Dernière minute
0
Version Sans-Pub. Améliorez votre expérience sur Investing.com. Économisez jusqu'à 40%. Plus de détails

Kagamé sur le rôle de la France au Rwanda: "Le temps est venu de pardonner"

Actualités Monde17/05/2021 19:30
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
© Reuters. Le président rwandais Paul Kagamé a une nouvelle fois qualifié lundi de "grand pas en avant" le récent rapport d'historiens français qui a reconnu les "responsabilités lourdes et accablantes" de Paris dans le génocide des Tutsis. /Photo d'archives/

PARIS (Reuters) - Le président rwandais Paul Kagamé a une nouvelle fois qualifié lundi de "grand pas en avant" le récent rapport d'historiens français qui a reconnu les "responsabilités lourdes et accablantes" de Paris dans le génocide des Tutsis, mais pas sa "complicité", ouvrant la porte à une normalisation des relations entre les deux pays.

"C'est un grand pas en avant (...) que nous puissions avoir les faits, la vérité, établis par une commission indépendante. Il y a une convergence sur les faits et les preuves de ce qui s'est passé", a déclaré Paul Kagamé dans une interview accordée à France 24 et RFI à l'occasion de son déplacement à Paris pour le sommet des économies africaines.

"La France et le Rwanda ont désormais une opportunité, une base solide sur laquelle bâtir de bonnes relations. Le reste, nous pouvons le laisser derrière nous, peut-être pas l'oublier, mais le pardonner", a ajouté le président rwandais dans cette interview qui sera diffusée lundi soir.

A la question de savoir s'il souhaite qu'Emmanuel Macron, avec lequel il s'est entretenu lundi et qui est attendu la semaine prochaine à Kigali, présente les excuses officielles de la France, comme l'ont fait la Belgique et les Nations unies, Paul Kagamé a répondu qu'il ne lui appartenait pas de "dire à qui que ce soit de s'excuser".

"Je les laisse décider, c'est le monde qui jugera, pas seulement moi. Est-ce que ce serait un geste important? Je le pense", a dit le chef d'Etat rwandais, tout en répétant qu'il pouvait "se contenter" des conclusions du rapport Duclert publié en mars (), bien qu'il ait lui-même estimé par le passé que la France était "complice" du génocide.

L'ancien chef des rebelles tutsis a également estimé qu'il incombait à Paris de prendre la décision de renvoyer un ambassadeur à Kigali, douze ans après le rétablissement des relations diplomatiques entre les deux pays.

"Nous sommes sur la voie de la normalisation. J'espère que ça va être le cas", a-t-il dit à propos de la nomination d'un ambassadeur.

Lors de leur entretien lundi, Emmanuel Macron et Paul Kagamé ont "confirmé l'objectif d'aller encore plus loin dans la normalisation et l'approfondissement de la relation entre la France et le Rwanda", a-t-on également indiqué à l'Elysée.

Interrogé sur l'arrestation de Félicien Kabuga, financier présumé du génocide des Tutsis, l'an dernier près de Paris (), Paul Kagamé a par ailleurs salué un "bon départ", tout en regrettant qu'un "certain nombre d'autres suspects du génocide vivent en France" et que leurs cas n'aient pas été "traités comme il l'aurait fallu".

(Tangi Salaün, avec John Irish, édité par Jean-Stéphane Brosse)

Kagamé sur le rôle de la France au Rwanda: "Le temps est venu de pardonner"
 

Lire Aussi

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.
Inscription via Google
ou
Inscription via Email