Dernière minute
Investing Pro 0
NOUVEAU! Données utiles avec InvestingPro+ Essayez 7 jours GRATUITEMENT

La Russie accuse l'Europe d'être responsable des problèmes d'approvisionnement en gaz

Actions 21/07/2022 16:50
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
© Reuters. Le Kremlin a déclaré jeudi que les difficultés d'approvisionnement de l'Europe en gaz naturel russe étaient dues aux restrictions occidentales, alors que le gazoduc Nord Stream 1 a été remis en service à un niveau inférieur à sa capacité après
 
NG
+2,60%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
SIEGn
0,00%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 

(Reuters) - Le Kremlin a déclaré jeudi que les difficultés d'approvisionnement de l'Europe en gaz naturel russe étaient dues aux restrictions occidentales, alors que le gazoduc Nord Stream 1 a été remis en service à un niveau inférieur à sa capacité après une opération de maintenance.

La Russie a recommencé à envoyer du gaz naturel vers l'Europe via ce gazoduc jeudi matin après une interruption de 10 jours, apaisant ainsi les craintes de l'Europe en matière d'approvisionnement hivernal, le président Vladimir Poutine ayant averti que les flux pourraient être réduits davantage ou interrompus.

Selon les chiffres de Nord Stream, les flux de jeudi ont retrouvé une capacité de 40%. Le géant russe de l'énergie Gazprom a coupé les flux via le gazoduc le mois dernier, affirmant qu'une turbine de pompage n'était pas revenue du Canada où elle avait été envoyée pour maintenance.

Le Canada, qui avait initialement retenu la turbine en raison des sanctions prises contre Moscou, a décidé de renvoyer l'équipement, entretenu par Siemens (SIX:SIEGn) Energy, en Russie.

Lors d'un appel aux journalistes, le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a déclaré que la Russie restait "un élément très important et indispensable de la sécurité énergétique européenne".

Dmitri Peskov a aussi réfuté les accusations de plusieurs responsables occidentaux, dont la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen, selon lesquels la Russie utilisait les approvisionnements énergétiques comme un moyen de chantage.

"Vladimir Poutine a expliqué de façon suffisamment détaillée qu'il était faux de parler de pression ou de chantage. C'est une déclaration absolument fausse et nous la nions catégoriquement", a déclaré Dmitri Peskov.

Il a ajouté qu'en raison des sanctions imposées par l'Union européenne, Nord Stream 1 a été confronté à des difficultés de maintenance.

"Ce sont exactement ces mêmes restrictions qui ont conduit au fait que les machines ne peuvent pas recevoir l'entretien nécessaire. Les restrictions imposées par les Européens sont la raison de leurs problèmes."

(Reportage Reuters ; version française Augustin Turpin, édité par Sophie Louet)

La Russie accuse l'Europe d'être responsable des problèmes d'approvisionnement en gaz
 

Lire Aussi

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
Commentaires (3)
Un Citoyen
Un Citoyen 21/07/2022 20:01
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
Lol toujours, c’est pas moi c’est les autres…
leif erikson
leif erikson 21/07/2022 18:37
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
Waarff!
tata ty
tata ty 21/07/2022 17:07
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
a la la ... les politique russe toujour dans l'abus de sophisme ..... il pense qu'ils ont encore de la notoriété en europe ahah qu'il coupe le gaz ou pas dans tout les cas des solution seront trouver en europe contrairement a la russie qui ne pourra rien faire de ces stock de gaz mis a part les brader pendant quelque années
Haribo Tagada
Haribo Tagada 21/07/2022 17:07
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
mdr.. en attendant la livraison du gaz russe reprend pour l'europe. c'est surtout l'europe qui se croit invincible
Yo HanSolo
YoHanSolo 21/07/2022 17:07
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
sans répondre à la provocation. l'Europe est simplement entrée en guerre asymétrique et économique. il y a des ressources de matières sur ce continent, notamment dans le nord (Brent, gaz Norvège). la Russie est engagée physiquement et matériellement à haute intensité ; pas l'Europe pour le moment. on ne le souhaite pas par ailleurs parce que cela s'appellerait guerre "mondiale". l'Europe n'est pas invincible, elle ela encore de la ressource alors qu'en face... je ne sais pas s'il en restera assez pour aller plus loin qu'une pauvre frange ouest de l'ukraine.
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Inscription via Google
ou
Inscription via Email