Rejoignez plus de 750.000 investisseurs qui copient les actions des portefeuilles des milliardairesInscription Gratuite

Air France-KLM au top de sa forme !

Publié le 23/09/2021 13:10
LHAG
-
AIRF
-
BNPP
-

Publié à l'origine sur la Bourse au quotidien.fr

Vous n’êtes pas sans savoir que le secteur aérien connaît des perturbations. Mais Air France-KLM (PA:AIRF) survole ses concurrents. Décryptage avec Philippe Béchade.

Le titre Air-France n’a pas trop fait parler de lui ces derniers jours. Cela nous étonne… et pas qu’un peu ! Peut-être pas assez volatile, malgré ses +13% repris en cinq séances de hausse consécutives ?

Vous ne trouverez pas une seule performance comparable depuis le 15 septembre au sein du SBF-120 : d’ailleurs aucun titre ne réalise un 5/5 à la hausse dans l’intervalle.

Les investisseurs étaient visiblement obnubilés par l’affaire Evergrande. Vous savez ce potentiel nouveau Lehman, en 4 fois plus gros, à 13 ans de distance, presque jour pour jour. Et après cette affaire, ils l’étaient par les spéculations sur l’annonce d’un « tapering » par la FED… enfin plutôt son calendrier. En effet, la question n’est plus « si » mais « quand » elle commencera à réduire son programme d’achat puis à relever ses taux.

En ce qui concerne le secteur aérien, toute l’attention a été captée dès lundi par Lufthansa (DE:LHAG) qui annonçait le lancement d’une augmentation de capital de 2,1 Mds€, rendue indispensable pour renforcer son bilan et rembourser les prêts contractés auprès de l’Etat allemand durant la crise sanitaire.

Air France-KLM plus fort que la Lufthansa !
Lufthansa dévoilait un prix d’émission de 3,58 €, soit une décote de plus de 39% par rapport au prix théorique estimé après la réalisation de l’augmentation de capital auprès d’un syndicat regroupant 14 des plus grandes banques de la planète, dont les trois géants français BNP Paribas (PA:BNPP), Crédit Agricole et Société Générale.

Le titre s’effondrait de -30% en 48 heures, mardi et mercredi (dont -25,5% ce 22/09).

Cela aurait pu plomber Air France-KLM par contagion, vu la situation financière de la compagnie franco-néerlandaise. Pourtant, le titre a progressé de 11% depuis lundi (et l’annonce de son concurrent germanique).

A croire que le malheur des uns fait le bonheur des autres !

Air France-KLM a en tout cas pu profiter de l’annonce américaine d’accepter sur son sol des voyageurs 100% vaccinés. Le groupe soumet ainsi ses voyageurs à un test PCR – obligatoirement négatif – avant d’embarquer dans un avion à destination des Etats-Unis.

La reprise du tourisme transatlantique – nul actuellement – va-t-il remplir des avions comme en janvier 2020 ?

Pas avant 2024 ou 2025 selon la direction de l’IATA qui espère que les vols USA/UE atteindront l’équivalent de 30% de celui de l’été 2019 d’ici 2022.

Les +13% d’Air France-KLM s’expliquent probablement par des raisons plus techniques que fondamentales : le titre venait de tester pour la troisième fois les 3,795 €, son plancher des 14 juillet, 19 août et 12 septembre… et une cassure semblait se produire le 14 septembre avec une incursion vers 3,71 € avant une clôture à 3,75 €.

Il s’agissait manifestement d’une fausse sortie baissière qui fut suivie par un contrepied imparable débouchant sur l’effacement de la résistance des 4,15 € et des 4 € du 23 et 24 août.

Le titre qui valide une reprise en « W » semble se diriger vers les 4,45 €, l’ex-plancher du 5 au 25 mai dernier, puis peut-être les 4,95 € du 2 juin. Seulement si l’hypothèse d’une augmentation de capital ne ressurgit pas à la lecture de chiffres faisant état d’une chute du chiffre d’affaires de 66 à 92% en fonction des destinations hors Etats-Unis.

Derniers commentaires

Chargement de l'article suivant...
Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés