Dernière minute
0
Version Sans-Pub. Améliorez votre expérience sur Investing.com. Économisez jusqu'à 40%. Plus de détails

Pétrole et métaux chutent, l'Europe boursière résiste

Actions09/08/2021 18:25
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
© Reuters. Les Bourses européennes ont terminé sur une note stable lundi. Le CAC 40 a terminé en baisse de 0,06%, le Footsie a gagné 0,13% et le Dax a reculé de 0,1%. /Photo d'archives/REUTERS/Kai Pfaffenbach

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé sur une note stable lundi, freinées par la chute des cours du brut et des métaux sur fond de hausse du dollar américain et de craintes concernant la résurgence du coronavirus en Chine et dans le reste de l'Asie.

À Paris, le CAC 40 a terminé en baisse de 0,06% à 6.813,18 points, le Footsie britannique a gagné 0,13% et le Dax allemand a reculé de 0,1%.

L'indice EuroStoxx 50 a pris 0,06%, le FTSEurofirst 300 a gagné 0,28% et le Stoxx 600 s'est adjugé 0,15%, parvenant à toucher un nouveau plus haut historique après avoir clôturé vendredi sa semaine la plus solide depuis mi-mars.

Le flux de nouvelles a été plutôt calme sur les Bourses en Europe, le flot de publications de résultats s'étant tari, et la séance a surtout été marquée par la chute des cours du brut et des métaux, qui a pesé sur les valeurs du secteur.

Après avoir déjà chuté la semaine dernière, les cours du pétrole abandonnaient encore autour de 2,5% lundi, pénalisés par la hausse du dollar américain après un rapport mensuel sur l'emploi aux Etats-unis meilleur que prévu.

En cause également, les inquiétudes sur les nouvelles restrictions contre la pandémie imposées en Asie - et en particulier en Chine, deuxième consommateur mondial de pétrole - susceptibles de retarder la reprise de la demande.

Les derniers chiffres de la balance commerciale de la Chine sont ressortis sous les attentes, ce qui a poussé lundi les banques Goldman Sachs (NYSE:GS), JPMorgan Chase & Co (NYSE:JPM) et Morgan Stanley (NYSE:MS) a abaissé leurs prévisions de croissance pour le pays.

PÉTROLE

À la clôture européenne, le baril de Brent perdait 2,36% à 69,03 dollars et celui du brut léger américain (WTI) cédait 2,52% à 66,56 dollars.

"Les deux contrats (du brut) semblent vulnérables à d'autres mauvaises nouvelles en ce qui concerne le virus, notamment en Chine continentale", a déclaré dans une note Jeffrey Halley, analyste chez OANDA.

MÉTAUX

L'appréciation du billet vert nuit à l'or qui est tombé à un plus bas de plus de quatre mois. Le cours spot du métal jaune reculait de 2,07% à 1.726,26 dollars, après avoir chuté jusqu'à 1.684,37 dollars plus tôt en séance.

Dans son sillage, l'argent reculait de 4,24% à 23,3 dollars, après un creux à 22,50 dollars l'once.

Le renchérissement du dollar et les inquiétudes concernant la demande, alors que la croissance des importations et des exportations a ralenti en Chine le mois dernier, pénalisent aussi les métaux industriels.

La tonne de cuivre a atteint un plus bas depuis la fin juillet.

VALEURS EN EUROPE

Du côté des compagnies pétrolières, Royal Dutch Shell (AS:RDSa) et BP (LON:BP) ont perdu respectivement 0,83% et 0,65%. À Paris, TotalEnergies a fini également en baisse de 0,32%.

L'indice Stoxx du secteur du pétrole et gaz a reculé de 0,4% après avoir cédé jusqu'à 1,2% en séance.

Atos (PA:ATOS) a fini en tête du CAC 40 (+2,98%) après avoir déjà bondi de 10,9% vendredi en réaction à une information du site financier Dealreporter évoquant un intérêt de plusieurs fonds d'investissement pour le groupe.

À WALL STREET

Au moment de la clôture européenne, le Dow Jones et le S&P 500 reculaient respectivement de 0,22% et de 0,08%, pénalisés par les baisses des titres pétroliers Exxon Mobil (NYSE:XOM), Chevron (NYSE:CVX), Halliburton ou encore Schlumberger. Le Nasdaq grappillait 0,15%.

LES INDICATEURS DU JOUR

Les exportations allemandes ont augmenté plus que prévu en juin malgré la persistance de goulets d'étranglement dans la chaîne d'approvisionnement, selon les données publiées par Destatis lundi, laissant entrevoir une reprise solide de la plus grande économie d'Europe.

TAUX/CHANGES

Le rapport mensuel sur l'emploi américain publié vendredi a nourri les paris d'une réduction prématurée des achats d'actifs de la Réserve fédérale, ce qui a dopé le dollar.

Le billet vert gagnait encore du terrain lundi face à un panier de devises de référence pour atteindre un plus haut de quatre mois contre l'euro.

Sur le marché obligataire, le rendement des Treasuries à dix ans prenait plus de deux points de base, à 1,3103%.

Son équivalent allemand a fini pratiquement inchangé, à -0,458%.

(Reportage Juliette Portala, édité par Blandine Hénault)

Pétrole et métaux chutent, l'Europe boursière résiste
 

Lire Aussi

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.
Inscription via Google
ou
Inscription via Email