Dernière minute
0
Version Sans-Pub. Améliorez votre expérience sur Investing.com. Économisez jusqu'à 40%. Plus de détails

Nord Stream 2: Berlin sanctionnera Moscou en cas d'abus, dit Washington

Matières premières21/07/2021 23:40
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
© Reuters. L'Allemagne s'est engagée à prendre des mesures pour entraver la capacité de la Russie à exporter de l'énergie si jamais Moscou mène des actions agressives contre l'Ukraine ou utilise l'énergie comme une arme, a déclaré mercredi la sous-secrétai

par Andrea Shalal et Simon Lewis

WASHINGTON (Reuters) - Les Etats-Unis et l'Allemagne ont dévoilé mercredi un pacte concernant l'oléoduc Nord Stream 2 dans le cadre duquel Berlin s'est engagé à répondre par des sanctions à toute tentative de la Russie de se servir de l'énergie comme d'une arme contre l'Ukraine ou d'autres pays européens.

Cet accord scellé entre Washington et Berlin vise à résoudre leur différend stratégique sur Nord Stream 2, financé par le géant gazier public russe Gazprom et dans lequel les Etats-Unis voient un moyen pour la Russie d'accroître son influence économique et politique sur l'Europe en rendant celle-ci plus dépendante de son gaz.

Nord Stream 2, dont les travaux sont finalisés à 98%, permettrait à Moscou de fournir à l'Allemagne deux fois plus de gaz qu'à l'heure actuelle tout en contournant l'Ukraine, privant celle-ci d'importantes recettes de transit.

Si une forte opposition demeure aux Etats-Unis à propos de l'oléoduc, l'administration du président américain Joe Biden a choisi de ne pas enterrer complètement le projet en imposant des sanctions unilatérales.

Washington a privilégié la négociation d'un pacte avec l'Allemagne dans le but d'empêcher la Russie de se servir de l'énergie comme d'une arme politique pour nuire à l'Ukraine ou d'autres pays de la région.

"Les Etats-Unis et l'Allemagne sont unis dans leur détermination à ce que la Russie rende des comptes pour ses agressions et ses activités malveillantes, en lui imposant des coûts via des sanctions et d'autres outils", ont dit les deux pays dans un communiqué conjoint.

KIEV LANCE DES CONSULTATIONS DIPLOMATIQUES

Si la Russie tente d'"utiliser l'énergie comme une arme ou de commettre des actes d'agression supplémentaires contre l'Ukraine", est-il ajouté dans le document, l'Allemagne prendra des mesures et pressera pour que l'Union européenne fasse de même, notamment avec des sanctions, "afin de limiter les capacités d'exportation de la Russie vers l'Europe dans le secteur de l'énergie".

Il est ajouté que l'engagement germano-américain est "conçu pour garantir que la Russie ne détournera pas l'usage d'un quelconque gazoduc, dont Nord Stream 2, à des fins politiques agressives en utilisant l'énergie comme une arme".

Dans le cadre de leur pacte, Washington et Berlin soutiennent une prolongation de 10 ans de l'accord de transit gazier Russie-Ukraine devant expirer en 2024, alors qu'il s'agit d'une importante source de revenus pour Kiev.

L'Ukraine a annoncé dans la journée avoir entamé des consultations officielles avec l'Union européenne et l'Allemagne à propos de Nord Stream 2, dénonçant une menace sécuritaire pour le pays et pour l'Europe.

A Berlin, le gouvernement allemand a fait savoir que la chancelière Angela Merkel s'était entretenue mercredi par téléphone avec le président russe Vladimir Poutine.

"Des questions énergétiques dont le transit de gaz via l'Ukraine et le gazoduc Nord Stream 2 ont fait partie des sujets de discussion", est-il indiqué dans un communiqué.

En amont de la présentation du pacte, une haute représentante du département d'Etat américain a déclaré que l'Allemagne allait pousser en faveur de la prolongation de l'accord de transit gazier liant la Russie et l'Ukraine.

S'exprimant devant une commission sénatoriale à Washington, Victoria Nuland a aussi souligné la volonté des Etats-Unis d'oeuvrer pour "réduire la dépendance de l'Ukraine au gaz russe", qu'il s'agisse des fonds issus du transit ou de la propre dépendance de Kiev vis-à-vis de ces livraisons.

(Reportage Andrea Shalal, Simon Lewis, Arshad Mohammed, David Brunnstrom et Jonathan Landay à Washington, Andreas Rinke et Thomas Escritt à Berlin; version française Jean Terzian)

Nord Stream 2: Berlin sanctionnera Moscou en cas d'abus, dit Washington
 

Lire Aussi

La Russie dit être un fournisseur de gaz fiable
La Russie dit être un fournisseur de gaz fiable Par Reuters - 24/09/2021

MOSCOU (Reuters) - La Russie va rester un fournisseur fiable pour le marché mondial de l'énergie, a déclaré vendredi le vice-Premier ministre russe Alexandre Novak dans une...

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.
Inscription via Google
ou
Inscription via Email