Dernière minute
0

France: Les fonctionnaires veulent suspendre la réforme de l'Etat

Indicateurs économiques12/02/2019 14:51
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
© Reuters. FRANCE: LES FONCTIONNAIRES VEULENT SUSPENDRE LA RÉFORME DE L'ETAT

PARIS (Reuters) - Les syndicats de fonctionnaires ont réclamé mardi la suspension du projet de loi sur la Fonction publique prévoyant notamment un recours accru aux contractuels, que le gouvernement compte leur présenter mercredi dans un contexte social déjà éruptif.

Dans une lettre adressée au Premier ministre, huit des neuf organisations représentatives de la Fonction publique appellent à suspendre ce texte en attendant la fin du "grand débat national", lancé pour tenter de sortir de la crise des "Gilets jaunes", où la réorganisation de l'Etat est abordée.

Plutôt que d'élargir le recours aux contractuels, comme le prévoit le projet de loi, elles réclament la création d'emplois statutaires, ainsi qu'une revalorisation salariale, et disent engager "d’ores et déjà diverses initiatives".

Le texte a aussi pour but de simplifier les instances de représentation du personnel, de mieux accompagner les mobilités des agents dans la fonction publique et le privé, et de rendre la rémunération plus individiduelle.

Les syndicats, qui seront reçus mercredi par le secrétaire d'Etat Olivier Dussopt, prévoient de se réunir le 19 février pour réfléchir à la suite des événements.

"Tout se discute, y compris la question de la grève", a déclaré mardi Bernadette Groison, qui s'est exprimée au nom de la FSU lors d'une conférence de presse conjointe des huit syndicats pour l'instant unis dans un front commun.

Parmi les organisations représentatives, seule Force ouvrière fait bande à part.

"Est-ce qu'on veut partir dans une action ? Je n'en sais rien car nous avons beaucoup de difficultés à être suivis", a déclaré à Reuters Luc Farré, secrétaire général de l'Unsa Fonction publique. "Si c'est pour appeler à faire grève, mais que personne n'est derrière, c'est compliqué".

CERTAINS MINISTRES DUBITATIFS

La réforme en gestation s'inscrit dans le cadre de la grande transformation de l'action publique, qui doit permettre de diminuer le niveau de dépenses de trois points de PIB à l'horizon 2022.

Emmanuel Macron s'est notamment fixé pour objectif de supprimer 50.000 postes dans la fonction publique d'Etat et 70.000 postes dans la fonction publique territoriale d'ici 2022, par non-renouvellement des départs.

Si le chef de l'Etat a affiché en début d'année sa détermination à poursuivre son train de réformes, certains ministres se montrent dubitatifs quant à l'urgence de mener à bien ce projet dans le climat actuel.

Le gouvernement souhaite présenter le texte devant le conseil des ministres à la fin mars pour une adoption au Parlement avant l'été. Olivier Dussopt a assuré que le "grand débat", qui se terminera à la mi-mars, pourrait "nourrir" le projet de loi.

(Caroline Pailliez avec Simon Carraud, édité par Yves Clarisse)

France: Les fonctionnaires veulent suspendre la réforme de l'Etat
 

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.
Inscription via Google
ou
Inscription via Email