Dernière minute
0
Version Sans-Pub. Améliorez votre expérience sur Investing.com. Économisez jusqu'à 40%. Plus de détails

Nucléaire: Les discussions se rapprochent d'un accord, selon l'Iran

Matières premières18/06/2021 07:15
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
© Reuters. Les discussions indirectes entre l'Iran et les Etats-Unis destinées à ramener les deux pays dans le cadre de l'accord de 2015 sur le nucléaire iranien se rapprochent plus que jamais d'un accord, a déclaré jeudi le négociateur en chef de Téhéran, a

DUBAI (Reuters) - Les discussions indirectes entre l'Iran et les Etats-Unis destinées à ramener les deux pays dans le cadre de l'accord de 2015 sur le nucléaire iranien se rapprochent plus que jamais d'un accord, a déclaré jeudi le négociateur en chef de Téhéran, ajoutant cependant que des questions clés restaient à négocier.

Un sixième cycle de pourparlers entre l'Iran et des puissances mondiales a débuté samedi dernier dans la capitale autrichienne Vienne, où fut signé en 2015 le Plan d'action global commun (PAGC, ou JCPoA en anglais).

"Nous avons accompli de bons progrès, tangibles, sur différentes questions (...). Nous sommes plus proches que jamais d'un accord, mais il reste toujours des questions essentielles en cours de négociation", a déclaré le ministre adjoint des Affaires étrangères et négociateur en chef iranien sur le nucléaire, Abbas Araqchi, à la télévision Al Jazeera.

Il a ajouté que l'élection présidentielle de vendredi en Iran, pour laquelle un partisan d'une ligne dure à l'égard de l'Occident est donné favori, n'aurait pas d'impact sur les négociations, assurant que la délégation iranienne continuerait de mener des échanges.

Les parties toujours prenantes de l'accord - Russie, Chine, Grande-Bretagne, France, Allemagne et Union européenne - tentent de ramener l'Iran et les Etats-Unis dans le cadre de l'accord, que l'ancien président américain Donald Trump a dénoncé en 2018 en rétablissant les sanctions contre l'Iran, poussant celui-ci à s'affranchir par étapes des termes de l'accord.

"Nous voulons être sûrs que ce qui s'est passé quand Trump s'est retiré de l'accord ne se répétera pas avec un quelconque autre président américain à l'avenir", a dit Abbas Araqchi.

Mikhaïl Oulianov, l'émissaire de la Russie, s'est montré plus prudent, notant que des avancées avaient été obtenues au cours des derniers jours mais que les discussions étaient compliquées.

"Certaines questions difficiles et demandant du temps ne sont toujours pas résolues", a-t-il dit.

A Washington, le porte-parole du département d'Etat a répété la position américaine selon laquelle les discussions de Vienne avaient permis des avancées mais que des défis demeuraient.

Ned Price a indiqué ne pas être en mesure de donner un calendrier pour la fin du cycle de négociations actuel, refusant par ailleurs de dire s'il considérait plus justes les propos du négociateur iranien ou de l'émissaire russe.

La France avait indiqué mercredi que des désaccords importants persistaient dans les négociations, appelant à ce que des décisions courageuses soient prises rapidement.

(Maher Chmaytelli, avec le bureau de Dubaï et Arshad Mohammed à Washington; version française Jean Terzian, édité par Sophie Louet)

Nucléaire: Les discussions se rapprochent d'un accord, selon l'Iran
 

Lire Aussi

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.
Inscription via Google
ou
Inscription via Email