Dernière minute
Investing Pro 0
Version Sans-Pub. Améliorez votre expérience sur Investing.com. Économisez jusqu'à 40%. Plus de détails

Récession : Faut-il parier sur le secteur bancaire et les titres à court terme?

Economie 29/06/2022 13:47
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
© Reuters.

Par Alessandro Albano

Investing.com - Ces dernières semaines ont été marquées par un changement de discours sur les marchés financiers : des craintes d'une inflation excessive aux craintes d'une récession économique. Les banquiers centraux, les investisseurs de renom et les analystes s'interrogent sur l'impact du cycle de resserrement monétaire sur le cycle économique et sur la possibilité de normaliser les conditions de crédit par un atterrissage en douceur.

Dans un document de recherche, Marco Oprandi, responsable de Cross Asset Solutions chez Cirdan Capital (CC), écrit que, bien qu'il y ait de fortes chances qu'une récession se produise, "nous pensons qu'il est pertinent de définir les trois principaux types d'événements et leur impact sur l'économie réelle et financière : la récession structurelle, la récession événementielle et la récession cyclique.

La première découle d'une crise financière et économique mondiale, explique Oprandi dans son analyse, qui conduit le marché "à enregistrer de fortes baisses pouvant aller jusqu'à -60 % en six à douze mois environ, avec au moins cinq ans pour la reprise". La crise financière de 2008 en est un exemple.

La récession dite "événementielle" est influencée par des événements "typiquement exogènes", tels que la pandémie de COVID-19, où le marché enregistre des baisses "d'environ -30 % en quelques jours, avec une période de récupération estimée à environ un an".

Enfin, le ralentissement cyclique est le résultat du cycle économique financier. "Ce dernier présenterait des baisses pendant une période d'un an, totalisant environ -30%, avec une reprise ultérieure d'environ deux ans", précise le responsable du CC.

Le premier semestre 2022, rappelle la note, a été caractérisé par un marché majoritairement baissier, laissant place "à une récession potentielle". Toutefois, la boutique financière indépendante estime que la probabilité qu'une récession se produise au cours des 12 et 24 prochains mois "est de 30 % et 50 % respectivement", et que les perspectives actuelles de récession "sont de nature cyclique, car elles sont dictées par les politiques agressives mises en œuvre par les principales banques centrales pour augmenter les taux d'intérêt".

Dans ce contexte, CC privilégie les valeurs du secteur bancaire qui bénéficient de la hausse actuelle des taux, tandis que, compte tenu des fortes baisses du secteur de l'énergie, "nous estimons que les valeurs énergétiques sont décotées par rapport à leur valeur et à leur potentiel".

"Une catégorie d'actions que nous considérons comme attrayante en cette période de hausse des taux d'intérêt est celle des actions à courte durée", ajoute Oprandi, "qui servent à générer une bonne partie des flux de trésorerie à court terme, ce qui les rend plus compétitives par rapport aux actifs sans risque, comme les bons du Trésor."

Récession : Faut-il parier sur le secteur bancaire et les titres à court terme?
 

Lire Aussi

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Inscription via Google
ou
Inscription via Email