Dernière minute
Investing Pro 0
Version Sans-Pub. Améliorez votre expérience sur Investing.com. Économisez jusqu'à 40%. Plus de détails

Ukraine: Pas d'échange de prisonniers en vue, selon un ministre britannique

Matières premières 19/04/2022 11:20
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
2/2 © Reuters. Des photos de Viktor Medvedtchouk affichées sur des écrans lors d'une conférence de presse avec Oksana Marchenko, l'épouse du politicien. La Grande-Bretagne ne cherche pas à aider la Russie, a déclaré mardi Brandon Lewis, un ministre britannique, i 2/2

Londres (Reuters) - La Grande-Bretagne ne cherche pas à aider la Russie, a déclaré mardi Brandon Lewis, un ministre britannique, interrogé sur la possibilité d'échanger deux combattants britanniques capturés en Ukraine par les forces russes, contre la libération du politicien pro-russe Viktor Medvedtchouk.

Les deux prisonniers Britanniques sont apparus à la télévision d'État russe lundi et ont demandé à être échangés contre Viktor Medvedtchouk, un allié ukrainien du président russe Vladimir Poutine actuellement détenu par les autorités ukrainiennes.

Interrogé par Sky News sur la possibilité d'un échange, le ministre britannique de l'Irlande du Nord, Brandon Lewis, a répondu : "Nous sommes en train de passer des sanctions à l'encontre des personnes qui sont proches du régime de Poutine, nous n'allons pas commencer à chercher comment nous pouvons aider la Russie."

Brandon Lewis a déclaré qu'il ne voulait faire de commentaires sur la situation des deux hommes, Shaun Pinner et Aiden Aslin.

"Nous avons toujours une responsabilité envers les citoyens britanniques, que nous prenons au sérieux. Nous devons rétablir l'équilibre en Ukraine et c'est pourquoi je dis à quiconque : ne voyagez pas illégalement en Ukraine", a dit Brandon Lewis.

La loi britannique interdit à ses citoyens de s'engager dans les armées étrangères qui combattent les pays en paix avec la Grande-Bretagne. À ce titre, après le début de la guerre fin février, le ministre des Affaires étrangères et celui de la Défense ont mis en garde les Britanniques combattant en Ukraine.

L'invasion, que la Russie a qualifiée d'"opération spéciale", en est à sa deuxième phase selon les responsables ukrainiens, après que les forces russes ont lancé leur offensive anticipée dans l'est de l'Ukraine.

"Les forces armées en Ukraine ont le soutien du Royaume-Uni", a déclaré Brandon Lewis. "Nous continuons à apporter ce soutien et c'est la bonne façon de faire".

(Reportage Kylie MacLellan et Muvija M, version française Augustin Turpin; édité par Kate Entringer)

Ukraine: Pas d'échange de prisonniers en vue, selon un ministre britannique
 

Lire Aussi

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
Commentaires (4)
Wlad Manzi
Wlad Manzi 19/04/2022 16:35
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
Medvedtchouk est ukrainien pas russe ... de quel échange parle-t'on ?
Charly Alondre
Charly Alondre 19/04/2022 16:35
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
c'est un proche du Kremlin, tu n'as pas suivi l'affaire
leif erikson
leif erikson 19/04/2022 14:14
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
Veulent plus revenir au pays les conscrits russes...
Charly Alondre
Charly Alondre 19/04/2022 11:48
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
bien joué Johnson, on ne négocie pas avec une dictature
tata ty
tata ty 19/04/2022 11:48
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
lol apre cela fait quoi 30 ans qu'il dialogue avec et l'enrichisse.... pareil pour la chine et l'inde .... apre voilà en contre partie l'on zxploite leur système et leur citoyen à nos profit... donc bon....
Prosper ALIHONOU
Prosper ALIHONOU 19/04/2022 11:42
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
Je ne comprends pas ce langage hypocrite. Ils prétendent aider l'Ukraine cependant ils interdisent à leurs ressortissants d'aller combattre aux côtés des Ukrainiens. En définitive, les autres peuvent mourir, pas les nôtres. Oh pauvre zelensky jusqu'à quand comprendrais tu que tes vrais ennemis sont ceux qui te poussent à la guerre sans daigner combattre à tes côtés ?
Charly Alondre
Charly Alondre 19/04/2022 11:42
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
et la Russie qui détruit la moitié de l'Ukraine devrait être son ami? quel drôle de logique
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Inscription via Google
ou
Inscription via Email