Dernière minute
Investing Pro 0
SOLDES Cyber Monday : Jusqu’à -60% sur InvestingPro+ RÉCLAMER L’OFFRE

L'euro freiné par la crise russo-ukrainienne

Par Swissquote Europe Ltd (Ipek Ozkardeskaya)Forex03/03/2014 14:22
fr.investing.com/analysis/l'euro-frein%EF%BF%BD%EF%BF%BD-par-la-crise-russo-ukrainienne-26405
L'euro freiné par la crise russo-ukrainienne
Par Swissquote Europe Ltd (Ipek Ozkardeskaya)   |  03/03/2014 14:22
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
 
EUR/USD
-0,02%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
GBP/USD
+0,33%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
USD/JPY
-0,28%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
USD/CHF
+0,05%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
EUR/GBP
-0,41%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
EUR/JPY
-0,31%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 

Les tensions géopolitiques entre l'Ukraine et la Russie font la une aujourd'hui. La propension au risque se détériore sur les marchés des changes. Les monnaies émergentes reculent partout. La monnaie unique a effacé une partie des gains engrangés vendredi, mais les sorties de capitaux des émergents soutiennent la demande en euro. La banque centrale russe a tenu une réunion d'urgence aujourd'hui et relevé son taux directeur de 5.5% à 7.0%. L'USD/RUB a inscrit un plus haut historique à 36.9029 à Moscou. Les événements porteurs de risque imposent la prudence.

Russie : hausse des taux de 150 pb

La Banque centrale russe a procédé à un relèvement temporaire de son taux directeur de 5.5% à 7.0% lors de la réunion d'urgence tenue ce lundi. Compte tenu de la forte volatilité due aux tensions entre l'Ukraine et la Russie, la CBR cherche à réduire les risques inflationnistes et à favoriser la stabilité financière. Il n'est pas certain qu'une hausse des taux de 150 pb suffira à couvrir le risque d'un conflit en Ukraine. Quoi qu'il en soit, la CBR tiendra sa réunion ordinaire le 14 mars. Si nous ne nous attendons pas à de nouvelles mesures, toutes choses étant égales par ailleurs, la décision dépendra naturellement de l'évolution de la situation en Ukraine.

L'USD/RUB s'est envolé pour inscrire un plus historique à 36.9029 ce lundi. De fortes pressions vendeuses devraient persister sur le rouble du fait de la crise ukrainienne. D'après les données CFTC du 25 février, les positions courtes spéculatives sur la monnaie russe ont atteint des plus hauts records (données comptabilisées depuis le 27 février 2009). Il y a place pour un nouvel affaiblissement du rouble suivant l'évolution de la situation politique. La crise s'est déjà répercutée sur les monnaies émergentes qui ont entamé la semaine dans le rouge. Le zloty polonais (-1.11%), le forint hongrois (-1.15%) et la livre turque (-0.64%) comptaient parmi les principaux perdants face au dollar à l'heure où nous écrivons ces lignes. La multiplication des efforts diplomatique semble être la seule voie d'apaisement. Pour l'instant, les pays du G7 condamnent la violation des droits souverains de l'Ukraine par la Russie et la préparation du sommet du G8 à Sotchi a été interrompue.


L'euro efface ses gains sur fond de tensions géopolitique en Ukraine

Les traders sur l'euro se montrent prudents ce lundi face à la montée des tensions géopolitiques en Ukraine. Les craintes d'escalade limitent la progression de l'EUR/USD, qui avait rebondi à 1.3824 vendredi dernier grâce à l'accélération inattendue des estimations d'inflation. La Banque centrale européenne rendra son verdict le jeudi 6 mars et les anticipations penchent pour une position accommodante. Ces dernières semaines, les responsables de la BCE ont fait de nombreuses allusions à une expansion de la politique monétaire pour lutter contre les pressions déflationnistes. L'amélioration de l'IPC annoncée vendredi et les PMI publiés ce jour pourraient toutefois inciter Mario Draghi à maintenir le statu quo.

Techniquement, le rebond de vendredi a amélioré la dynamique haussière des cross EUR. L'EUR/USD a atteint 1.3824, un plus haut de deux mois, sur des anticipations d'une politique moins accommodante de la BCE, mais n'a pas réussi à dépasser les 1.3800 aujourd'hui. Les offres sont nombreuses dans la zone 1.3800/25, avec des stops au-delà des 1.3825. Côté baisse, le support majeur reste dans la zone 1.3655/65 (Fibonacci à 38.2% de la hausse de novembre-décembre). Les sorties de capitaux des émergents devraient continuer à alimenter la demande en euro et limiter les dégagements sur les principaux cross EUR.

