Dernière minute
Investing Pro 0
Version Sans-Pub. Améliorez votre expérience sur Investing.com. Économisez jusqu'à 40%. Plus de détails

Citigroup: Le bénéfice recule de 46%, plombé par les provisions et la baisse des transactions

Actions 14/04/2022 15:35
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
© Reuters. Citigroup Inc a enregistré jeudi une chute de 46% de son bénéfice trimestriel en raison de provisions constituées pour se prémunir contre d'éventuelles pertes liées à son exposition à la Russie, d'une baisse de ses commissions effondrement des fr

par David Henry et Manya Saini

(Reuters) - Citigroup Inc (NYSE:C) a enregistré jeudi une chute de 46% de son bénéfice trimestriel en raison de provisions constituées pour se prémunir contre d'éventuelles pertes liées à son exposition à la Russie, d'une baisse de ses commissions effondrement des frais de souscription et d'une hausse des dépenses.

La banque américaine a provisionné 1,9 milliard de dollars (1,75 milliards d'euros) supplémentaires au cours du trimestre pour se prémunir contre d'éventuelles pertes liées à la Russie et à l'impact économique de la guerre en Ukraine.

Cette opération a eu pour effet de porter le coût du crédit à 755 millions de dollars, ce qui contraste avec les 2,1 milliards de dollars retirés l'an dernier des reprises de provisions constituées auparavant en raison de la pandémie de COVID-19.

Citigroup dit avoir réduit son exposition à la Russie à 7,8 milliards de dollars, contre 9,8 milliards en décembre. Si le conflit suit un scénario très défavorable, elle ne perdrait désormais pas plus de 3 milliards de dollars, contre près de 5 milliards de dollars estimés le mois dernier.

Le bénéfice net de la banque est tombé à 4,30 milliards de dollars, soit 2,02 dollars par action, pour le trimestre clos le 31 mars, contre 7,94 milliards de dollars, soit 3,62 dollars par action, un an plus tôt.

Les analystes tablaient en moyenne sur un bénéfice de 1,55 dollar par action, selon les données de Refinitiv IBES.

Le revenu total de la banque a pour sa part diminué de 2% au premier trimestre pour atteindre 19,2 milliards de dollars, une baisse due au recul de 43% des activités de la banque d'investissement.

La ruée des investisseurs l'année dernière vers les transactions impliquant les SPAC (special purpose acquisition company), - des sociétés sans activité opérationnelle, "à chèque en blanc" - n'est aujourd'hui plus de mise, ce qui a pesé sur les commissions de souscription.

"Bien que l'environnement géopolitique et macroéconomique soit devenu plus volatil, nous mettons en œuvre la stratégie que nous avons annoncée lors de notre récente journée des investisseurs", a déclaré Jane Fraser, la directrice générale de la banque.

(Reportage Manya Saini à Bangalore et David Henry à New York; version française Diana Mandiá, édité par Jean-Michel Bélot)

Citigroup: Le bénéfice recule de 46%, plombé par les provisions et la baisse des transactions
 

Lire Aussi

L’Amérique sur le fil de la Fed
L’Amérique sur le fil de la Fed Par Fundswatch - 02/07/2022

Aux Etats-Unis, l’inflation reste menaçante, les risques de récession augmentent et la fracturation politique inquiète. Plus que jamais, la Fed...

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Inscription via Google
ou
Inscription via Email