Dernière minute
0
Version Sans-Pub. Améliorez votre expérience sur Investing.com. Économisez jusqu'à 40%. Plus de détails

L'Australie défend sa gestion de l'accord sur les sous-marins français

Nouvelles générales19/09/2021 11:25
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
© Reuters. Le Premier ministre australien Scott Morrison. L'Australie a défendu dimanche sa décision d'annuler l'accord sur les sous-marins français, expliquant que le gouvernement avait fait part de ses réserves à Paris depuis des mois. /Photo prise le 15 juin

par Lidia Kelly et John Mair

SYDNEY (Reuters) - L'Australie a défendu dimanche sa décision d'annuler l'accord sur les sous-marins français, expliquant que le gouvernement avait fait part de ses réserves à Paris depuis des mois, alors que le nouveau partenariat avec les États-Unis et la Grande-Bretagne continue de provoquer une crise diplomatique majeure.

"Je ne regrette pas la décision de faire passer l'intérêt national de l'Australie en premier", a déclaré le Premier ministre australien Scott Morrison.

L'Australie a annulé un accord conclu en 2016 avec le groupe français Naval Group pour la construction d'une flotte de sous-marins conventionnels et annoncé jeudi un accord pour la construction d'au moins huit sous-marins à propulsion nucléaire avec les technologies américaine et britannique dans le cadre d'un partenariat de sécurité trilatéral.

Cette décision a rendu les autorités françaises furieuses et la France a rappelé ses ambassadeurs à Washington et à Canberra. Le nouvel accord stratégique a aussi provoqué la colère de la Chine, principale puissance montante dans la région Indo-Pacifique.

Scott Morrison a indiqué comprendre la déception de la France, alliée de la Grande-Bretagne et des Etats-Unis au sein de l'Otan, après l'annulation de l'accord mais a redit que l'Australie devait toujours prendre les décisions dans son meilleur intérêt.

"C'est un sujet que j'avais soulevé directement il y a quelques mois et nous avons continué à discuter de ces questions, y compris par les ministres de la Défense et d'autres", a déclaré Scott Morrison lors d'un point presse.

CRISE DIPLOMATIQUE

L'accord stratégique noué avec Canberra a plongé Washington dans une crise diplomatique sans précédent avec la France qui, selon des analystes, pourrait causer des dommages durables à l'alliance des États-Unis avec la France et l'Europe, jetant également le doute sur le front uni que le président américain Joe Biden a cherché à forger face à la Chine.

Paris a qualifié cette annulation de "coup de poignard dans le dos" et le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian a déclaré que le rappel des ambassadeurs montrait la "force de la crise" dans les relations avec les États-Unis et l'Australie.

Scott Morrison a indiqué qu'il avait informé la France du nouvel accord mercredi à 20h30 avant de l'annoncer avec Joe Biden et le Premier ministre britannique Boris Johnson jeudi matin à 7h heure de Canberra.

Le ministre australien de la Défense, Peter Dutton, a de son côté assuré que l'Australie avait été "franche, ouverte et honnête" avec la France concernant ses réserves vis-à-vis de l'accord de fourniture de sous-marins français.

"Les affirmations selon lesquelles le gouvernement australien n'a pas fait part de ses réserves vont à l'encontre de ce qui a été publié et de ce qui a été dit publiquement pendant une longue période", a déclaré Peter Dutton à Sky News.

La nouvelle ministre britannique des Affaires étrangères Liz Truss a quant à elle dit que l'accord de sécurité conclu par la Grande-Bretagne avec l'Australie et les États-Unis montrait que Londres était prêt à faire preuve de "fermeté" pour défendre ses intérêts.

(Reportage Lidia Kelly et John Mair, version française Matthieu Protard)

L'Australie défend sa gestion de l'accord sur les sous-marins français
 

Lire Aussi

Saint-Etienne arrache le nul
Saint-Etienne arrache le nul Par Reuters - 23/10/2021

par Adrien Verger (iDalgo) Le match a débuté avec 50 minutes de retard à cause de fumigènes sur le terrain avant le coup d’envoi. Les forces de l’ordre sont intervenues sur la...

Simon et Mannarino out
Simon et Mannarino out Par Reuters - 23/10/2021

par Adrien Verger (iDalgo) Deux Français étaient présents en quarts de finale du tournoi ATP de Moscou ce vendredi. Mannarino a d'abord chuté contre le Lituanien Berankis (107e à...

Les Françaises faciles
Les Françaises faciles Par Reuters - 23/10/2021

par Adrien Verger (iDalgo) A l’occasion du 3e match de qualifications pour la coupe du monde 2023, les Françaises recevaient les Estoniennes à Créteil. De match, il n’y en a pas...

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
Commentaires (2)
Phil PI
Phil PI 19/09/2021 13:31
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
Comment peut on etre aussi naif ?! Des sous marins diesels … c’etait sur 🤣
tata ty
tata ty 19/09/2021 13:16
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
Je ne regrette pas la décision de faire passer l'intérêt national de l'Australie en premier------ chaque pays roule pour sont pays, seul les faible se font roulé dessus-----
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.
Inscription via Google
ou
Inscription via Email