Dernière minute
0

Wall Street attendue en hausse, l'appétit pour les actions de retour

Actions11/02/2019 14:00
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
© Reuters. LES BOURSES EUROPÉENNES PROGRESSENT À MI-SÉANCE

par Marc Angrand

PARIS (Reuters) - La Bourse de New York est attendue en hausse lundi et les Bourses européennes progressent à mi-séance, l'appétit pour le risque ayant repris le dessus avec la réouverture en hausse des marchés chinois, fermés depuis une semaine, et la reprise des discussions commerciales sino-américaines, dont l'issue reste toutefois incertaine.

Les contrats à terme sur les grands indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en progression d'environ 0,3%.

À Paris, le CAC 40 gagne 0,87% à 5.004,97 points à 12h30 GMT après un pic à 5.023,29. À Francfort, le Dax prend 0,88% et à Londres, le FTSE 100 avance de 0,54%.

L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 est en hausse de 0,63%, l'EuroStoxx 50 de la zone euro de 0,86% et le Stoxx 600 de 0,72%.

Ce dernier a perdu 0,46% sur l'ensemble de la semaine dernière, sa plus forte baisse hebdomadaire depuis décembre, en raison des craintes sur l'issue du conflit commercial entre les Etats-Unis et la Chine et sur le ralentissement de la croissance mondiale.

La reprise à Pékin des négociations entre Américains et Chinois, à propos desquelles la Chine a dit espérer "un bon résultat", et la réouverture en nette hausse des marchés boursiers chinois, fermés une semaine pour le nouvel an lunaire, favorisent un regain d'appétit pour le risque.

L'indice SSE de la Bourse de Shanghai a fini la journée sur un gain de 1,36%.

Certains commentateurs mettent toutefois en garde contre un excès d'optimisme en soulignant la complexité des questions qui restent à régler.

"Même s'ils progressent, les négociateurs sur le commerce auront probablement besoin d'un délai supplémentaire pour parvenir à un consensus sur les sujets structurels qui restent à résoudre, ce qui suggère qu'un accord d'ici la fin février reste improbable", expliquent ainsi les économistes de Nomura dans une note.

Le ministère chinois des Affaires étrangères a par ailleurs exprimé son irritation face à la présence de deux navires militaires américains en mer de Chine du sud, source de tensions régionales.

En attendant d'en savoir plus sur le climat des discussions à Pékin, la semaine sera animée par une série d'indicateurs économiques qui incluent les prix à la consommation aux Etats-Unis (mercredi) et la première estimation de la croissance dans la zone euro au quatrième trimestre de l'an dernier (jeudi).

Ce lundi, la croissance britannique est ressortie à 0,2% en première estimation sur octobre-décembre et 1,4% sur l'ensemble de 2018, le chiffre annuel le plus faible depuis six ans.

VALEURS EN EUROPE

Tous les grands indices sectoriels européens Stoxx évoluent dans le vert à mi-séance. Parmi les hausses les plus marquées, le compartiment bancaire bénéficie des annonces rassurantes sur la santé des banques italiennes: plusieurs d'entre elles ont annoncé respecter les exigences de solvabilité de la Banque centrale européenne (BCE) et la Banque d'Italie a fait état d'une nouvelle diminution des créances douteuses.

L'indice Stoxx des banques progresse de 1,1% et à Milan, l'indice des banques italiennes s'adjuge 2,24%. Intesa Sanpaolo (MI:ISP) gagne 1,78%, l'une des meilleures performances de l'EuroStoxx 50, et en tête du Stoxx 600, Banco BPM (MI:BAMI) gagne 6,55%.

Le secteur des hautes technologies (+1,07%) profite quant à lui de la remontée des valeurs des semi-conducteurs comme Siltronic (+3,64%) ou AMS (+3,05%).

Dans l'actualité des fusions-acquisitions, Oslo Bors, l'opérateur de la Bourse norvégienne, prend 3,23% après le relèvement de l'offre d'achat d'Euronext (+0,29%), la réplique de l'européen à l'américain Nasdaq.

A Londres, Smith & Nephew cède 4,32% après les informations du Financial Times selon lesquelles le groupe d'équipements médicaux a engagé des discussions en vue de racheter l'américain NuVasive pour plus de trois milliards de dollars.

LES VALEURS À SUIVRE À WALL STREET

TAUX

Le rendement du Bund allemand à dix ans, en hausse de plus de deux points de base, a repassé la barre symbolique de 0,1%, qu'il avait enfoncée la semaine dernière pour la première fois depuis octobre 2016, tombant vendredi à 0,77%.

Plombé par le ralentissement de la croissance et la perspective d'un report du resserrement monétaire en zone euro comme aux Etats-Unis, ce rendement de référence a chuté de plus de 15 points en moins d'un mois.

Le dix ans français, sous 0,56%, profite à peine de la prévision par la Banque de France d'une croissance de 0,4% au premier trimestre.

Parallèlement, les chiffres de la Banque d'Italie sur la diminution des créances douteuses des banques de la péninsule favorisent le repli des rendements des emprunts d'Etat: ceux des titres à deux et cinq ans reculent de près de dix points de base, à 0,618% et 1,959% respectivement; le dix ans abandonne près de sept points à 2,914%.

CHANGES

Sur le marché des devises, le dollar s'achemine vers une huitième séance consécutive de hausse face à un panier de référence, contre lequel il évolue au plus haut depuis le 2 janvier.

L'euro se traite autour de 1,1310 dollar après être brièvement passé sous le seuil de 1,13 pour la première fois depuis le 25 janvier.

La baisse est plus marquée pour la livre sterling, qui abandonne 0,3% face au billet vert et autour de 0,25% face à l'euro après les premiers chiffres de la croissance britannique au quatrième trimestre.

PÉTROLE

Les cours du brut sont orientés à la baisse, sous 62 dollars le baril pour le Brent et autour de 52,25 dollars pour le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI), les craintes pour la demande mondiale et l'augmentation du nombre de puits en exploitation aux Etats-Unis l'emportant une nouvelle fois sur la diminution de l'offre de l'Opep et de ses alliés.

MÉTAUX

L'incertitude liée aux discussions commerciales sino-américaines et à la croissance l'emporte sur le marché des métaux: le cours du cuivre cède plus de 1%, celui de l'aluminium près de 0,8%.

(Édité par Véronique Tison)

Wall Street attendue en hausse, l'appétit pour les actions de retour
 

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.
Inscription via Google
ou
Inscription via Email