation de schistes au usa dont un sous produit est le gaz, donc si le pétrole baisse on aura une forte baisse de la production de gaz. Ça serait terrible pour l'Europe
New Be
New Be 06/07/2022 14:01
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
Les prix ont été négatif durant le covid donc tout est possible dans des réactions extrême des marchés.
JP INTILIA
JP INTILIA 06/07/2022 11:31
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
Et les repercussions à la pompe, c’est quand?
Antonio Vazzana
Antonio Vazzana 06/07/2022 11:31
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
Il n y en aura pas car il faut recuperer les 15c de remise et apres les automobilistes ont deja été rodés a des carburants a plus de 2€ litres.
Cédric Aillaud
Cédric Aillaud 05/07/2022 22:53
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
Les tradeurs veulent acheter pas cher avant l’explosion haussiere. Le petrole va battre son record vous verrez
esprit critique
esprit critique 05/07/2022 21:19
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
pour rappel: sans energie pas d'economie, l'ecomie est de l'energie transformee point barre. Le mix energetique actuelle tout pays confondus c'est 80 % de petrole et le reste mix renouvelable etc... autant dire peau de chagrin, et le renouvelable est encore trs loin de remplacer le petrole. Les rigolos qui predisent la fin des petrolieres accrochés vous ! Elles ont encore de tres beaux jours devant elles, et meme si...avec le cash degagés elles racheteront les renouvelables " leaders" pour se racheter uen conduite et un avenir, ca fait rager hein les ecolos? Bienvenu dans le capitalisme les ecolos! La bise
Beau Bebe
Beau Bebe 05/07/2022 21:19
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
T’en raconte des belles toi! On voit comment tu la geres ton energie…
Christopher Dumontier
Christopher Dumontier 05/07/2022 21:19
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
#lebescherellesaigne
Beau Bebe
Beau Bebe 05/07/2022 21:19
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
Christopher Dumontier oue mais je suis pas Français donc ton beschrelle je m’en sert plus pour me torcher quand ton peuple il vide les rayon de pq
Lau Guibs
Lau Guibs 05/07/2022 21:19
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
Beau Bebe moi je me torche avec le drapeau de ton pays , bisous beau bouffon
Richard Daroi
Richard Daroi 05/07/2022 20:21
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
et la Russie... a prendre en compte pour une hausse stratosphérique
zszszszsz cxccxcwxc
zszszszsz cxccxcwxc 05/07/2022 20:21
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
Cédric Aillaud
Cédric Aillaud 05/07/2022 19:57
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
Nimporte quoi cette spéculation. Le monde aura toujours autant besoin de petrole recession ou pas.
Beau Bebe
Beau Bebe 05/07/2022 19:57
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
Reveil toi! Tu dors! En plus tu ronfles
zszszszsz cxccxcwxc
zszszszsz cxccxcwxc 05/07/2022 19:57
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
Pas dans les meme quantités...
Cédric Aillaud
Cédric Aillaud 05/07/2022 19:57
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
zszszszsz cxccxcwxc pipo pipo. La recession cest pas pour tout le monde. Et en « temps de guerre » ca consomme enormement ee petrole
patrick favennec
patrick favennec 05/07/2022 19:40
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
demain on verra à la pompe
Georges Michel
Georges Michel 05/07/2022 19:33
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
Ah bon quand ouf
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Inscription via Google
ou
Inscription via Email