Dernière minute
0
Version Sans-Pub. Améliorez votre expérience sur Investing.com. Économisez jusqu'à 40%. Plus de détails

La compagnie Emirates soutenue par Dubaï après sa première perte en 33 ans

Actions15/06/2021 13:50
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
© Reuters. La compagnie aérienne Emirates a obtenu une aide financière supplémentaire de la part de Dubaï d'un montant de 1,1 milliard de dollars (907 millions d'euros) après avoir accusé sa première perte annuelle en plus de trois décennies avec l'effondrem

(Correction officielle au $12 - bien lire première perte historique pour le groupe)

par Alexander Cornwell

DUBAI (Reuters) - La compagnie aérienne Emirates a obtenu une aide financière supplémentaire de la part de Dubaï d'un montant de 1,1 milliard de dollars (907 millions d'euros) après avoir accusé sa première perte annuelle en plus de trois décennies avec l'effondrement du trafic aérien provoqué par la pandémie.

Emirates, qui est détenue par l'émirat de Dubaï, a obtenu au total 3,1 milliards de dollars d'aide financière publique, après un premier apport de deux milliards annoncé l'an dernier.

La compagnie aérienne, dont l'ensemble des activités dépendent des voyages internationaux, a affiché une perte annuelle de 5,5 milliards de dollars (4,54 milliards d'euros) pour son exercice clos fin mars, contre un bénéfice de 288 millions de dollars l'année précédente.

Le chiffre d'affaires a plongé de 66% à 8,4 milliards de dollars et le nombre de passagers de 88,3 % à 6,6 millions.

En 36 ans d'activité, il s'agit de la première perte annuelle d'Emirates depuis l'exercice 1987-88 et du plus faible nombre de passagers transportés depuis vingt ans.

Emirates ne dispose pas d'un marché intérieur lui permettant de se protéger contre les restrictions et les fermetures de frontières provoquées par la pandémie de coronavirus et qui ont plongé l'industrie aérienne dans une des plus graves crises de son histoire.

Le PDG d'Emirates, Cheikh Ahmed ben Saeed Al Maktoum, a prévenu mardi que la reprise après la pandémie de coronavirus serait irrégulière.

CLOUÉS AU SOL

Les compagnies aériennes devront peut-être attendre des années avant de se remettre de la pandémie, les vols internationaux de longue durée ayant, selon les prévisions, le plus de mal à rebondir.

Emirates a déclaré n'avoir rempli que 44,3% de tous les sièges au cours de l'an dernier contre une moyenne de 78,4% au cours de l'exercice précédent.

La récession dans le secteur du voyage provoquée par l'épidémie a conduit Emirates à immobiliser la plupart de ses 113 Airbus (PA:AIR) A380 et à se concentrer sur la reconstruction de son réseau en utilisant ses 146 Boeing (NYSE:BA) 777, avec une capacité de transport de passagers réduite de 82,6% au cours de l'année dernière.

Quatre de ses avions A380 ont été retirés de la flotte et il est peu probable qu'ils reviennent avant leur mise hors service prévue au cours du prochain exercice financier, a ajouté la compagnie.

Le groupe Emirates, qui comprend la compagnie aérienne et d'autres actifs dans le domaine de l'aviation et des voyages, a vu ses revenus chuter de 65,8%, à 9,7 milliards de dollars, et a enregistré une perte de six milliards de dollars, sa première jamais enregistrée.

Les effectifs du groupe ont diminué de 30,8% pour atteindre 75.145 personnes, avec 20.000 emplois en moins au sein de la compagnie aérienne.

(version française Dagmarah Mackos, édité par Blandine Hénault)

La compagnie Emirates soutenue par Dubaï après sa première perte en 33 ans
 

Lire Aussi

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
Commentaires (1)
alex filou
alex filou 15/06/2021 14:07
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
"D'après une étude menée par les trois premières compagnies américaines, les compagnies du Golfe, souvent pointées du doigt pour leur "concurrence déloyale", auraient touché 50 milliards d'euros de subventions directes, qui seraient condamnées comme aides d'Etat au sein de l'Union Européenne"   relisons l'article .... sous un autre angle
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.
Inscription via Google
ou
Inscription via Email