Dernière minute
Investing Pro 0
💎 Accédez aux outils de marché utilisés par des milliers d'investisseurs Commencez

L'Europe subit la mésaventure italienne: DAX 30 -0,49%

Publié le 10/07/2013 13:20 Mis à jour le 10/07/2013 13:25
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
 
SOGN
-1,58%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
POLYP
+0,00%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
FTNMX...
-0,12%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
TAHS
0,00%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
FRES
+0,07%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
ISP
-1,28%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
Investing.com - Les bourses européennes se retrouvaient en difficulté ce mercredi après-midi, le moral se trouvant mis à mal par le rabaissement de l'appréciation de l'Italie, dans l'expectative de la publication du compte-rendu détaillé de la dernière réunion de la banque centrale des Etats-Unis.

En seconde partie de séance locale, l'EURO STOXX 50 régressait de 0,72%, le CAC 40 français de 0,67%, et le DAX 30 allemand de 0,49%.

L'agence de notation Standard & Poor's a en effet ramené sa notation de la dette italienne depuis BBB+ vers BBB, invoquant la faiblesse de ses perspectives éconoiques, à seulement deux crans au-dessus des "actifs indésirables", la plaçant aussi sous une perspectiive négative.

Jörg Asmussen, membre du conseil directeur de la Banque Centrale Européenne, avait pour sa part affirmé hier que celle-ci pourrait maintenir ses taux d'intérêt à leur plus faibles niveaux historiques pour encore plus d'une année.

Ces propos faisaient écho à ceux de Mario Draghi, qui en est le président, déclarant la semaine dernière qu'elle ne s'attendait pas à relever son taux d'intérêt directeur avant une période "prolongée", en raison de la faiblesse de l'économie dont elle a la charge.

La finance était en berne, la Deutsche Bank allemande se repliant de 1,73%, les français BNP Paribas et Société Générale l'imitant avec respectivement 0,29 et 0,02%.

Il en allait de même à la périphérie, les espagnols Banco Santander et BBVA laissant échapper 1,55 et 2,67%, les italiens Intesa Sanpaolo et Unicredit leur emboîtant le pas avec 1,53 et 1,68%.

Sur le front de l'industrie pharmaceutique, le suisse Roche chutait toujours de 0,21% après avoir interrompu la dernière phase des tests cliniques de son Aleglitazar, un traitement expériental contre le diabète, après que des observateurs aient pointé du doigt des problèmes de sécurité et d'efficacité.

A Londres, le FTSE 100, chargé en matières premières, sombrait de 0,60%, tiré vers le bas par des exploitants et des extracteurs en repli.

Les mastodontes miniers BHP Billiton et Rio Tinto fondaient ainsi de 0,97 et 1%, leurs concurrents Fresnillo et Polymetal n'étant pas en reste avec 3,47 et 4,37%.

La City suivait majoritairement le même chemin, HSBC Holdings dérapant de 0,29%, la Royal Bank of Scotland de 0,65 et Lloyds Banking de 1,52%, Barclays émergeant par contre de 0,60%.

Le revendeur d'articles de luxe se maintenait par contre en pointe avec une envolée de 4,27% après avoir déclaré que sa collection printemps-été avait davantage contribué à l'augmentation de ses ventes au détail au premier trimestre qu'espéré.

Les perspectives des marchés américains étaient quand à elle modérément inquiètes: les options sur le Dow Jones prévoyaient une érosion de 0,01%, celles sur le S&P 500 l'évaluant à 0,05% et celles sur le Nasdaq 100 à 0,06%.

Il avait aussi été noté à la mi-journée que la production industrielle de la France avait limité les dégâts à 0,4% en mai, au lieu des 0,8% redoutés, après avir pourtant bondi de 2,2% le mois précédent.

La Réserve Fédérale comptait de son côté conclure la journée avec le compte-rendu détaillé de son dernier conseil d'orientation, après quoi son président Ben Bernanke prendra la parole.


L'Europe subit la mésaventure italienne: DAX 30 -0,49%
 

Lire Aussi

Ajouter un commentaire

Charte de discussion

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Inscription via Google
ou
Inscription via Email