x
Dernière minute
0

Glyphosate: l'industrie chimique US exhorte la France de reconsidérer sa position

Matières premières31/08/2017 20:15
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
Des environnementalistes brandissent des maquettes de papillons géants à côté d'un immense spray de désherbant au glyphosate devant la porte de Brandebourg à Berlin, le 8 février 2017 (Photo Britta Pedersen. dpa)

L'industrie chimique américaine a demandé jeudi à la France de reconsidérer son intention de s'opposer à l'utilisation dans l'Union européenne (UE) du glyphosate, l'herbicide controversé le plus répandu en Europe.

"L'innocuité du glyphosate est avérée. Les organismes de réglementation du monde entier, et notamment européens comme l'Agence européenne des produits chimiques (ECHA) et l'Agence européenne de la sécurité alimentaire (EFSA), concluent que le glyphosate n'est pas cancérogène. Nous exhortons la France à reconsidérer sa décision et à prendre en considération les conclusions de ces organisations", a déclaré dans un communiqué Anne Kolton, vice-présidente en charge de la communication de American Chemistry Council (ACC), consortium américain d'entreprises du secteur de la chimie.

Le ministère français de la Transition écologique (Environnement, Energie..) a annoncé mercredi que la France s'opposerait à la proposition de la Commission européenne de renouveler pour dix ans la licence du glyphosate, lors d'un vote qui doit avoir lieu le 4 octobre au sein d'un comité d'experts des pays européens.

"La politique publique doit être basée sur des faits scientifiques avérés, et non sur des déclarations incendiaires", poursuit l'ACC, pour qui la position de la France "va à l'encontre des conclusions de nombreuses agences gouvernementales internationales qui attestent unanimement que le glyphosate peut être utilisé en toute sécurité".

En juillet, la Commission a proposé le renouvellement de la licence du glyphosate, qui expire fin 2017. Cette substance active entre notamment dans la composition du Roundup, le produit phare de Monsanto (NYSE:MON).

En 2016, faute de majorité qualifiée entre les 28, la Commission avait exceptionnellement prolongé l'autorisation pour 18 mois, jusqu'à fin 2017, dans l'attente de nouveaux avis d'agences européennes.

Depuis, l'Agence européenne en charge des produits chimiques (ECHA) et celle de la sécurité des aliments (EFSA) ont estimé qu'il n'y avait pas de raison de classer cette substance comme cancérogène.

Leurs avis n'ont toutefois pas mis fin à la controverse scientifique sur la dangerosité de ce produit classé "cancérogène probable" par le Centre international de recherche sur le cancer (Circ, OMS), notamment pour les jardiniers et agriculteurs, ses principaux utilisateurs.

L'ACC a remis en cause jeudi les conclusions du Circ, faisant état de "lacunes significatives et avérées" dans ses travaux de classification "erronée" du glyphosate comme substance cancérogène.

L'annonce française, mercredi, a également déclenché une levée de boucliers de plusieurs organisations agricoles, qui jugent ce produit essentiel pour les cultures, mais aussi pour l'agroécologie.

Glyphosate: l'industrie chimique US exhorte la France de reconsidérer sa position
 

Lire Aussi

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Exprimez-vous
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
Publier
Publier également sur :
1000
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
Publier 1000
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
 
 
 
Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme :

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Ajouter un graphique au commentaire
Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.
Inscription via Google
ou
Inscription via mail