Dernière minute
0
Version Sans-Pub. Améliorez votre expérience sur Investing.com. Économisez jusqu'à 40%. Plus de détails

L'Europe attendue en baisse dans le sillage de Wall Street

Actions02/12/2021 09:00
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
© Reuters. Les principales Bourses européennes sont attendues en baisse jeudi. D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien pourrait perdre 1,3% à l'ouverture. Les contrats à terme signalent un recul de 1,16% pour le Dax à Francfort, de 1,

par Laetitia Volga

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont attendues en baisse jeudi à l'ouverture dans le sillage de la clôture négative la veille à Wall Street en raison des incertitudes sur le variant Omicron du coronavirus.

D'après les contrats à terme, le CAC 40 parisien pourrait perdre 1,03% à l'ouverture, le Dax à Francfort reculerait de 0,81%, le FTSE à Londres de 0,59% et l'EuroStoxx 50 de 0,99%.

Les marchés européens ont terminé en nette hausse la veille, soutenus par de bonnes statistiques américaines et en dépit des incertitudes sur le variant Omicron du coronavirus.

Mais les doutes sur l'évolution de la pandémie devraient de nouveau dominer les échanges ce jeudi après le recul des marchés américains à la suite de la découverte de cette souche - dont la virulence et la contagiosité restent inconnues - aux Etats-Unis chez une personne vaccinée, revenue d'Afrique du Sud le 22 novembre.

"Le marché réagit un peu émotionnellement à Omicron. Les actions américaines ont chuté hier lorsque le marché a entendu parler d'une seule personne contaminée par le variant aux États-Unis, comme si c'était plus important que les 534.000 personnes ayant obtenu un emploi selon le rapport ADP (PA:ADP)", a dit Norihiro Fujito chez Mitsubishi UFJ Morgan Stanley (NYSE:MS) Securities.

Le président de la Réserve fédérale Jerome Powell lors de sa deuxième audition, à la Chambre des représentants cette fois, a réaffirmé qu'une réduction plus rapide du programme d'achat d'obligations était envisagée, une éventualité largement considérée par les investisseurs comme le prélude à un hausse de taux plus rapide que prévu.

Dans son Livre beige publié mercredi soir, la Fed a évoqué une croissance modeste à modérée enregistrée en octobre et sur la première quinzaine de novembre tandis que les entreprises ont été confrontées à une inflation croissante dans un contexte de pénurie de main-d'oeuvre.

A WALL STREET

En hausse une bonne partie de la séance, la Bourse de New York a fini en baisse mercredi alors que les investisseurs étaient toujours préoccupés par l'apparition du variant Omicron du coronavirus dont un premier cas a été confirmé aux Etats-Unis. [.NFR]

L'indice Dow Jones a cédé 1,34% à 34.022,04 points, le S&P-500 a perdu 1,18% à 4.513,04 points et le Nasdaq Composite a reculé de 1,83% à 15.254,05 points.

Parmi les indicateurs publiés mercredi, l'enquête mensuelle de l'ISM a montré que la croissance de l'activité manufacturière américaine avait accéléré en novembre dans un contexte de forte demande.

Wall Street devrait ouvrir en hausse, de 0,7% à 1%, d'après les contrats à terme sur indices.

EN ASIE

A Tokyo, le Nikkei a cédé -0,65% en raison des inquiétudes liées à Omicron et à l'orientation de la Fed mais l'indice a réduit une partie de ses pertes grâce à des rachats à bon compte.

En Chine, les actions ont terminé en ordre dispersé: le CSI300 des grandes capitalisations a avancé de 0,25% et la Bourse de Shanghai a perdu 0,09%.

CHANGES/TAUX

Le dollar varie peu face à un panier de devises de référence. Face au yen, avance de 0,43% à 113,23.

L'euro est inchangé, à 1,1315 dollar.

Sur le marché obligataire, le rendement des bons du Trésor américain à dix ans évolue sans grand changement, à 1,4443%, après avoir clôturé la veille à 1,4037%, un creux de plus de deux mois, à la suite de la détection du variant Omicron aux Etats-Unis.

Dans les premiers échanges, son équivalent allemand cède 1,5 point de base, à -0,345%.

PÉTROLE

Le marché pétrolier est en hausse, les investisseurs ajustant leurs positions avant la décision de l'Opep+ sur la politique d'approvisionnement, mais les gains sont limités par les craintes que le variant Omicron ne nuise à la demande de brut.

Le Brent prend 1,97% à 70,23 dollars et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) 1,95% à 66,85 dollars le baril.

(édité par Matthieu Protard)

L'Europe attendue en baisse dans le sillage de Wall Street
 

Lire Aussi

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.
Inscription via Google
ou
Inscription via Email