Dernière minute
0
Version Sans-Pub. Améliorez votre expérience sur Investing.com. Économisez jusqu'à 40%. Plus de détails

L'UE propose à Londres d'alléger les contrôles en Irlande du Nord

Nouvelles générales13/10/2021 21:05
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
2/2 © Reuters. Le vice-président de l'exécutif européen chargé des relations entre Bruxelles et Londres, Maros Sefcovic (photo), doit présenter ce mercredi un ensemble de mesures destinées à faciliter les échanges commerciaux avec l'Irlande du Nord tout en coupa 2/2

par Philip Blenkinsop

BRUXELLES (Reuters) - La Commission européenne a proposé mercredi de supprimer la majeure partie des contrôles imposés aux produits alimentaires britanniques arrivant en Irlande du Nord et d'alléger plus largement les formalités douanières, pour tenter d'apaiser les tensions avec Londres sur ce volet capital de l'accord de Brexit.

Ces propositions "cochent toutes les cases" en résolvant les problèmes soulevés ces derniers mois sans recréer une frontière entre l'Irlande du Nord et la République d'Irlande, membre de l'Union européenne, a déclaré à Reuters le vice-président de la Commission Maros Sefcovic.

"Je crois que ce qu'il est très, très important de dire, c'est qu'il n'y aura pas d'autre paquet comme celui-ci", a-t-il ajouté.

L'exécutif communautaire ferme ainsi la porte à une renégociation du protocole qui encadre les échanges avec l'Irlande du Nord, ce qui risque de mécontenter le gouvernement de Boris Johnson.

A Dublin, le Parti unioniste démocrate (DUP) a déclaré qu'il s'agissait d'un bon point de départ mais que les mesures proposées par Bruxelles ne répondaient pas au besoin de changement fondamental dans le protocole nord-irlandais.

"Nous allons prendre le temps d'étudier en détail les documents produits. Cependant il est impossible d'échapper à la réalité que le protocole nord-irlandais a nui à l'Irlande du Nord, à la fois au niveau économique et constitutionnel", a déclaré dans un communiqué Jeffrey Donalson, chef du DUP, principal soutien de Londres en Irlande du Nord.

Les solutions proposées par Bruxelles incluent la réduction d'environ 80% des contrôles sanitaires et phytosanitaires requis pour l'instant pour les produits alimentaires, végétaux et animaux britanniques destinés à l'Irlande du Nord.

Les formalités douanières seraient en outre assouplies pour l'ensemble des marchandises, ce qui se traduirait par une réduction de moitié des documents à fournir.

La mise en oeuvre de ces mesures implique toutefois que la Grande-Bretagne tienne ses engagements en matière de contrôles, d'emballage et d'étiquetage et "renforce la surveillance des chaînes d'approvisionnement", précise la Commission.

Cette dernière propose aussi de modifier les règles spécifiques aux entreprises pharmaceutiques implantées sur le sol britannique afin d'"assurer à long terme la sécurité d'approvisionnement en médicaments de l'Irlande du Nord par la Grande-Bretagne".

Partie intégrante du Royaume-Uni, la province d'Irlande du Nord - frontalière de la République d'Irlande, membre de l'Union européenne (UE) - est restée dans le marché unique européen pour les échanges de biens, ce qui signifie que ses exportations vers le reste de l'UE ne sont pas soumises à des contrôles ou tarifs douaniers et ne font pas l'objet de formalités particulières.

Pour Bruxelles, cet arrangement - qui crée une frontière douanière de fait entre Grande-Bretagne et Irlande du Nord dans la mer d'Irlande - préserve le marché unique européen tout en permettant au commerce nord-irlandais de bénéficier des avantages des deux mondes.

Mais pour Londres, les contrôles sur les marchandises transitant par la mer pour approvisionner l'Irlande du Nord concrétisent sa séparation des autres provinces britanniques et attisent les tensions chez les unionistes.

Le ministre britannique du Brexit, David Frost, s'est déclaré mardi prêt à discuter de ces propositions "quel que soit leur contenu" mais il a une nouvelle fois réclamé un nouveau protocole en exigeant que l'autorité de la Cour de justice de l'UE (CJUE) ne s'exerce pas.

Bruxelles ne conçoit toutefois pas qu'une juridiction autre qu'européenne puisse légiférer au sujet du marché unique européen. Il semble donc peu probable que les nouvelles propositions permettent de mettre fin au contentieux.

(Reportage Philip Blenkinsop, avec Sarah Young et Guy Faulconbridge à Londres, Padraic Halpin à Dublin; version française Myriam Rivet et Marc Angrand, édité par Jean-Michel Bélot et Jean Terzian)

L'UE propose à Londres d'alléger les contrôles en Irlande du Nord
 

Lire Aussi

Saint-Etienne arrache le nul
Saint-Etienne arrache le nul Par Reuters - 23/10/2021

par Adrien Verger (iDalgo) Le match a débuté avec 50 minutes de retard à cause de fumigènes sur le terrain avant le coup d’envoi. Les forces de l’ordre sont intervenues sur la...

Simon et Mannarino out
Simon et Mannarino out Par Reuters - 23/10/2021

par Adrien Verger (iDalgo) Deux Français étaient présents en quarts de finale du tournoi ATP de Moscou ce vendredi. Mannarino a d'abord chuté contre le Lituanien Berankis (107e à...

Les Françaises faciles
Les Françaises faciles Par Reuters - 23/10/2021

par Adrien Verger (iDalgo) A l’occasion du 3e match de qualifications pour la coupe du monde 2023, les Françaises recevaient les Estoniennes à Créteil. De match, il n’y en a pas...

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.
Inscription via Google
ou
Inscription via Email