Dernière minute
Investing Pro 0
Version Sans-Pub. Améliorez votre expérience sur Investing.com. Économisez jusqu'à 40%. Mettre à Niveau Maintenant

Gilles Moëc (AXA IM) : "La BCE ne va pas avoir la tâche facile".

Economie 18/07/2022 13:47
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
© Reuters
 
AXAF
-2,06%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 

Investing.com - Gilles Moëc, chef économiste chez AXA (EPA:AXAF) Investment Managers, présente ses prévisions pour la réunion de la BCE jeudi prochain, où il déclare : "La BCE ne va pas avoir la tâche facile. Alors que la décision sur le taux d'intérêt - une hausse de 25 points de base - a été annoncée à l'avance en juin, l'organisme devrait dévoiler les détails de son outil anti-fragmentation au moment même où l'instabilité politique à Rome provoque l'élargissement du spread italien". Ainsi, "le nouveau cadre pourrait être mis à l'épreuve bien plus tôt que prévu".

Comme le souligne Moëc, "la BCE a toujours présenté son outil anti-fragmentation comme un moyen de faire face aux élargissements "injustifiés" des spreads. Il n'est pas clair comment cette notion serait appliquée dans les circonstances actuelles". Toutefois, comme il l'explique : "au-delà des fluctuations à court terme des spreads, il est nécessaire de relier les deux "courants", le risque de récession et la fragmentation. Si la Russie ferme le robinet, l'Italie sera plus durement touchée que de nombreux autres pays européens, étant donné son manque d'énergie nucléaire et sa forte dépendance à l'égard du gaz russe". Il ajoute : "Cela ajoute une nouvelle couche de complexité pour la BCE.

Ainsi, selon cet expert, "au-delà de l'effet mécanique d'une monnaie plus faible sur l'inflation importée, la 'rupture de la parité' peut être un moment psychologique important pour la BCE qui fait le jeu des faucons, la faiblesse de l'euro étant perçue comme le prix à payer par l'Europe pour ne pas changer sa politique monétaire aussi rapidement que les États-Unis. Toutefois, nous notons que le public n'a pas beaucoup réclamé une hausse de plus de 25 points de base le 21 juillet dans le récent discours de la BCE".

L'intention était probablement "trop explicite dans les orientations de juin pour qu'un débat puisse réellement avoir lieu". Toutefois, il se pourrait bien que Christine Lagarde soit ouverte à un mouvement de plus de 50 points de base en septembre, en fonction de la dynamique de l'inflation d'ici là, afin de calmer les inquiétudes des faucons", conclut M. Moëc.

Gilles Moëc (AXA IM) : "La BCE ne va pas avoir la tâche facile".
 

Lire Aussi

Découvrez l'avenir de l'identité numérique
Découvrez l'avenir de l'identité numérique Par Euronews - 28/09/2022

Imaginez arriver à l'aéroport pour partir en vacances ou en voyage d'affaires, sans passeport, sans cartes de crédit ni aucune pièce d'identité physique, et être malgré tout en...

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
Commentaires (1)
Patric POULET
Patric POULET 19/07/2022 7:09
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
Et si le 10 A allemand etait naturellement vendu en l’état du constat du mauvais état des infrastructures et de l’inadaptation de son tissu industriel. Le spread de taux devrait se réduire entre Allemagne et périphériques.
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Inscription via Google
ou
Inscription via Email