Dernière minute
0
Version Sans-Pub. Améliorez votre expérience sur Investing.com. Économisez jusqu'à 40%. Plus de détails

Renault: Les vents contraires du second semestre éclipsent le retour au bénéfice

Actions30/07/2021 16:40
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
© Reuters. Renault a annoncé vendredi avoir renoué avec les bénéfices au premier semestre, les fruits du plan drastique d'économies du groupe au losange ayant éclipsé la dégradation de la situation en matière d'approvisionnement en puces. /Photo d'archives/

par Gilles Guillaume et Nick Carey

PARIS/LONDRES (Reuters) - Renault (PA:RENA) a prévenu vendredi que la crise des composants électroniques et l'inflation des matières premières pèseraient sur ses résultats du second semestre, éclipsant en Bourse sa prévision d'un retour à un bénéfice opérationnel dès cette année.

Le groupe au losange, qui accusé l'an dernier une perte nette historique de huit milliards d'euros, estime que la pénurie de puces se fera encore nettement sentir au troisième trimestre et occasionnera une perte de production de 200.000 véhicules sur l'année, deux fois plus lourde que prévu initialement.

Renault se prépare également à encaisser au second semestre un impact d'au moins 500-600 millions d'euros lié à la hausse des prix des matières premières, contre -76 millions au premier, semestre.

A la Bourse de Paris, l'action du constructeur automobile français a ouvert en fanfare, en tête du CAC 40, après l'annonce d'un retour au bénéfice. Mais le titre est ensuite repassé dans le rouge et perdait environ 2,6% vers 15h40.

"La publication du jour est clairement solide, mais nous pensons néanmoins que Renault se trouve toujours dans une situation structurelle délicate alors que ses concurrents augmentent leurs volumes de véhicules électriques et mettent ainsi la pression sur l'offre Renault", souligne Barclays (LON:BARC) dans une note.

EN BAS DU CYCLE PRODUIT

Les craintes qui entourent toujours l'avenir de Renault sont alimentées par le fait que le groupe est actuellement dans le bas de son cycle produits, comme l'a souligné le directeur général Luca de Meo au cours d'une téléconférence avec les analystes.

"Ces résultats sont les fruits de notre plan stratégique Renaulution, axé sur la rentabilité, (et) ne marquent que la première étape de notre redressement qui devrait s'accélérer avec l'arrivée des nouveaux véhicules en préparation", a-t-il précisé.

Face aux ambitions de Volkswagen (DE:VOWG_p) ou Tesla (NASDAQ:TSLA), Renault compte bien rester dans la course de l'électrique avec dix nouveaux véhicules d'ici 2025. Mais sur les deux modèles vedettes qui seront présentés en septembre au salon de l'automobile de Munich, si la Mégane électrique arrivera en 2022, la très attendue R5 de nouvelle génération, fer de lance de l'offensive du groupe sur les citadines électriques, ne succédera pas à la Zoé avant 2024.

Les doutes sur la capacité de Renault à suivre le train d'enfer de l'électrification ont relégué au second plan l'annonce d'un bénéfice net, part du groupe, de 354 millions d'euros sur les six premiers mois de l'année, contre une perte de 7,3 milliards un an plus tôt.

Le groupe vise également pour 2021 une marge opérationnelle du même ordre que les 2,8% obtenus au premier semestre, contre -0,8% sur l'ensemble de 2020.

Tournant le dos aux ambitions de volumes de son prédécesseur Carlos Ghosn, évincé sur des accusations de malversations financières qu'il rejette, Luca de Meo met résolument l'accent sur les modèles et les marchés les plus rentables.

Après cinq trimestres consécutifs de baisse des ventes, le chiffre d'affaires du groupe a ainsi rebondi de 26,8%, pour presque moitié grâce à un nouveau record de prix de +8,7 points de pourcentage sur six mois - et même de +11,5 points sur le seul deuxième trimestre - et au positionnement tarifaire supérieur du nouveau crossover compact Arkana ou du grand fourgon Master.

Aidé également par un bénéfice surprise de son partenaire Nissan (T:7201), Renault a par ailleurs presque renoué avec un free cash flow opérationnel de l'automobile positif. Au premier semestre, celui-ci est ressorti à -70 millions d'euros, à comparer avec une hémorragie de plus de six milliards d'euros sur la période identique de 2020.

(Reportage Gilles Guillaume, avec Nick Carey à Londres et Sarah White à Paris, édité par Blandine Hénault, Jean-Michel Bélot et Sophie Louet)

Renault: Les vents contraires du second semestre éclipsent le retour au bénéfice
 

Lire Aussi

L'éruption du volcan de La Palma s'intensifie
L'éruption du volcan de La Palma s'intensifie Par Reuters - 25/09/2021

par Guillermo Martinez et Jon Nazca LA PALMA (Reuters) - Des jets de lave s'échappaient du volcan de l'île espagnole de la Palma et explosaient dans les airs dans la nuit de...

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
Commentaires (1)
PierreJean Savalle
PierreJean Savalle 30/07/2021 16:49
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.
Inscription via Google
ou
Inscription via Email