Dernière minute
0

FMI, ministères, banques centrales: les femmes économistes en vue

Economie12/10/2018 16:15
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
La directrice du FMI Christine Lagarde, le 12 octobre 2018 à Nusa Dua, sur l'île indonésienne de Bali (Photo SONNY TUMBELAKA. AFP)

Les femmes ont-elles percé le plafond de verre de la finance? Dans la lignée de la directrice du FMI Christine Lagarde, de plus en plus de femmes accèdent à des postes clefs dans les grandes institutions financières.

Le Fonds monétaire international, qui tient cette semaine sa réunion annuelle dans l'île indonésienne de Bali, vient de nommer l'Indo-Américaine Gita Gopinath au poste de chef économiste.

Première femme à occuper cette fonction, elle succède à Maurice Obstfeld, retraité à la fin de l'année.

À 46 ans, cette professeure d'économie à Harvard et co-éditrice de la prestigieuse American Economic Review pourrait bousculer un consensus profondément ancré.

Alors que le FMI préconise traditionnellement le flottement des taux de change pour amortir les chocs économiques, elle s'est fait précisément connaître pour ses travaux... qui remettent en cause les bénéfices des taux de change flottants.

Pour elle, le fait que les matières premières s'échangent en dollars relativise l'incidence des fluctuations des devises.

"Gita Gopinath a acquis une réputation très solide avec ses travaux sur le rôle du dollar dans les transactions internationales, et les rigidités que cela implique", a observé jeudi Christine Lagarde.

- Faire bouger le FMI -

Cette "brillante économiste" amènera le FMI à "explorer davantage" des pistes inédites, quite à faire bouger l'institution issue de Bretton Woods, a reconnu la patronne du Fonds.

"Je n'ai pas vu beaucoup de candidats en ce moment qui sont prêts à devenir un arbitre des devises, avec les responsabilités que cela suppose", a également souligné Mme Lagarde.

En avril, c'est la Grecque Pinelopi "Penny" Koujianou qui héritait du poste de chef économiste à la Banque mondiale.

Cette chercheuse établie aux États-Unis, qui a décroché un doctorat à Stanford et enseigné à Yale, avait également été rédactrice en chef de l'American Economic Review.

Et en juin, Laurence Boone, économiste du groupe d'assurance Axa (PA:AXAF) et ex-conseillère du président François Hollande, était nommée chef économiste de l'Organisation pour la coopération et le développement économiques (OCDE).

- Combattre les stéréotypes -

À l'instar de la Française Christine Lagarde, devenue en juin 2007 la première femme ministre de l'Économie et des Finances d'un pays du G7, plusieurs femmes en charge de ce portefeuille sont présentes à Bali.

Sri Mulyani Indrawati, la très respectée ministre des Finances indonésienne, rappelle comment elle a dû surmonter les stéréotypes persistants sur le rôle des femmes en politique.

"Ministre des Finances a toujours été vu comme un métier d'homme" en Indonésie comme ailleurs, a-t-elle souligné à Bali lors d'une table ronde sur la place des femmes dans le monde du travail.

"C'est un fardeau énorme de se battre contre cette perception, et contre le fait qu'une femme doit être vraiment exceptionnelle pour faire ce métier d'homme", témoigne-t-elle.

L'économiste de 56 ans, dont les paroles sur la conjoncture indonésienne sont religieusement écoutées par des assemblées souvent en majorité masculines, exerce son deuxième mandat de ministre. Elle avait fait auparavant une belle carrière à la Banque mondiale.

Ces femmes de la finance soulignent l'importance de personnalités emblématiques pour encourager les femmes à étudier l'économie et à postuler à des responsabilités.

Christine Lagarde tente une analogie avec le sport: au Japon, le tennis n'était "pas très valorisé" jusqu'à présent, mais avec le succès de championnes comme Naomi Osaka, qui a réussi l'exploit de battre Serena Williams au dernier US Open, le tennis féminin "est devenu soudain un sport très puissant" dans l'archipel.

"On doit encourager et célébrer les femmes qui gagnent", souligne-t-elle.

A l'université aussi, "les femmes ont plus de chance de choisir une matière si elles voient que d'autres ont pris le même cours", relève l'adjointe du gouverneur de la banque du Canada, Carolyn Wilkins.

Les banques centrales apparaissent encore largement comme des bastions masculins, à quelques exception notables. Janet Yellen, aux États-Unis, avait ainsi été choisie comme présidente de la Fed par Barack Obama, ce qui en faisait la voix la plus influente au monde dans la politique monétaire.

FMI, ministères, banques centrales: les femmes économistes en vue
 

Lire Aussi

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.
Inscription via Google
ou
Inscription via Email