Dernière minute
Investing Pro 0
🚨 Nos données Pro révèlent le véritable gagnant de la saison des résultats Accéder aux données

Hausse en vue en Europe, l'optimisme de Wall Street l'emporte

Actions 15/08/2022 08:50
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
© Reuters. Les principales Bourses européennes sont attendues en hausse lundi dans le sillage de la forte progression de Wall Street vendredi. Les contrats à terme sur indices suggèrent une progression de 0,3% pour le Dax à Francfort et de 0,45% pour le FTSE 100
 
UK100
+1,04%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
FCHI
+0,94%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
DJI
-0,38%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
DE40
-0,21%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
STOXX50
+0,40%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
JP225
+0,40%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont attendues en hausse lundi dans le sillage de la forte progression de Wall Street vendredi, l'optimisme des investisseurs sur la conjoncture économique américaine l'emportant pour l'instant sur les mauvaises surprises venues de Chine.

Les contrats à terme sur indices suggèrent une progression de 0,53% pour le CAC 40 à Paris, de 0,37% pour le Dax à Francfort, de 0,39% pour le FTSE 100 à Londres et de 0,37% pour l'EuroStoxx 50.

À Wall Street, la hausse s'est accélérée en fin de séance vendredi et les indices phares ont fini tout près de leurs plus hauts du jour, confirmant le regain de confiance suscité par les chiffres des jours précédents sur l'inflation aux Etats-Unis.

L'espoir d'avoir passé le pic de la hausse des prix américains, ce qui pourrait dissuader la Réserve fédérale de relever une nouvelle fois les taux d'intérêt de trois quarts de point le mois prochain, reste donc le déterminant clé du sentiment général de marché.

L'ambiance est pourtant moins favorable en Chine, où la banque centrale a créé la surprise en annonçant une baisse de dix points de base de deux de ses principaux taux directeurs après les chiffres inférieurs aux attentes de la production industrielle (+3,8% sur un an en juillet), des ventes au détail (+2,7%) et des nouveaux prêts bancaires (679 milliards de yuans le mois dernier contre 1.100 milliards attendus).

"La décision montre que les autorités ont été choquées par les chiffres du crédit en juillet comme par une décélération générale de l'activité économique", note Kaiwen Wang, stratège Chine de Clocktower Group.

En Europe, la séance boursière à venir devrait être calme, particulièrement à Paris puisque la journée est fériée en France. Aux Etats-Unis, le seul indicateur important du jour sera l'indice d'activité "Empire State", attendu à 12h30 GMT, mais le principal rendez-vous de la semaine sera la publication mercredi des chiffres mensuels des ventes au détail.

A WALL STREET

La Bourse de New York a fini en nette hausse vendredi, signant une quatrième semaine consécutive dans le vert alors que les investisseurs continuent de miser sur un reflux des tensions inflationnistes et un ralentissement de la hausse des taux d'intérêt.

L'indice Dow Jones a gagné 1,27%, ou 424,38 points, à 33.761,05, le Standard & Poor's 500 a pris 72,88 points, soit 1,73%, à 4.280,15 et le Nasdaq Composite a avancé de 267,27 points (+2,09%) à 13.047,18.

Le S&P-500 et le Nasdaq ont ainsi signé une quatrième performance hebdomadaire positive d'affilée avec des gains respectifs de 3,26% et 3,08%.

Dans un contexte de fléchissement de l'inflation, Wall Street a notamment profité des premiers résultats de l'enquête mensuelle de l'université du Michigan sur le moral des ménages: son indice de confiance, à 55,1, confirme le rebond entamé le mois dernier après son plus bas historique de juin.

Les contrats à terme sur les principaux indices suggèrent pour l'instant une ouverture en repli d'environ 0,2%.

EN ASIE

À la Bourse de Tokyo, l'indice Nikkei a fini en hausse de 1,14%, l'élan donné par Wall Street l'ayant emporté sur les nouvelles en provenance de Chine comme sur la révision à la baisse de la croissance japonaise au deuxième trimestre, à 2,2% en rythme annualisé.

Les résultats de sociétés ont assuré un soutien supplémentaire à la tendance : le distributeur Pan Pacific, propriétaire de l'enseigne Don Quijote, a ainsi bondi de 11,48% après avoir relevé sa prévision de bénéfice annuel.

En Chine, le SSE Composite de Shanghaï et le CSI 300 sont pratiquement inchangés après les indicateurs du jour et la baisse de taux surprise.

CHANGES

Sur le marché des changes, l'assouplissement de la politique monétaire de la Banque populaire de Chine (BPC) a fait tomber le yuan à son plus bas niveau depuis une semaine face au dollar.

La confirmation du ralentissement de l'économie chinoise pèse aussi sur les dollars australien et néo-zélandais.

Face à un panier de devises de référence, le dollar américain s'apprécie de 0,15% et l'euro revient autour de 1,0250 (-0,15%).

TAUX

Les rendements des bons du Trésor américain reculent en Asie, à 2,8403% pour les titres à dix ans et 3,2466% pour le deux ans.

Ils poursuivent ainsi le repli entamé vendredi après l'annonce d'une baisse des prix à l'importation aux Etats-Unis le mois dernier.

Le marché obligataire européen suit le mouvement dans les premiers échanges, le dix ans allemand revenant à 0,976% après l'annonce d'une baisse inattendue de 0,4% des prix de gros en Allemagne en juillet, qui ramène leur augmentation sur un an à 19,5%.

PÉTROLE

Le marché pétrolier recule, pénalisé à la fois par les indicateurs du jour en Chine, premier importateur mondial de brut, et par les déclarations de Saudi Aramco (TADAWUL:2222), premier exportateur de la planète, sur une possible augmentation de sa production.

Le Brent abandonne 1,17% à 97,00 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) 1,21% à 90,98 dollars.

(Rédigé par Marc Angrand, avec Jason Xue et Brenda Goh à Shanghaï, édité par Kate Entringer)

Hausse en vue en Europe, l'optimisme de Wall Street l'emporte
 

Lire Aussi

Ajouter un commentaire

Charte de discussion

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Inscription via Google
ou
Inscription via Email