Dernière minute
0
Version Sans-Pub. Améliorez votre expérience sur Investing.com. Économisez jusqu'à 40%. Plus de détails

France/COVID: Un peu moins de patients en réanimation, quarantaine à l'arrivée du Brésil

Actualités Monde18/04/2021 11:25
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
2/2 © Reuters. FRANCE: NOUVELLE BAISSE DU NOMBRE DE PATIENTS EN RÉANIMATION 2/2

par Gilles Guillaume

PARIS (Reuters) - Le nombre de personnes actuellement en soins critiques en France avec un diagnostic COVID-19 a baissé à nouveau en 24 heures, selon des données publiées par Santé Publique France, marquant le troisième recul en une semaine de cet indicateur mesurant la pression de l'épidémie sur les hôpitaux.

Le nombre de patients en réanimation a reculé de 37 à 5.877 personnes, selon des données publiées samedi soir, contre 5.914 la veille (-10, alors le deuxième recul de la semaine).

L'ensemble des indicateurs publiés samedi traduit une amélioration puisque le nombre de nouvelles admissions en réanimation avec le même diagnostic a reculé de 104 à 359 personnes, contre 463 (-30) la veille, tout comme le nombre de nouvelles hospitalisations (1.471 contre 2.044) et le nombre total de personnes hospitalisées avec un diagnostic COVID-19, qui ressort à 30.329, en baisse de 143.

La hausse du nombre de cas confirmés a quant à elle de nouveau ralenti, avec une augmentation de 35.861 à 5.260.182 cas après +36.400 vendredi, +38.000 jeudi et +43.000 mercredi.

Les indicateurs sont passés à la loupe à un peu plus d'une semaine de la rentrée scolaire après trois semaines de fermeture des écoles et à moins d'un mois de l'horizon fixé par le président de la République Emmanuel Macron pour une réouverture progressive des terrasses et de certains lieux de culture, à partir de la mi-mai.

"Nous sommes sur une phase qui ressemble plus à un plateau qu'à une amélioration", a prévenu Bruno Lina, membre du conseil scientifique, sur BFM TV.

L'INCONNUE DES VARIANTS

Dans un communiqué publié samedi soir, le Premier ministre Jean Castex s'est félicité pour sa part d'une stabilisation de l'épidémie, mais a annoncé de nouvelles restrictions pour accompagner la reprise des vols en provenance de pays où les variants font craindre une nouvelle vague, comme le Brésil.

"Alors que la situation épidémique se stabilise sur le territoire national, sous l’effet des mesures de freinage mises en place depuis deux semaines et de l’accélération de la campagne vaccinale, la propagation non maîtrisée du virus dans certains pays, et en particulier de plusieurs variants d’intérêt faisant craindre un risque de transmissibilité accrue ou d’échappement vaccinal, imposent un renforcement des mesures de contrôle des arrivées depuis ces pays", a-t-il dit.

La suspension des vols depuis le Brésil, décrétée mercredi, sera prolongée jusqu'au 23 avril. A compter du 24, la liste des motifs autorisant les déplacements sera restreinte, le dispositif de tests renforcé et une quarantaine de dix jours imposée.

Des restrictions s'appliqueront également aux voyageurs en proveance d'Argentine, du Chili, d'Afrique du Suyd et de Guyane.

Soumise depuis déjà plusieurs semaines à de nouvelles contraintes sanitaires visant à endiguer la troisième vague de l'épidémie, la France est devenue jeudi le huitième pays du monde - et le troisième en Europe - à franchir la barre symboliques des 100.000 décès imputés au coronvavirus si aux chiffres enregistrés à l'hôpital on ajoute les morts survenues dans les Ehpads et autres EMS et au domicile.

Le bilan à l'hôpital depuis le début de l'épidémie s'est à nouveau alourdi de 189 décès à 74.423 personnes samedi. Mais la veille, le nombre de personnes décédées avait augmenté davantage, de 306 morts.

A l'échelle mondiale, l'épidémie identifiée pour la première fois en Chine en décembre 2019 a désormais fait plus de trois millions de morts, excactement 3,14 millions selon un décompte réalisé par Reuters sur la base des annonces des ministères de la Santé et des officiels gouvernementaux.

Le gouvernement français compte sur l'accélération de la campagne de vaccination pour restaurer dans les meilleurs délais des conditions de vie plus normales.

Selon Santé publique France, 12,3 millions de premières doses ont désormais été injectées. Le ministère de la santé a souligné samedi que plus de 400.000 professionnels considérés comme plus exposés au virus pourront bénéficier dès ce week-end de créneaux de vaccination dédiés pour les plus de 55 ans dans plusieurs centres du pays.

(Gilles Guillaume)

France/COVID: Un peu moins de patients en réanimation, quarantaine à l'arrivée du Brésil
 

Lire Aussi

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
Commentaires (2)
jean intilia
jean intilia 18/04/2021 14:28
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
France/Covid 1 partout, on attend le match retour!
Mehdi Mehidou
Mehdi Mehidou 18/04/2021 1:32
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
Enfin ...
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.
Inscription via Google
ou
Inscription via Email