Dernière minute
0
Version Sans-Pub. Améliorez votre expérience sur Investing.com. Économisez jusqu'à 40%. Plus de détails

Airbus et Dassault ont fait une offre aux Etats sur le SCAF

Actions03/04/2021 06:31
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
© Reuters. ACCORD DE PRINCIPE ENTRE AIRBUS ET DASSAULT AVIATION SUR LE FUTUR AVION DE COMBAT EUROPÉEN

PARIS (Reuters) - Dassault Aviation et Airbus (PA:AIR) ont transmis une "offre" aux trois Etats participant au projet de futur avion de combat européen en vue de réaliser un démonstrateur dans le cadre du Système de combat aérien du futur (SCAF), a déclaré vendredi le cabinet de la ministre française des Armées.

Le cabinet de Florence Parly précise que les négociations entre les industriels et les Etats concernés (France, Allemagne et Espagne) "se poursuivent toujours" pour convenir du partage des tâches sur l'ensemble du projet SCAF.

"Les Etats ont reçu une offre des industriels concernés pour la réalisation d'un démonstrateur d'un nouvel avion de combat", qui doit voler en 2026 et dont le financement n'est pas encore assuré, indique le cabinet de la ministre.

"L'objectif partagé par tous les acteurs est d'aboutir à la contractualisation prochaine de la phase suivante du projet."

Cette précision fait suite à des informations publiées en premier sur le site internet du journal La Tribune évoquant un accord de principe entre les constructeurs français Dassault Aviation et européen Airbus, ce dernier représentant sur ce projet les intérêts allemands et espagnols.

Une source avait confirmé un peu plus tôt à Reuters qu'une proposition avait été formulée par les industriels et précisé que les discussions se poursuivaient au niveau politique.

Le SCAF, projet lancé en 2017 par la France et l'Allemagne à un moment où l'Union européenne était fragilisée par la décision des Britanniques de quitter le bloc, a attisé les tensions entre Paris et Berlin sur fond d'approches divergentes et de rivalités entre constructeurs, ont déclaré en février à Reuters des sources sécuritaires et industrielles.

Paris et Berlin s'étaient entendus en 2019 sur un partage des tâches à 50%-50% entre Dassault, désigné maître d'oeuvre en raison de son expertise, et Airbus, qui représentait à l'époque la seule partie allemande.

Mais les négociations ont été rouvertes après l'arrivée de Madrid et de nouvelles exigences de Berlin, les discussions portant notamment sur le partage du travail et les droits de propriété intellectuelle.

Début mars, le PDG de Dassault, Eric Trappier, avait fait savoir que le constructeur aéronautique travaillait sur un "plan B" en cas d'abandon du SCAF, qui doit commencer à remplacer les Rafale français et Eurofighter allemands à l'horizon 2040 et permettre à l'Europe d'assurer sa propre défense.

Pour que le démonstrateur de vol puisse être construit dans les délais impartis, soit d'ici 2026 selon le calendrier retenu, une nouvelle tranche de financement de plusieurs milliards d'euros doit être votée par le Bundestag avant la fin de la session parlementaire actuelle, en juin, et la tenue d'élections législatives en Allemagne en septembre.

Le projet SCAF, d'un coût estimé à 100 milliards d'euros et auquel participent également Safran (PA:SAF), MTU Aeor Engines, MBDA et Thales SA (PA:TCFP), comprend un chasseur, des drones et un "Air Combat Cloud".

Le futur chasseur pourrait avoir au moins un concurrent européen, le Tempest, dont le Royaume-Uni a annoncé le développement par BAE Systems (LON:BAES), le groupe italien Leonardo et le constructeur suédois Saab.

Le PDG de Dassault a indiqué le mois dernier qu'une fusion des projets SCAF et Tempest n'était pas à l'ordre du jour.

(Tangi Salaün et Laurence Frost, avec Claude Chendjou et Nicolas Delame, édité par Jean-Michel Bélot)

Airbus et Dassault ont fait une offre aux Etats sur le SCAF
 

Lire Aussi

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
Commentaires (1)
You Drl
You Drl 06/04/2021 16:29
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
Les allemands veulent l'accès à la technologie ET veulent pouvoir exporter à qui ILS veulent... Ça laisse présager rien de bon...
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.
Inscription via Google
ou
Inscription via Email