Dernière minute
0
Version Sans-Pub. Améliorez votre expérience sur Investing.com. Économisez jusqu'à 40%. Plus de détails

La crise de Gaza entre dans sa deuxième semaine sans signe d'apaisement

Actualités Monde17/05/2021 22:20
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
© Reuters. Israël a lancé des dizaines de frappes aériennes contre la bande de Gaza tandis que le Hamas a continué de tirer des roquettes contre des villes israéliennes. /Photo prise le 16 mai 2021/REUTERS/Baz Ratner

par Nidal al-Mughrabi et Rami Ayyub

GAZA/TEL AVIV (Reuters) -Israël a de nouveau pilonné lundi la bande de Gaza, d'où les groupes armés continuent à tirer des roquettes sur l'Etat hébreu malgré la multiplication des appels à la trêve de la communauté internationale.

Les hostilités entre Israël et les activistes palestiniens de l'enclave sont entrées lundi dans leur deuxième semaine sans aucun signe d'apaisement.

Israël a notamment dit avoir tué un haut commandant du Djihad islamique, Houssam Abou Harbid, au cours d'un nouveau raid auquel le groupe islamiste a riposté par de nouvelles salves de roquettes.

L'armée israélienne affirme que Houssam Abou Harbid "était à l'origine de plusieurs attaques terroristes au missile antichar contre des civils israéliens".

"Nous allons continuer à frapper les cibles terroristes", a déclaré le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu à l'issue d'une réunion avec les commandants de l'armée.

"Nous allons continuer à agir autant que nécessaire pour rétablir la paix et la sécurité de tous les habitants d'Israël", a-t-il ajouté.

Le Djihad islamique combat Israël au côté du Hamas, qui contrôle la bande de Gaza depuis 2007.

Au moins 212 Palestiniens ont été tués depuis le début des hostilités dans la bande de Gaza, selon les autorités sanitaires de l'enclave, dont 61 enfants et 36 femmes.

L'armée israélienne a déclaré qu'au moins 130 combattants palestiniens ont péri en une semaine.

Selon l'armée, les combattants palestiniens ont de leur côté tiré 3.350 roquettes. Dix personnes ont été tuées en Israël, dont deux enfants, selon les autorités.

"GUERRE D'USURE"

Cette escalade de violence entre Israël et les groupes armés à Gaza, inédite depuis la guerre de 2014 entre l'Etat hébreu et le Hamas, a débuté lundi soir dernier par des tirs de roquettes du Hamas en direction de Jérusalem et du sud d'Israël en réponse à plusieurs jours d'affrontements entre Palestiniens et forces israéliennes autour de la mosquée Al Aqsa et dans le quartier de Cheikh Jarrah à Jérusalem-Est, où plusieurs familles palestiniennes sont menacées d'expulsion.

La préoccupation est croissante au sein de la communauté internationale, alors que les frappes israéliennes contre Gaza ont détruit dimanche des habitations, tuant 42 personnes dont 10 enfants.

Lors d'une visite à Copenhague, le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken a assuré que les Etats-Unis travaillaient "24 heures sur 24 via les canaux diplomatiques à essayer de mettre un terme au conflit".

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a déclaré dimanche que la campagne contre Gaza se poursuivait à "pleine puissance", et qu'il fallait parvenir à la dissuasion pour éviter un futur conflit avec le Hamas.

Le général de brigade Yaron Rosen a parlé lundi de "guerre d'usure". "L'armée israélienne peut continuer comme cela éternellement. Et le Hamas peut malheureusement aussi poursuivre ses tirs de roquettes pendant très longtemps. Mais le prix qu'il paiera sera de plus en plus lourd", a-t-il dit à la presse.

Le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, a déclaré dimanche que l'Onu était en contact avec toutes les parties pour parvenir à un cessez-le-feu.

Les efforts pour établir une trêve menés par l'Egypte, le Qatar et les Nations Unies sont pour l'instant restés lettre morte.

Le roi Abdallah de Jordanie a déclaré que son pays était impliqué dans des efforts diplomatiques, sans donner de détails.

(Avec Jeffrey Heller, Dan Williams à Jerusalem, Michelle Nichols à New York, Suleiman Al-Khalidi à Amman, Trevor Hunnicutt à Washington; version française Jean Terzian, Laetitia Volga, Jean-Stéphane Brosse et Tangi Salaün)

La crise de Gaza entre dans sa deuxième semaine sans signe d'apaisement
 

Lire Aussi

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
Commentaires (1)
Temudjen TAIPAN
Temudjen TAIPAN 17/05/2021 8:41
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
La paix passe par l'élimination des dirigeants du Hamas. L'un d'eux est dans un bunker sous l'hôpital de Gaza, les autres sont protégés par l'armée et la police en Turquie ou au Qatar.
Ben Dero
Ben Dero 17/05/2021 8:41
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
Samuel Amouyal
Samuel Amouyal 17/05/2021 8:41
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
Ils vont les trouver t inquiete pas ...
SBen Inguier
SBen Inguier 17/05/2021 8:41
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
Jo Popo de terroristes
Samuel Amouyal
Samuel Amouyal 17/05/2021 8:41
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
Jo Popo alors tu as posé la question a Dieu?
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.
Inscription via Google
ou
Inscription via Email