Dernière minute
Investing Pro 0
Version Sans-Pub. Améliorez votre expérience sur Investing.com. Économisez jusqu'à 40%. Plus de détails

L'Europe finit en hausse, l'optimisme domine après la Fed et la BoE

Actions04/11/2021 21:36
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
© Reuters. Les Bourses européennes ont terminé en hausse jeudi. À Paris, le CAC 40 a fini en hausse de 0,53%, le Footsie britannique a pris 0,43% et le Dax allemand a gagné 0,44%. /Photo d'archives/REUTERS/Regis Duvignau

(Correction au 2e paragraphe sur le Dax , qui a inscrit un record de clôture)

par Claude Chendjou

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en hausse jeudi, inscrivant de nouveaux records grâce à l'optimisme engendré par de bons résultats d'entreprises, tandis qu'à Wall Street, la tendance était également globalement positive à la mi-séance au lendemain des annonces de la Réserve fédérale américaine.

À Paris, le CAC 40 a fini en hausse de 0,53% à 6.987,79 points, touchant un pic inédit en clôture. Le Footsie britannique a pris 0,43%, malgré un repli de 3,26% du sous-indice bancaire à la suite des annonces de la Banque d'Angleterre. Le Dax allemand a gagné 0,44% à 16.029,65 points, là encore un record de clôture.

L'indice EuroStoxx 50 a avancé de 0,55%, le FTSEurofirst 300 de 0,34%. Le Stoxx 600 a progressé de 0,41%, inscrivant également un record à 483,21 points.

La Réserve fédérale américaine a annoncé mercredi qu'elle commencerait dès ce mois-ci à réduire ses achats d'obligations sur les marchés, avec pour objectif de les arrêter définitivement mi-2022. Elle a ajouté que l'inflation était en grande partie "transitoire" et ne devrait pas justifier une hausse de taux plus rapide qu'anticipé.

En Europe, Christine Lagarde, la présidente de la Banque centrale européenne, avait déclaré mercredi qu'il était très peu probable que l'institution de Francfort relève ses taux d'intérêt l'an prochain.

La Banque d'Angleterre (BoE) a choisi pour sa part jeudi de laisser sa politique monétaire inchangée, déjouant les pronostics d'un bon nombre d'investisseurs qui anticipaient une hausse de taux, ce qui en aurait fait la première des grandes banques centrales au monde à prendre une telle initiative depuis la pandémie de COVID-19.

La hausse des marchés d'actions est alimentée par une saison de résultats globalement meilleurs que prévu en Europe comme aux Etats-Unis tandis que les investisseurs voient dans les annonces de la Fed la perspective d'une politique qui restera encore accommodante malgré la baisse de ses rachats d'actifs.

A WALL STREET

Au moment de la clôture en Europe, le Dow Jones reculait de 0,21%, mais le Standard & Poor's 500 avançait de 0,25% et le Nasdaq de 1,06%, les trois principaux indices ayant fini la veille à des niveaux sans précédent.

Aux valeurs, Qualcomm (NASDAQ:QCOM) bondit de 13,48% à la faveur de ses prévisions, tandis que Tesla (NASDAQ:TSLA), toujours porté par ses solides résultats trimestriels, prend encore 1,88%.

Merck progresse pour sa part de 2,73% après l'approbation par l'agence britannique des médicaments de son traitement par voie orale contre le COVID-19, une première dans le monde.

Moderna plonge en revanche de plus de 18,46% après l'abaissement de sa prévision de ventes de vaccins contre le COVID-19 pour cette année.

Les valeurs bancaires, comme JPMorgan (NYSE:JPM) (-2,07%) et Bank of America (NYSE:BAC) (-2,72%), reculent également et le sous-indice sectoriel cède 2,51% après les annonces de la Fed.

VALEURS EN EUROPE

A Paris, la séance a été également animée par les publications de comptes trimestriels des entreprises. Société Générale (PA:SOGN) a fini sur un gain de 1,01% grâce à des résultats meilleurs que prévu.

