Dernière minute
Investing Pro 0
Version Sans-Pub. Améliorez votre expérience sur Investing.com. Économisez jusqu'à 40%. Plus de détails

Au moins quatre morts dans des bombardements russes sur Kharkiv

Actualités Monde 26/05/2022 16:10
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
© Reuters. Vue sur la région de Kharkiv. Au moins quatre civils ont été tués et plusieurs autres blessés jeudi dans des bombardements russes sur Kharkiv, dans le nord-est de l'Ukraine. /Photo prise le 21 mai 2022/REUTERS/Carlos Barria

(Bien lire "trois mois" au §6)

KHARKIV, Ukraine (Reuters) - Au moins quatre civils ont été tués et plusieurs autres blessés jeudi dans des bombardements russes sur Kharkiv, dans le nord-est de l'Ukraine, ont déclaré les autorités locales.

"Les occupants bombardent à nouveau la capitale régionale", a dit le gouverneur de la région, Oleh Synehoubov, sur la messagerie Telegram en exhortant les habitants à se rendre aux abris.

Deuxième ville d'Ukraine, Kharkiv a connu un calme relatif récemment à la faveur des gains enregistrés par l'armée ukrainienne, qui est parvenue à repousser les troupes russes des abords de la ville.

La municipalité a remis son métro en service mardi en demandant aux centaines d'habitants qui s'y étaient installés pour se protéger des bombardements russes d'évacuer les rames transformées en logements de fortune.

Beaucoup disent cependant avoir trop peur de retourner chez eux et une journaliste de Reuters sur place a dit avoir entendu des explosions jeudi alors que les forces russes maintiennent des positions dans des villages au nord de la capitale régionale.

Dans le quartier de Pavlove Pole, Maryna Karabierova, une habitante de 38 ans, a déclaré que les éclats des tirs d'artillerie s'étaient accentués récemment mais qu'ils faisaient partie du quotidien après trois mois de guerre.

Maryna Karabierova a fui vers la Pologne puis l'Allemagne après le déclenchement de l'offensive russe en Ukraine le 24 février mais elle est finalement revenue à Kharkiv.

"C'est bruyant ici mais au moins c'est chez moi", a-t-elle dit, tandis que résonnait une nouvelle explosion. "Cela peut arriver n'importe quand, la nuit, le jour, c'est notre vie."

(Bien lire "trois mois" au §6)

(Reportage Mari Saito à Kharkiv et Natalia Zinets à Kyiv, version française Bertrand Boucey)

Au moins quatre morts dans des bombardements russes sur Kharkiv
 

Lire Aussi

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Inscription via Google
ou
Inscription via Email