Dernière minute
0
Version Sans-Pub. Améliorez votre expérience sur Investing.com. Économisez jusqu'à 40%. Plus de détails

Mario Draghi contente tout le monde

fr.investing.com/analysis/mario-draghi-contente-tout-le-monde-200196037
Mario Draghi contente tout le monde
Par Mathieu Lebrun   |  21/07/2017 12:12
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 

Publié à l'origine sur la Bourse au quotidien.fr

Hier, la BCE et surtout les commentaires de Mario Draghi étaient le grand rendez-vous attendu. Si d’un côté le président de la BCE a mis en lumière la faiblesse de l’inflation par rapport aux objectifs de l’institution, laissant supposer que le QE allait d’étendre, le marché a surtout retenu que le QE serait rediscuté à l’automne. Tonalité moins accommodante qu’escomptée par certains économistes après ses propos « reflationnistes » du mois dernier. Mais rien de grave cependant : il y en avait pour tous les goûts, pour ceux qui y voyaient un resserrement potentiel à venir (l’euro s’est envolé) et pour ceux qui ont compris que les liquidités allaient continuer de pleuvoir pour essayer de relancer l’inflation.

La réaction sur les marchés a surtout été visible sur l’Eurodollar, avec une parité de retour au-delà des 1,16$ en cette fin de semaine. Sur les indices, la tendance est restée indécise. D’un côté les indices européens se sont retournés à la baisse dans l’après-midi, Dax en tête (la nouvelle envolée de la monnaie unique ne faisant pas les affaires de nos gros exportateurs européens). Mais rien de brutal non plus. Le CAC40 n’a par exemple clôturé qu’à -0,30%… mais sous ses plus-hauts de la semaine dernière. Seul le franchissement des 5 250/5 260 points permettrait de viser le haut de canal descendant journalier (5 280/5 295 points). A l’inverse, sous les 5 165 points, le risque baissier serait relancé vers les 5 135 points dans un premier temps.

1
1

Outre-Atlantique, la prudence a globalement dominé à Wall Street après les récents records. Le procureur Robert Mueller (en charge d’investiguer autour des liens potentiels entre la Russie et l’équipe de campagne de Donald Trump) ayant en outre indiqué avoir élargi son enquête aux transactions financières du nouveau président.

Au niveau corporate

En after hour, Microsoft (NASDAQ:MSFT) (US5949181045) et Visa (US92826C8394) ont publié leurs trimestriels. Les deux titres sont attendus en hausse d’environ 1% en ce vendredi à Wall Street, après la publication de chiffres supérieurs aux attentes (le géant des logiciels ayant par exemple multiplié par plus de deux son résultat net trimestriel.

En Europe, les équipementiers automobiles étaient à l’honneur dans l’Hexagone ce matin en réaction à leurs publications trimestrielles, avec des fortunes diverses en termes de réaction de marché.

Ainsi, Faurecia (PA:EPED) (FR0000121147) évoluait en hausse de 1% sur ses sommets annuels autour des 49€, la filiale de Peugeot (PA:PEUP) (FR0000121501) ayant relevé ses objectifs 2017 et indiqué être en « très bonne voie » pour atteindre ses ambitions 2018.

Bonne orientation également pour Plastic Omnium (PA:PLOF) (FR0000124570) qui ouvrait dans le vert autour des 34€, en réaction à la forte hausse de ses résultats semestriels.

A l’inverse, Valeo (PA:VLOF) (FR0013176526) ouvrait en baisse de 4% sur les 61€ malgré une hausse de 20% du résultat net et une progression de 16% de ses ventes au premier semestre.

Le secteur télécom surperformait sinon ce matin, avec par exemple Orange (FR0000133308) en hausse de près de 1% vers les 14,50€, suite à une publication rassurante du britannique Vodafone (LON:VOD) (GB00BH4HKS39), marquée notamment par un chiffre d’affaires trimestriel supérieur aux attentes.

Rubis (FR0000121253) bondissait de 4% sur un nouveau record au-delà des 108€ suite à l’acquisition de Galana, leader dans la distribution de produits pétroliers à Madagascar.

A l’inverse, Tarkett (PA:TKTT) (FR0004188670) chutait de 5% sous les 38€, le spécialiste des revêtements de sols ayant indiqué qu’il subirait une perte nette cette année en raison d’une provision de 150 M€ liée à une enquête des autorités françaises de la concurrence.

Sartorius Stedim (FR0013154002) plongeait de 6% sur les 62,50€, après l’annonce d’un ralentissement de la croissance de la biotech au deuxième trimestre.

Boiron (FR0000061129) pliait de 1% sous les 84€, le groupe ayant enregistré un repli de 4,5% de ses ventes au deuxième trimestre 2017.

Enfin, GTT (PA:GTT) (FR0011726835) ne réagissait guère (avec un titre autour de l’équilibre vers 37€), à la publication d’un chiffre d’affaires semestriel en baisse de 4,7%.

Du côté des changements de recommandations de brokers

Scor (PA:SCOR) (FR0010411983) progressait de 1% sur les 36,80€ alors que Morgan Stanley (NYSE:MS) a repris le suivi du réassureur en visant 39,20€.

Essilor (FR0000121667) évoluait dans le vert au-dessus des 115€, MainFirst ayant relevé son conseil de « neutre » à « surperformance » en visant désormais 135€ (contre 107€ auparavant).

A l’inverse, bioMérieux (PA:BIOX) (FR0010096479) reculait de 1% sous les 188€, Berenberg ayant abaissé son conseil de « neutre » à « vendre » sur le laboratoire.

Mario Draghi contente tout le monde
 

Lire Aussi

Philippe Béchade
Tout est au plus haut ! Par Philippe Béchade - 18/10/2021 2

Publié à l'origine sur la Bourse au quotidien.fr Philippe Béchade revient dans cette chronique sur les actifs et les crypto-actifs. Tout est tellement haut que...

Mario Draghi contente tout le monde

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.
Inscription via Google
ou
Inscription via Email