📖 Votre guide pour les résultats T2 : Découvrez les actions choisies par l'IA ProPicks pour leur potentiel post-résultatsLire plus

CAC 40 : alors, ce double top ?

Publié le 30/05/2024 14:26
FCHI
-
DE40
-

Publié à l'origine sur la Bourse au quotidien.fr

Alors que les spéculations sur la date de la prochaine baisse des taux d’intérêt de la BCE se poursuivent, le CAC 40 cale. L’optimisme a laissé place à la préoccupation après la publication de statistiques inquiétantes en Allemagne…

De manière concomitante à mon intervention dans l’émission Trade ou pas Trade du 16 mai (sachant que j’y ai à nouveau participé hier), j’écrivais mon dernier article sur le CAC 40.

A la fin de celui-ci, je posais l’éventualité d’un double top en formation dans la zone des 8 250 points. Voici ce que j’indiquais :

« Je me demande en ce jeudi si la zone bleutée [zone des plus-hauts annuels de l’indice] ne pourrait au final contenir immédiatement les acheteurs.

Avec, le cas échéant, un double sommet dans les règles de l’art… Peut-être un peu prématuré en cette mi-mai, mais à garder en tête me concernant… »

Depuis, la faiblesse relative alors mise en lumière s’est poursuivie.

CAC 40 : un coup de mou passager ?
Evidemment, sur notre indice, il convient de pondérer la chose avec les détachements de dividendes.

Les faits sont là, même si une lecture plus affinée avec la situation du CAC GR (qui retraite/inclut les détachements de coupons) ou du Dax allemand, relativise un peu cette sous-performance.

Hier par exemple, l’inflation supérieure aux attentes en Allemagne a ravivé les craintes des opérateurs.

Plus précisément, après la réunion de la BCE à l’issue de laquelle une baisse de taux ne semble plus faire débat, quid du calendrier ?

En d’autres termes, d’autres baisses suivront-elles effectivement avant l’automne ?

A voir la bonne tenue des dernières statistiques d’activité en zone euro (PMI manufacturier notamment), ainsi que les derniers discours des politiques et autres membres de la BCE, tabler sur d’autres détentes dès cet été ne semble pas faire consensus.

En ce sens, si d’un côté, François Villeroy de Galhau (gouverneur de la Banque de France) se range dans le camp des dovish, Philip Lane (économiste en chef de la BCE), lui, ne semble pas être de cet avis.

Plus largement, au-delà de l’Europe, les chiffres de l’inflation américaine (PCE) à suivre demain seront d’importance.

Pour compléter mon article d’avant-hier quant au présage d’Hindenburg, le CAC 40 retombe ce matin dans la zone de support horizontal des 7 900 points.

Comme on le constate sur le graphique journalier de l’indice ci-dessous, il s’agit de la ligne de cou de la structure en double sommet évoquée il y a quinze jours.

CAC 40 : alors, ce double top ?

Si un sursaut technique me semble possible d’ici demain (14h30 ?), pour autant, le risque d’une cassure des 7 900 points est posé.

Avec, le cas échéant, la zone cible des 7 600 points qui serait alors en ligne de mire par report d’amplitude (cf. flèche noire à double sens ci-dessus).

En mode sell in may and go away donc…

Derniers commentaires

Chargement de l'article suivant...
Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés