Dernière minute
0
Version Sans-Pub. Améliorez votre expérience sur Investing.com. Économisez jusqu'à 40%. Plus de détails

L'EPR chinois affecté par des fuites de gaz, EDF demande une réunion

Actions14/06/2021 22:55
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
© Reuters. EDF a annoncé lundi avoir été informé d'une augmentation de la concentration de certains gaz rares au niveau du réacteur EPR n°1 de la centrale nucléaire de Taishan, en Chine. /Photo prise le 2 mars 2021/REUTERS/Benoit Tessier

PARIS/SINGAPOUR (Reuters) - EDF (PA:EDF) a annoncé lundi avoir été informé d'une augmentation de la concentration de certains gaz rares dans le réacteur EPR n°1 de la centrale nucléaire de Taishan, dans le sud de la Chine, et avoir demandé une réunion avec son partenaire chinois à ce sujet.

L'électricien français a précisé dans un communiqué avoir sollicité la tenue d'un conseil d'administration extraordinaire de TNPJVC - propriétaire et exploitant de cette centrale et coentreprise d'EDF (30%) et de China General Nuclear Power Group ou CGN (70%) - afin que les dirigeants de la société présentent l'ensemble des données du problème et les décisions nécessaires pour y remédier.

La chaîne d'information américaine CNN avait rapporté plus tôt dans la journée que le gouvernement des Etats-Unis avait procédé la semaine dernière à des vérifications d'informations faisant état d'une fuite à la centrale de Taishan, située dans la province de Guangdong.

Toujours d'après la chaîne, qui cite des documents qu'elle a passés en revue et des responsables américains ayant requis l'anonymat, l'administration Biden pense que la situation de cette centrale "ne pose pas de risque de sécurité sévère pour les employés de la centrale ou pour la population chinoise".

Alors que, selon CNN, Framatome a mis en garde contre une "menace radiologique imminente", la filiale d'EDF (qui a conçu le réacteur concerné et reste impliquée dans sa gestion) a précisé dans un communiqué que "sur la base des informations disponibles, le réacteur (était) actuellement dans son domaine de fonctionnement et de sûreté autorisé".

D'après EDF, qui "a pris contact avec les équipes de TNPJVC et apporte son expertise", "la présence de certains gaz rares dans le circuit primaire est un phénomène connu, étudié et prévu par les procédures d'exploitation des réacteurs".

Selon un porte-parole du groupe, des analyses préliminaires suggèrent que le problème provient de fuites au niveau de quelques gaines d'assemblages de combustibles, au coeur du réacteur, qui présenteraient des défauts d'étanchéité.

DES REJETS "MAÎTRISÉS" ET DANS LES NORMES CHINOISES

Des rejets atmosphériques "maîtrisés" et respectant les normes locales ont été réalisés sur le site, a également indiqué EDF, précisant que les premières mesures laissant penser à des problèmes d'étanchéité, dont l'origine reste à déterminer, remontaient à octobre 2020.

Les combustibles de Taishan ont été fabriqués en France par Framatome sur son site de Romans-sur-Isère (Drôme), a aussi fait savoir EDF, qui juge prématuré de dire s'il faudra arrêter le réacteur n°1 de Taishan pour régler le problème.

CGN, actionnaire principal de la coentreprise TNPJVC, a de son côté déclaré que les opérations au niveau de la centrale respectaient les règles de sécurité et que l'environnement du site était sûr.

"Les données de surveillance régulière montrent que la centrale de Taishan et son environnement immédiat présentent des paramètres normaux", peut-on lire dans un communiqué publié sur le site de la société dans la nuit de dimanche à lundi.

L'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), qui dépend des Nations unies, a déclaré qu'"à ce stade, l'agence ne dispose d'aucune indication selon laquelle un incident radiologique se serait produit" et qu'elle était en contact avec les autorités chinoises.

En France, l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) n'avait pas de commentaire dans l'immédiat, tandis qu'en Chine, où la journée de lundi est fériée, l'Agence nationale de la sécurité nucléaire n'était pas joignable.

L'EPR de Taishan est le premier de ce type à être entré en service, fin 2018. La centrale dispose d'un deuxième réacteur du même modèle - lui aussi conçu par l'ex-Areva, devenu Framatome et contrôlé par EDF -, dont l'exploitation commerciale a commencé en septembre 2019.

Cette centrale, plus important projet de coopération sino-française dans le secteur énergétique, peut fournir au réseau électrique chinois jusqu'à 24 térawatts d'électricité par an, soit l'équivalent de la consommation annuelle de cinq millions de Chinois.

Elle dessert notamment les zones de Guangzhou et Shenzhen, deux pôles industriels majeurs de la province du Guangdong, qui ont été confrontés à des coupures de courant ces dernières semaines du fait de la météo très chaude et d'un approvisionnement moins élevé que d'habitude en énergie hydroélectrique en provenance de la province voisine du Yunnan.

CNN a indiqué que la mise en garde lancée par Framatome indiquait que les régulateurs chinois avaient relevé le seuil acceptable de radiations détectées autour de la centrale de Taishan afin d'éviter de devoir arrêter le réacteur concerné.

Quatre autres réacteurs de type EPR sont encore en cours de construction dans le monde : un en Finlande (Olkiluoto), un en France à Flamanville (Manche) et deux au Royaume-Uni (Hinkley Point). EDF ne s'est pas exprimé sur l'impact potentiel du problème de Taishan sur ses projets.

(Benjamin Mallet, Bertrand Boucey, Myriam Rivet et Claude Chendjou à Paris, avec Chen Aizhu à Singapour et Susan Heavey à Washington ; édité par Blandine Hénault et Jean-Michel Bélot)

L'EPR chinois affecté par des fuites de gaz, EDF demande une réunion
 

Lire Aussi

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.
Inscription via Google
ou
Inscription via Email