L'EUR/GBP reste demandé au-dessus des 0.82000 avec un biais légèrement positif. Des offres d'options sont toutefois placées à 0.82000 pour la semaine à venir. Une cassure sous ce niveau devrait transformer le seuil des 0.82000 en résistance. Côté hausse, les moyennes mobiles à 21 et 50 jours (0.82508 et 0.82706) devraient absorber les pressions haussières.

L'EUR/JPY n'a pas réussi à effacer les offres sur la MM 50 jours (actuellement à 140.98) lors du rebond de vendredi. La vigueur du yen pèse sur la dynamique haussière. Une clôture sous la MM 21 jours (139.59) devrait intensifier les pressions vendeuses dans les prochains jours, d'autant que l'aversion au risque oriente les flux vers la monnaie nipponne.

1
1

EUR/USD L'EUR/USD a progressé nettement vendredi. Les cours s'attaquent maintenant à la principale zone de résistance située entre 1,3832 (plus haut du 25/10/2013, voir aussi la ligne de tendance baissière à long terme) et 1,3893. On peut trouver des supports horaires à 1,3727 (plus haut du 27/02/2014) et à 1,3694 (plus bas du 28/02/2014). À long terme, nous anticipons une fourchette horizontale entre 1,3296 (plus bas du 07/11/2013) et 1,3893 (plus haut du 27/12/2013). Cependant, il convient de surveiller la formation potentielle du triangle ascendant. Une autre forte résistance se trouve à 1,4247 (plus haut du 27/10/2011).

GBP/USD La paire GBP/USD poursuit sa progression constante vers son précédent sommet à 1,6823 (plus haut du 17/02/2014). On peut trouver des supports horaires à 1,6677 (plus bas du 28/02/2014) et à 1,6617 (plus bas du 27/02/2014). À long terme, la structure technique favorise une tendance haussière tant que le support des 1,6220 (plus bas du 17/12/2013) restera intact. Une rupture décisive de la résistance à 1,6668 ouvre la voie à une évolution vers la résistance majeure des 1,7043 (plus haut du 05/08/2009). Cependant, une évolution au-dessus de ce niveau est peu probable dans les prochaines semaines.

USDJPY L'USD/JPY a cassé son support à 101,39, ouvrant la voie à un test du support clé des 100,76. La paire peut rencontrer un premier support à 101,25. Des résistances horaires se trouvent actuellement à 101,87 (plus haut intrajournalier) et à 102,29 (plus haut du 28/02/2013). On anticipe une tendance haussière à long terme tant que la zone de support clé formée par la moyenne mobile quotidienne à 200 jours (autour de 100,21) et 99,57 (voir aussi la ligne de tendance haussière commencée à partir d'un plus bas de 93,79 (13/06/2013)) restera intacte. Une résistance importante se situe à 110,66 (plus haut du 15/08/2008).

USD/CHF L'USD/CHF a cassé le support des 0,8860 (plus haut du 30/12/2013) et s'attaque maintenant à sa zone de support majeure située entre 0,8833 et 0,8800. Une résistance horaire se trouve actuellement à 0,8872 (plus bas du 27/02/2014). Une cassure de la résistance des 0,8930 (plus haut du 26/02/2014, voir aussi la ligne de tendance baissière) est nécessaire pour annuler la tendance baissière actuelle. Dans une perspective de plus long terme, la structure présente depuis 0,9972 (24/07/2012) est considérée comme une grande phase de correction qui est arrivée potentiellement à son terme. La zone de support définie par 0,8931 (plus bas du 24/02/2012) et la barre 0,8833 favorisent la formation potentielle d'une base à moyen terme. Toutefois, une cassure nette de cette zone ouvrirait la voie à une autre chute vers le prochain support clé à 0,8568 (plus bas du 27/10/2011).

L'euro freiné par la crise russo-ukrainienne
 

Lire Aussi

Abdel Marzak
Tendance Euro USD 2022 Par Abdel Marzak - 19/12/2021 1

Avec une inflation record aux Etats-Unis depuis 1982, la hausse des prix sur novembre 2021 démontre une accélération en rythme annualisé à 6,8%. L'indice des prix hors énergie et...

Benoit Fernandez-Riou
Nouvelle monnaie sur le Forex ! Par Benoit Fernandez-Riou - 08/09/2021

​ Bonjour à toutes et à tous, Événement rare sur le Forex, nous venons d’assister hier le 7 Septembre 2021 à la création d’une nouvelle monnaie. En effet par la décision du...

L'euro freiné par la crise russo-ukrainienne

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Inscription via Google
ou
Inscription via Email