Dernière minute
Investing Pro 0
Version Sans-Pub. Améliorez votre expérience sur Investing.com. Économisez jusqu'à 40%. Plus de détails

Renault choisit le chinois Envision pour son usine de batteries de Douai

Actions 24/06/2021 21:40
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
© Reuters. Renault a choisi le groupe chinois Envision AESC pour la future usine de batteries qui doit s'établir à Douai (Nord) afin d'équiper ses futurs véhicules électriques. /Photo d'archives/REUTERS/Stéphane Mahé

PARIS (Reuters) - Renault (PA:RENA) a choisi le groupe chinois Envision AESC pour la future usine de batteries qui doit s'établir à Douai (Nord) afin d'équiper ses futurs véhicules électriques, comme la future petite R5 de nouvelle génération, ont dit à Reuters deux sources proches du dossier.

L'annonce pourrait en être faite à l'occasion du sommet "Choose France" visant à attirer les entreprises étrangères pour qu'elles investissent dans l'Hexagone, ont-elles ajouté.

Ce sommet, prévu la semaine prochaine à Versailles, doit faire l'objet d'annonces de nouveaux investissements étrangers en France.

Envision, dont le nom revient régulièrement depuis que le groupe a annoncé fin 2020 son intention de construire une usine de batteries en France, n'est pas un inconnu pour Renault.

Il a en effet repris en 2018 la technologie de batteries du japonais Nissan-NEC, qui équipe la Nissan (T:7201) Leaf et a équipé les premiers Renault Kangoo électriques. Et si Envision, spécialiste de l'énergie éolienne créé en 2007, est basé à Shanghaï, sa filiale de batteries AESC a son siège au Japon.

La nouvelle usine devrait commencer à produire à partir de 2024 et afficher une capacité de production totale de 24 GWh à l'horizon 2030, ont ajouté les deux sources. Selon l'une d'entre elles, le futur site représente un investissement de l'ordre de deux milliards d'euros pour Envision AESC.

L'usine de batteries viendra compléter le nouveau pôle "Renault ElectriCity" né du regroupement des usines de Douai, Ruitz et Maubeuge. Celui-ci pourrait produire à terme 400.000 voitures électriques, notamment les futures Mégane et R5 à Douai, venant s'ajouter aux Kangoo et Mercedes Citan assemblés à Maubeuge.

Renault, qui doit détailler mercredi sa stratégie électrique future, compte créer 700 emplois directs à l'horizon 2025 dans le Nord, en plus de l'effectif actuel de 5.000 personnes réparties sur les sites d'assemblage de Douai et de Maubeuge, et sur le site de boîtes de vitesse de Ruitz.

Ces nouveaux emplois ne comprennent pas ceux attendus de la création de la nouvelle usine de batteries.

Le Nord de la France accueillera ainsi une deuxième "gigafactory" avec celle d'ACC, JV entre Stellantis et Saft (TotalEnergies).

Située à Douvrin, celle-ci doit afficher une capacité totale de 24 GWh à l'horizon 2028-2030, voire 32 GWh si un quatrième bloc de 8 GWh est mis en service.

L'Europe va connaître au cours des prochaines années une déferlante de projets de ce type pour répondre à l'accélération de l'électrification des véhicules et réduire la dépendance du continent à l'Asie. A lui seul, Volkswagen (DE:VOWG_p) envisage de construire six usines de 40GWh chacune.

(Gilles Guillaume, édité par Nicolas Delame et Jean Terzian)

Renault choisit le chinois Envision pour son usine de batteries de Douai
 

Lire Aussi

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Inscription via Google
ou
Inscription via Email