Veolia (PA:VIE) (+4,24%), plus forte hausse du CAC 40, Orpea (+3,25%) et CGG (PA:GEPH) (+3,47%) ont également été tirés par leurs résultats.

Teleperformance (PA:TEPRF) (-1,51%) et Amundi (-1,65%) ont en revanche été délaissés malgré un relèvement d'objectif de chiffre d'affaires annuel pour le premier et des résultats en forte hausse pour le second.

A Francfort, Commerzbank (DE:CBKG) s'est distingué avec un gain de 1,54%, le groupe bancaire, en pleine restructuration, ayant annoncé viser dès cette année un retour à la rentabilité. Deutsche Post DHL (DE:DPWGn) a pris 2,96% à la faveur d'une révision à la hausse de son bénéfice annuel sur fond de reprise mondiale.

Hors résultats, le laboratoire Roche (SIX:ROG) a gagné 0,9% après l'annonce du rachat de la participation de Novartis (SIX:NOVN) (-0,24%) dans son capital.

En Italie, Telecom Italia (MI:TLIT), dont Vivendi (PA:VIV) (+1,65%) est le principal actionnaire, a progressé de 4,94% après des informations selon lesquelles l'opérateur pourrait renoncer à un contrôle majoritaire de son réseau fixe.

Sur le plan sectoriel, l'immobilier (+2,32%), les technologies (1,34%) et le compartiment du pétrole et du gaz (+0,87%) ont été l'un des principaux contributeurs aux gains du Stoxx 600.

LES INDICATEURS DU JOUR

Concernant les indicateurs du jour, l'activité du secteur privé dans la zone euro a continué de croître en octobre mais à son rythme le plus faible en six mois. L'indice PMI composite, qui regroupe les secteurs manufacturier et des services, a reculé à 54,2 en octobre contre 56,2 le mois précédent.

Autre statistique, en Allemagne, les commandes à l'industrie ont enregistré en septembre un rebond plus faible que prévu.

Aux Etats-Unis, les inscriptions hebdomadaires au chômage ont baissé plus que prévu la semaine dernière, à 269.000, un creux de 19 mois, ce qui donne à penser que l'économie se redresse de manière dynamique.

CHANGES

Sur le marché des changes, l'indice dollar, qui mesure les fluctuations du billet vert contre un panier de devises de référence, avance de 0,53%.

La livre sterling, elle, est à un creux de plus d'un mois contre le dollar (-0,81%) après la décision de la Banque d'Angleterre de laisser sa politique monétaire inchangée.

L'euro, en repli de 0,59% face au dollar, se traite autour de 1,1542.

TAUX

Le rendement des Treasuries à 10 ans se contracte pour sa part de 4,9 points de base à 1,5314%.

Celui des emprunts d'Etat britanniques à deux ans et à dix ans a fini en repli, à respectivement 0,495% et 0,943%.

Le rendement du Bund allemand à dix ans et son équivalent français ont cédé respectivement 5,7 points de base à -0,225% et 6,4 points de base à 0,1170%.

PÉTROLE

Le marché pétrolier, en hausse dans la matinée, s'orientait en territoire négatif à la clôture des Bourses en Europe après une information de la chaîne de télévision Al Arabiya TV selon laquelle la production de l'Arabie saoudite va bientôt dépasser dix millions de barils par jour pour la première fois depuis le début de la pandémie de COVID-19.

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses alliés réunis au sein de l'Opep+ sont cependant convenus jeudi de relever leur production de 400.000 barils par jour, ignorant les appels des Etats-Unis à une hausse plus marquée afin de faire baisser les cours du brut, a-t-on appris d'une source informée de la décision.

Le baril de Brent recule de 0,35% à 81,71 dollars et celui du brut léger américain de 0,78% à 80,23 dollars.

(Reportage Claude Chendjou, édité par Jean-Stéphane Brosse)

L'Europe finit en hausse, l'optimisme domine après la Fed et la BoE
 

Lire Aussi

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Inscription via Google
ou
Inscription via Email