Dernière minute
0
Version Sans-Pub. Améliorez votre expérience sur Investing.com. Économisez jusqu'à 40%. Plus de détails

Afghanistan: Les taliban s'emparent d'une sixième capitale provinciale

Actualités Monde10/08/2021 07:05
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
© Reuters. Des commandos de l'armée afghane ont lancé lundi une contre-attaque à Kunduz, dans le nord du pays, au lendemain de la prise de cette ville stratégique par les taliban, tandis que les civils fuyaient les combats pour tenter de gagner la capitale, Kabo

KABOUL (Reuters) - Les insurgés taliban ont pris lundi le contrôle d'une sixième capitale provinciale en Afghanistan, a indiqué un élu, après être parvenus à chasser les forces de sécurité afghanes de villes frontalières et de routes commerciales, sur fond de retrait du pays des forces américaines et de l'Otan.

En amont du retrait définitif de l'armée américaine, qui doit s'achever le 31 août après vingt ans de présence en Afghanistan, les taliban ont accentué leurs offensives à travers le pays et se sont emparés lundi d'Aybak, la capitale de la province de Samangan, dans le nord du pays.

"A l'heure actuelle les taliban affrontent les forces afghanes pour prendre le contrôle du siège de la police et du complexe abritant le gouverneur provincial", a déclaré un élu local, Ziauddin Zia.

"Plusieurs parties de la capitale sont tombées entre les mains des taliban", a-t-il ajouté.

Durant le week-end, les insurgés islamistes avaient déjà pris possession de trois capitales provinciales: la ville de Zaranj dans la province de Nimroz, dans le sud du pays, la ville de Sar-e-Poul, capitale de la province éponyme, et Taloqan, dans la province de Takhar dans le nord-est du pays.

L'armée afghane a lancé lundi une contre-attaque pour tenter de reprendre Kunduz, dans le nord du pays, une autre prise stratégique réalise par les taliban, tandis que les civils fuyaient les combats pour tenter de gagner la capitale Kaboul.

Selon plusieurs responsables régionaux, les taliban se sont emparés dimanche de plusieurs bâtiments officiels dans la ville de Kunduz, capitale de la province éponyme, et ils contrôlent l'accès à deux bases militaires situées en périphérie de cette ville de 270.000 habitants, jugée stratégique du fait de sa proximité avec les provinces du nord, riches en minerais.

PERTES CIVILES

A Washington, le porte-parole du Pentagone a déclaré que les Etats-Unis étaient profondément préoccupés par la tendance mais que les forces de sécurité afghanes avaient les capacités pour combattre les insurgés.

Interrogé sur ce que l'armée américaine pouvait faire en cas d'échec des forces de sécurité afghanes, John Kirby a répondu: "Pas grand chose".

S'exprimant sous couvert d'anonymat, des représentants américains ont déclaré que l'armée avait prévenu cette année le président américain Joe Biden que des capitales provinciales tomberaient aux mains des taliban avec le retrait des soldats américains, mais ils se sont dits surpris de la vitesse avec laquelle les insurgés ont pris le contrôle de certaines villes.

Ces avancées alimentent les inquiétudes au sein de la communauté internationale. Le secrétaire britannique à la Défense, Ben Wallace, a qualifié de "pourri" l'accord conclu en février 2020 par les Etats-Unis avec les taliban sur le retrait des forces américaines.

S'exprimant dans le Daily Mail, il a indiqué que Londres avait demandé, sans succès, à certains alliés de l'Otan de maintenir des troupes en Afghanistan après le retrait de l'armée américaine.

"Certains se sont dits disposés, mais leurs parlements non. Il est rapidement devenu clair que sans les Etats-Unis en tant que nation cadre, ces options étaient fermées", a-t-il dit.

Un porte-parole des taliban a mis en garde dimanche les Etats-Unis contre toute frappe aérienne destinée à soutenir les forces afghanes présentes au sol.

Les affrontements entre armée et insurgés islamistes affectent la quasi-totalité du territoire et de violents combats étaient en cours lundi dans la province occidentale d'Herat, près de la frontière avec l'Iran, ainsi qu'à Lashkar Gah, capitale de la province du Helmand, dans le sud, où une forte explosion a été entendue près du quartier général de la police.

EXODE VERS KABOUL

Le directeur de l'hôpital d'Herat a déclaré que 36 personnes avaient été tuées et 220 autres blessées dans les affrontements des onze derniers jours. Plus de la moitié d'entre elles sont des civils, dont des femmes et des enfants, a ajouté Arif Jalali.

Dans un communiqué, l'Unicef a pour sa part indiqué lundi que 20 enfants avaient été tués et 130 autres blessés dans la province de Kandahar, dans le sud du pays, au cours des 72 dernières heures.

A Kunduz, des milliers de civils, parmi lesquels des enfants et des femmes enceintes, tentaient de fuir les combats et de se procurer un moyen de transport pour rejoindre Kaboul, à environ 300 kilomètres au sud - soit une dizaine d'heures de route en temps normal.

"Nous pourrions bien être contraints de marcher jusqu'à Kaboul, sous réserve que nous ne soyons pas tués en route", a témoigné un habitant de Kunduz, Ghulam Rassoul, ingénieur de profession, qui cherchait à louer un bus privé pour conduire sa famille et ses voisins dans la capitale.

"Mieux vaut partir en attendant de savoir si ce seront les taliban ou le gouvernement qui gouvernera la ville désormais", a-t-il ajouté.

Les taliban tentent également d'affaiblir le gouvernement d'Ashraf Ghani en réduisant au silence les journalistes et activistes couvrant le conflit, qui font état de menaces de mort à leur encontre, et dont une grande partie ont dû fuir les provinces passées sous contrôle des insurgés.

Des responsables locaux ont ainsi fait état lundi de l'assassinat du directeur d'une station de radio à Kaboul et de l'enlèvement d'un journaliste dans la province du Helmand, deux attaques attribuées à des présumés talibans.

(Reportage du bureau afghan, avec Idrees Ali à Washington et Emma Farge à Genève; version française Myriam Rivet et Jean Terzian, édité par Marc Angrand)

Afghanistan: Les taliban s'emparent d'une sixième capitale provinciale
 

Lire Aussi

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
Commentaires (1)
Phil PI
Phil PI 10/08/2021 12:31
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
Retour à la case départ. Bravo à tous.
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.
Inscription via Google
ou
Inscription via Email