Dernière minute
0
Version Sans-Pub. Améliorez votre expérience sur Investing.com. Économisez jusqu'à 40%. Plus de détails

Hongrie: Orban accuse Bruxelles et Washington de chercher à s'immiscer dans les élections

Economie23/10/2021 18:40
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
2/2 © Reuters. Des dizaines de milliers de partisans de Viktor Orban se sont rassemblés samedi à Budapest pour afficher leur soutien au Premier ministre nationaliste hongrois en vue des élections législatives de l'an prochain. /Photo prise le 23 octobre 2021/REUTERS 2/2

par Krisztina Than

BUDAPEST (Reuters) - Viktor Orban, confronté à la perspective d'élections serrées l'an prochain, a accusé samedi Bruxelles et Washington de tenter d'interférer dans la vie politique en Hongrie et il a appelé ses partisans à défendre les réalisations de ses plus de 10 années de pouvoir nationaliste.

Pour la première fois depuis son accession à la tête du gouvernement en 2010, Viktor Orban, âgé de 58 ans, affrontera lors des élections législatives de 2022 un front uni de l'opposition composé des socialistes, des libéraux et de l'ancien parti d'extrême droite Jobbik, qui se positionne désormais au centre droit.

Cette alliance est dirigée par Peter Marki-Zay, un conservateur catholique de 49 ans, père de sept enfants et maire d'une petite ville, qui dit adhérer aux mêmes valeurs traditionalistes que le chef du gouvernement et représente un sérieux rival.

Devant plusieurs dizaines de milliers de ses partisans réunis dans le centre de Budapest à l'occasion de l'anniversaire du soulèvement de 1956 contre la tutelle de l'Union soviétique, Viktor Orban a affirmé que les Etats-Unis et l'homme d'affaires George Soros s'efforçaient de faire élire leurs représentants dans le pays, soit l'opposition de gauche, avec leur argent, leurs médias et leurs réseaux.

"Mais ce qui compte, ce n'est pas ce que eux à Bruxelles, à Washington et dans les médias dirigés de l'étranger, veulent. Ce sera aux Hongrois de décider de leur propre destin", a dit le Premier ministre.

"Notre force est dans notre unité (...) nous croyons dans les mêmes valeurs: la famille, la nation et une Hongrie forte et indépendante."

UN RÉGIME "MORALEMENT INDÉFENDABLE"

Lors d'un rassemblement de l'opposition, Peter Marki-Zay a pour sa part promis que, en cas de victoire, son gouvernement rédigerait une nouvelle Constitution, lutterait contre la corruption, adopterait l'euro comme monnaie et garantirait la liberté de la presse.

"Ce régime est devenu moralement indéfendable (...) la dynamique que nous avons aujourd'hui devrait nous porter jusqu'en avril 2022", a-t-il lancé.

Les sondages d'opinion montrent que le Fidesz de Viktor Orban et l'alliance d'opposition sont au coude à coude dans les intentions de vote, avec un quart des électeurs indécis.

La campagne pré-électorale a déjà été bien lancée par Viktor Orban et le Fidesz, le Premier ministre multipliant les aides financières pour les familles et durcissant sa rhétorique contre l'immigration.

Tout en assurant que l'intérêt de la Hongrie est de rester au sein de l'Union européenne, Viktor Orban, tout comme ses alliés au pouvoir en Pologne, a multiplié les passes d'armes avec Bruxelles au sujet du respect de l'Etat de droit, de la liberté de la presse, de l'indépendance de la justice et des droits des personnes LGBT.

"Bruxelles nous parle et nous menace, avec les Polonais, comme si nous étions un ennemi (...) et bien il est temps pour eux à Bruxelles de comprendre que même les communistes n'ont pas pu nous vaincre", a dit Viktor Orban à une foule en liesse, agitant des drapeaux hongrois et brandissant des pancartes sur lesquelles on pouvait lire des slogans tels que "Bruxelles égal dictature".

(Reportage Krisztina Than; version française Jean-Stéphane Brosse et Bertrand Boucey)

Hongrie: Orban accuse Bruxelles et Washington de chercher à s'immiscer dans les élections
 

Lire Aussi

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
Commentaires (3)
Roby CALLAGHAN
Roby CALLAGHAN 23/10/2021 22:50
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
Parce que quand l'Europe (dont la France 1md de nos deniers) a versé des milliards à la Turquie pour empêcher les migrants de rentrer dans l'Europe, alors là......j'ai attrapé un ulcère à l'estomac. Nous aurions mieux fait de verser cet argent à notre police des frontières et remettre en question la libre circulation des étrangers. je pense que E. Z. est le seul à remettre véritablement de l'ordre dans notre système.
Roby CALLAGHAN
Roby CALLAGHAN 23/10/2021 22:41
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
Vivement un retour aux frontières de chaque pays, avec ses gardes et ses douanes.
Roby CALLAGHAN
Roby CALLAGHAN 23/10/2021 22:39
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
enfin le renard dévoile sa face. Il est grand temps que l'Europe érige un mur de 30 mètres de haut entre la Grèce et la Turquie, et que la flotte de nos armées surveille les frontières. Depuis le temps qu'il tourne qu'il vire pour essayer de rentrer dans l'Europe, ça m'inquiétait énormément, mais là,,, ouuffffffffff il vient de faire la grosse bourde qu'il ne fallait pas faire et tant mieux. Maintenant on sait à quoi s'en tenir, mais bon,,, tout ceci parce que dans l'Europe on a fait tout et n'importe quoi, surtout de prendre des pays sans gestion interne de l'économie, vraiment du grand n'importe quoi. Nous en faisons les frais depuis 2000.
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.
Inscription via Google
ou
Inscription via Email