Dernière minute
0
Version Sans-Pub. Améliorez votre expérience sur Investing.com. Économisez jusqu'à 40%. Plus de détails

Clôture hésitante en Europe mais Wall Street ignore l'inflation

Actions10/06/2021 18:35
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
© Reuters. Les Bourses européennes ont terminé en ordre dispersé jeudi. À Paris, le CAC 40 a perdu 0,26%. A Londres, le FTSE 100 a progressé de 0,1% alors qu'à Francfort, le Dax abandonnait 0,06%. /Photo prise le 10 juin 2021/REUTERS

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en ordre dispersé jeudi alors que Wall Street progressait, les investisseurs américains relativisant l'impact de l'accélération de l'inflation aux Etats-Unis sur la stratégie de la Réserve fédérale tandis que les européens cherchaient en vain du nouveau dans les annonces de la Banque centrale européenne (BCE).

À Paris, le CAC 40 a perdu 0,26% (16,96 points) à 6.546,49 points. A Londres, le FTSE 100 a progressé de 0,1% alors qu'à Francfort, le Dax abandonnait 0,06%. L'indice EuroStoxx 50 et le Stoxx 600 ont terminé pratiquement inchangés, le FTSEurofirst 300 en hausse de 0,17%.

Au moment de la clôture en Europe, Wall Street était clairement orientée à la hausse: le Dow Jones s'adjugeait 0,34%, le Standard & Poor's 500 0,41% et le Nasdaq Composite 0,73%. Le S&P-500 a inscrit un record en matinée à 4.249,74 points.

Les prix à la consommation (CPI) aux Etats-Unis ont augmenté plus qu'attendu en mai, leur indice de base (core CPI), c'est-à-dire hors énergie et produits alimentaires, affichant une hausse de 0,7% par rapport à avril et de 3,8M sur un an.

"Les chiffres sont un peu supérieurs aux attentes mais ne constituent en rien un dérapage", commente Mark Grant, stratège de B. Riley Financial. "Je ne pense pas que cela modifie le jugement de la Fed sur le maintien de taux très bas."

Les inscriptions au chômage américaines, elles, sont ressorties à peine au-dessus du consensus et au plus bas depuis mars 2020.

De l'autre côté de l'Atlantique, la BCE a sans surprise fait le choix d'un maintien de ses mesures de soutien exceptionnelles, à commencer par l'accélération des achats du Plan d'urgence face à la pandémie (PEPP) malgré l'amélioration des perspectives de croissance et d'inflation, des décisions largement anticipées par les marchés.

"Les colombes de la BCE l'emportent, encore une fois", résume Ulrike Kastens, économiste Europe de DWS, tout en soulignant que "la discussion sur l'ampleur du soutien monétaire nécessaire va s'intensifier dans les semaines à venir".

VALEURS

La plus forte hausse sectorielle du jour en Europe est pour le compartiment des télécommunications, dont l'indice Stoxx a progressé de 1,15%, tiré par BT Group (LON:BT) (+6,55%) après l'irruption à son capital de l'homme d'affaires Patrick Drahi.

A la baisse, le Stoxx du transport et des loisirs a cédé 1,3% après une période de hausse soutenue (+9,9% en trois semaines).

Stellantis a perdu 1,31% après la mise en examen de ses filiales Peugeot (PA:PEUP) et Citroën dans le dossier du Dieselgate.

Le couac du jour est pour Believe: le groupe français spécialisé dans l'accompagnement numérique d'artistes et de labels musicaux indépendants a fini sa première séance de cotation 17,69% en dessous de son prix d'introduction (19,50 euros).

CHANGES

Le dollar est pratiquement inchangé face aux autres grandes devises (+0,02%) après quelques heures de fluctuations marquées suite aux chiffres de l'inflation américaine et aux annonces de la BCE.

L'euro est en léger repli face au billet vert à 1,217, proche du niveau auquel il évoluait avant les deux grands rendez-vous économiques du jour. Il a entre-temps fluctué entre 1,2144 et 1,2193.

La livre sterling, elle, a effacé ses pertes du début de séance liées aux tensions commerciales avec l'Union européenne, qui l'avaient ramené à son plus bas niveau depuis un mois face au dollar (+0,25%). Des cambistes expliquent ce retournement de tendance par un regain d'appétit pour les actifs risqués après le relèvement des prévisions de la BCE.

TAUX

La séance a logiquement été animée sur les marchés obligataires européens mais elle se solde par une légère baisse des rendements de référence, à -0,253% pour le Bund à dix ans et 0,116% pour son équivalent français.

Le dix ans américain, lui, est reparti à la baisse à 1,4789% après avoir atteint 1,535% peu après la publication des statistiques de l'inflation.

PÉTROLE

La baisse des inscriptions au chômage conjuguée à la hausse des prix profite en revanche au marché pétrolier: le Brent gagne 0,54% à 72,61 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) 0,53% à 70,33 dollars.

"Les derniers chiffres publiés sur le chômage et l'emploi aux Etats-Unis sont clairement un signe d'accélération de la reprise", explique Louise Dickson, analyste de Rystad Energy.

(Marc Angrand, avec Ambar Warrick à Bangalore, édité par Jean-Michel Bélot)

Clôture hésitante en Europe mais Wall Street ignore l'inflation
 

Lire Aussi

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.
Inscription via Google
ou
Inscription via Email