Dernière minute
0
Version Sans-Pub. Améliorez votre expérience sur Investing.com. Économisez jusqu'à 40%. Plus de détails

Crise diplomatique entre Prague et Moscou, l'UE mobilisée

Actions19/04/2021 07:19
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
2/2 © Reuters. LE RUSSE ROSATOM NE PARTICIPERA SANS DOUTE PAS AU PROJET NUCLÉAIRE TCHÈQUE, DIT HAVLICEK 2/2

par Gabrielle Tétrault-Farber et Robert Muller

MOSCOU/PRAGUE (Reuters) - La Russie a qualifié dimanche d'infondées et absurdes les accusations de la République tchèque sur une implication des services secrets russes dans l'explosion d'un dépôt de munitions et expulsé 20 diplomates tchèques en représailles à une mesure similaire de Prague concernant 18 diplomates russes.

La République tchèque a annoncé dimanche avoir informé ses alliés de l'Otan et de l'Union européenne qu'elle soupçonnait une implication des services secrets russes dans l'explosion en 2014 d'un dépôt de munitions sur le sol tchèque, qui avait fait deux morts.

La police tchèque a dit notamment rechercher deux hommes ayant voyagé vers le pays quelques jours avant l'explosion, sous les noms d'emprunt d'Alexander Petrov et Ruslan Boshirov.

Ces noms sont les pseudonymes utilisés par les agents russes recherchés par la Grande-Bretagne pour l'empoisonnement en 2018 à Salisbury de l'ancien espion russe Sergueï Skripal et de sa fille.

La Russie a nié toute implication dans ces empoisonnements.

L'expulsion des diplomates et les accusations de Prague ont provoqué la plus grave crise entre la République tchèque et la Russie depuis la chute du bloc communiste en 1989.

Le sujet sera abordé lundi lors d'une réunion des ministres européens des Affaires étrangères.

TENSIONS AUTOUR DE L'UKRAINE

L'incident vient aussi s'ajouter aux tensions déjà vives entre la Russie et l'Ouest à cause du déploiement de troupes russes le long de la frontière ukrainienne.

Le ministère russe des Affaires étrangères a rejeté les accusations tchèques, arguant que l'explosion avait été imputée auparavant aux propriétaires du dépôt, et prévenu que Moscou riposterait durement.

"Nous prendrons des mesures de représailles qui contraindront les auteurs de cette provocation à comprendre pleinement leur responsabilité dans la destruction des fondations des liens normaux entre nos pays", peut-on lire dans un communiqué du ministère, qui a par ailleurs convoqué l'ambassadeur de la République tchèque à Moscou.

L'annonce de l'expulsion de 20 diplomates tchèques à suivi, Moscou ne leur donnant qu'un jour pour quitter le pays alors que Prague avait accordé aux diplomates russes un délai de 72 heures.

Le ministre tchèque de l'Industrie Karel Havlicek a prévenu de son côté que le russe Rosatom ne participerait très probablement pas au projet de construction d'une nouvelle centrale nucléaire dans la république tchèque, ni même à l'étude de sécurité précédant l'appel d'offres.

Les Etats-Unis et le Royaume-Uni ont offert leur soutien à la République tchèque dans son bras de fer avec la Russie. Un responsable de l'Otan, l'alliance militaire dont la République tchèque fait aussi partie, a également annoncé soutenir Prague dans son enquête sur les "activités nocives" de la Russie sur son territoire.

LA SANTÉ DE NAVALNY INQUIÈTE

Les tensions se multipliaient déjà entre l'Occident et la Russie en raison du déploiement de troupes russes le long de la frontière avec l'Ukraine.

Les Etats-Unis ont imposé jeudi des sanctions contre Moscou pour ses pressions sur l'Ukraine mais aussi pour ce que Washington décrit comme une interférence russe dans l'élection présidentielle américaine de 2020.

Selon des extraits d'une interview à la chaîne de télévision américaine CBS (NYSE:CBS_old), réalisée vendredi, avant l'éruption de la crise entre Prague et Moscou, Emmanuel Macron a déclaré que la communauté internationale devait tracer "des lignes rouges claires" avec la Russie et envisager de possibles sanctions contre Moscou lorsque ces lignes sont franchies.

La santé de l'opposant Alexeï Navalny constitue une autre pomme de discorde. Un syndicat de médecins proche du principal opposant au président russe Vladimir Poutine, actuellement en détention, a déclaré samedi qu'il était sous la menace d'une insuffisance rénale après plus de deux semaines de grève de la faim.

La Maison blanche a prévenu dimanche "qu'il y aura des conséquences" si Alexeï Navalny venait à mourir. Les défenseurs de l'opposant prévoient une manifestation mercredi dont ils espèrent qu'elle sera la plus importante dans l'histoire de la Russie moderne.

"Je considère la situation de M. Navalny extrêmement préoccupante, et je constate qu'il y a vraiment une dérive autoritaire en Russie", a dit de son côté le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian sur France 3. "Je souhaite que les mesures soient prises pour assurer non seulement l'intégrité physique de M. Navalny mais aussi sa libération."

(Gilles Guillaume et Patrick Vignal pour la version française)

Crise diplomatique entre Prague et Moscou, l'UE mobilisée
 

Lire Aussi

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.
Inscription via Google
ou
Inscription via Email