Dernière minute
0
Version Sans-Pub. Améliorez votre expérience sur Investing.com. Économisez jusqu'à 40%. Plus de détails

France: La révision des contrats solaires attaquée au Conseil d'Etat

Actions29/11/2021 12:00
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
© Reuters. Des membres de la filière solaire photovoltaïque française ont déposé lundi un recours en référé devant le Conseil d'Etat afin d'obtenir la suspension et l'annulation d'un décret et d'un arrêté mettant en oeuvre une réduction tarifaire de cont

PARIS (Reuters) - Des membres de la filière solaire photovoltaïque française ont déposé lundi un recours en référé devant le Conseil d'Etat afin d'obtenir la suspension et l'annulation d'un décret et d'un arrêté mettant en oeuvre une réduction tarifaire de contrats décidée par le gouvernement.

Les textes, publiés fin octobre, ont réduit le soutien public accordé à de gros producteurs d'énergie solaire entre 2006 et 2010 à travers des tarifs de rachat qui ont, selon l'exécutif, abouti à des rémunérations excessives et injustifiées.

Enerplan, le Syndicats des Energies Renouvelables (SER) et l'association Solidarité Renouvelables, estiment que ces textes "remettent en cause la pérennité économique des producteurs auxquels ils s'appliquent et portent une atteinte grave et immédiate à leurs intérêts financiers et patrimoniaux".

"(Ils) dégradent également les conditions de financement de la production d'électricité d'origine renouvelable et portent une atteinte grave et immédiate à l'intérêt public tenant au développement des énergies renouvelables et au respect des engagements climatiques de l'Etat", font valoir les associations professionnelles dans un communiqué.

"Ces atteintes justifient pleinement la suspension de ces textes", ajoutent-elles en évoquant par ailleurs des textes "entachés de plusieurs illégalités sérieuses".

Enerplan, le SER et Solidarité Renouvelables soulignent également que leur recours "témoigne de l'échec des échanges des derniers mois qui n'ont pas permis d'aboutir à l'adoption de textes d'application respectant l'exigence légale de rémunération raisonnable".

Présentée et votée par le Parlement fin 2020 dans le cadre de la loi de Finances pour 2021, la révision des contrats concerne plus de 700 installations solaires de plus de 250 kWc et prévoit une baisse du tarif de rachat de l'électricité produite par ces parcs d'environ 50% en moyenne.

En 2006, afin de favoriser le développement du secteur photovoltaïque en France, le tarif très incitatif avait été fixé à 300 euros par mégawatt-heure (MWh) pour des installations non intégrées au bâti et à 550 euros/MWh en cas d'intégration au bâti, contre 138 euros/MWh auparavant.

Mais les baisses de coûts constatées n'ont ensuite pas été répercutées assez rapidement dans les tarifs et certains gros producteurs ont ainsi bénéficé de rémunérations excessives au détriment du contribuable, ont expliqué le ministère de la Transition Ecologique et Bercy pour justifier la révision tarifaire, censée s'appliquer pour les quelque dix ans de contrats restant à couvrir.

(Reportage Benjamin Mallet, édité par Matthieu Protard)

France: La révision des contrats solaires attaquée au Conseil d'Etat
 

Lire Aussi

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.
Inscription via Google
ou
Inscription via Email