Dernière minute
Investing Pro 0
Version Sans-Pub. Améliorez votre expérience sur Investing.com. Économisez jusqu'à 40%. Plus de détails

Un millier de combattants d'Azovstal se sont rendus, selon Moscou

Nouvelles générales 18/05/2022 16:05
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
© Reuters. Des bus transportant des militaires des forces ukrainiennes qui se sont rendus après des semaines enfermés dans l'aciérie d'Azovstal arrivent à Olenivka. La Russie a annoncé mercredi que 959 combattants ukrainiens d'Azovstal, parmi lesquels 80 bless

par Max Hunder

KYIV/MARIOUPOL (Reuters) -La Russie a annoncé mercredi la reddition ces dernières 24 heures de près de 700 combattants ukrainiens retranchés depuis des semaines dans l'usine Azovstal de Marioupol assiégée par l'armée russe.

Les principaux commandants des unités de défense du site, dernière poche de résistance ukrainienne dans le port de la mer d'Azov, se trouveraient encore dans les abris et tunnels du complexe sidérurgique, selon le chef des séparatistes pro-russes Denis Pouchiline, dont les troupes contrôlent la zone.

Au total, 959 combattants d'Azovstal, parmi lesquels 80 blessés, ont déposé les armes depuis lundi, a déclaré le ministère russe de la Défense, dont 694 combattants - y compris des membres du régiment Azov - au cours des dernières 24 heures, parmi lesquels 29 blessés.

Pour l'heure, seul le départ d'environ 250 combattants d'Azovstal a été confirmé par les autorités de Kyiv, qui se refusent à préciser leur nombre total tant que leur évacuation ne sera pas achevée.

"L'Etat fait tout son possible pour assurer le sauvetage de nos militaires. Attendons. Actuellement, le plus important est de sauver la vie de nos héros", a déclaré le porte-parole de l'armée Oleksandr Motouzaynik lors d'une conférence de presse. "Toute information donnée au public pourrait mettre en danger cette opération."

"Malheureusement", a expliqué le maire de Marioupol, Vadim Boïtchenko, "le sujet est très sensible et des discussions très fragiles se déroulent aujourd'hui", impliquant le président ukrainien Volodimir Zelensky, la Croix-Rouge et les Nations unies.

Marioupol, avant la guerre une ville de 400.000 habitants en bordure de la mer d'Azov séparant la Russie et la Crimée, a été le théâtre de bombardements sans relâche des troupes russes depuis le début de l'invasion de l'Ukraine le 24 février, laissant la cité portuaire en ruines et, selon Kyiv, faisant des dizaines de milliers de morts.

Mardi, l'armée ukrainienne a annoncé la fin de la mission de défense de l'aciérie, où s'étaient également réfugiés des civils avant d'être évacués.

Les combattants ukrainiens blessés ont été conduits dans un hôpital de Novoazovsk, ville sous contrôle des séparatistes pro-russes dans la région de Donetsk, et les autres dans une prison récemment rouverte dans une autre ville séparatiste.

SORT INCERTAIN

L'Ukraine espère procéder à un échange de prisonniers mais la Russie dément tout accord préalable en ce sens.

Denis Pouchiline, cité par un média local, l'agence de presse DAN, a déclaré que le sort des défenseurs d'Azovstal, qualifiés de "héros" par l'Ukraine mais décrits par des parlementaires russes comme des "criminels nazis", serait tranché par la justice.

Il a ajouté que les principaux commandants ukrainiens étaient toujours retranchés dans l'usine et ne s'étaient pas rendus.

De nombreux combattants d'Azovstal appartiennent au régiment Azov, qui a été d'abord un groupe paramilitaire créé par l'extrême droite nationaliste ukrainienne en 2014 avant d'être intégré dans les forces gouvernementales de la Garde nationale. Moscou mène son "opération spéciale" en Ukraine officiellement pour démilitariser et "dénazifier" le pays.

"Je ne savais pas qu'il existait en anglais autant de manière d'exprimer un seul message : les #Azovnazis ont capitulé sans condition", a déclaré sur Twitter (NYSE:TWTR) l'ambassadeur adjoint de la Russie auprès des Nations unies, Dmitri Polianski.

Selon l'agence TASS, les combattants ukrainiens seront interrogés dans le cadre d'enquêtes menées par la Russie sur "les crimes du régime ukrainien".

Leonid Sloutski, membre de la délégation russe aux pourparlers avec l'Ukraine, au point mort selon Moscou, a qualifié les défenseurs d'Azovstal d'"animaux" et réclamé leur exécution.

(Reportage Natalia Zinets et Max Hunder à Kyiv et un journaliste de Reuters à Marioupol, version française Laetitia Volga et Jean-Stéphane Brosse, édité par Kate Entringer)

Un millier de combattants d'Azovstal se sont rendus, selon Moscou
 

Lire Aussi

Emre Mor à Fenerbahçe
Emre Mor à Fenerbahçe Par Reuters - 29/06/2022

par Mickael Pinta (iDalgo) Grand espoir du football turc, Emre Mor rebondit du côté de Fenerbahçe. Le joueur de 24 ans, révélé à Nordsjaelland avant de connaître des expériences...

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
Commentaires (2)
New Be
New Be 18/05/2022 21:08
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
sur au moins 700 il y en a bien quelques-uns dont la pression russe va aider à générer un témoignage en ligne avec les mensonges de Poutine...
leif erikson
leif erikson 18/05/2022 12:30
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
Au prix que ça coûte cest pas sympa...
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Inscription via Google
ou
Inscription via Email