🔮 Mieux que Buffett ? Notre Juste Valeur a repéré cette action qui a fait +42% avant l'OraclePlus de détails

Faut-il acheter Alibaba face à l'annonce du démantèlement ?

Publié le 30/03/2023 01:42
BABA
-

Les actions cotées aux USA d'Alibaba Group (NYSE :BABA) ont bondi de plus de 14% mardi après que le conglomérat chinois a annoncé des plans pour la plus grande restructuration de l'histoire de l'entreprise.

Le géant chinois du commerce électronique a déclaré qu'il décomposerait ses activités en six unités et envisagerait des levées de fonds ou des cotations pour la quasi-totalité d'entre elles, marquant ainsi une restructuration sans précédent suite aux promesses du gouvernement chinois d'assouplir sa répression réglementaire à l'égard des sociétés internet et de stimuler la croissance dans le secteur privé.

Une nouvelle structure pour libérer la valeur actionnariale

À la suite de ce remaniement, les activités d'Alibaba seront divisées en six divisions : Cloud Intelligence Group, Taobao Tmall Commerce Group, Local Services Group, Cainiao Smart Logistics Group, Global Digital Commerce Group et Digital Media and Entertainment Group.

Cinq de ces unités commerciales "auront la possibilité de lever des capitaux extérieurs et, éventuellement, de demander leur propre introduction en bourse". À l'exception du détaillant en ligne Taobao Tmall, chaque division sera dirigée par son propre PDG et son propre conseil d'administration, a indiqué l'entreprise. Taobao continuera d'opérer en tant qu'unité détenue à 100 % par Alibaba, bien qu'elle réduise ses postes de middle et back office dans le cadre de la réorganisation.

La scission permettrait également d'alléger les pressions réglementaires exercées sur Alibaba, dont les activités sont dans le collimateur des régulateurs depuis quelques années, et d'apaiser les craintes que le conglomérat ait perdu le potentiel de poursuivre sa croissance.

"L'intention initiale et l'objectif fondamental de cette réforme sont de rendre notre organisation plus agile, de raccourcir les liens décisionnels et de réagir plus rapidement", a écrit le PDG d'Alibaba, Daniel Zhang, dans une lettre adressée au personnel, selon Reuters.

M. Zhang a déclaré que chaque unité devra se concentrer sur l'évolution rapide des tendances du marché et qu'Alibaba devra "revenir à l'état d'esprit d'un entrepreneur" dans le cadre de la réforme. Il restera président-directeur général d'Alibaba Group et deviendra également directeur général de Cloud Intelligence Group.

Tara Hariharan, directeur général de la recherche macroéconomique mondiale chez NWI Management, a déclaré que la décision de restructuration pourrait également faire partie des retombées des mesures de répression prises par les États-Unis à l'encontre des entreprises technologiques chinoises, qui ont suscité des inquiétudes en matière de sécurité nationale à propos de TikTok.

"En ouvrant la voie à la cotation des différentes nouvelles unités d'Alibaba, le gouvernement chinois pourrait montrer qu'il est moins hostile à l'égard de ses géants de la technologie, en guise de message apaisant aux investisseurs américains et internationaux", a déclaré M. Hariharan.

La restructuration coïncide avec le retour de Ma en Chine

La décision d'Alibaba intervient juste un jour après le retour en Chine de son cofondateur Jack Ma, qui a passé plus d'un an en dehors de son pays d'origine et s'est fait très discret depuis que le gouvernement a commencé à sévir contre les sociétés internet en 2020.

Le retour en public de M. Ma devrait apaiser les inquiétudes du secteur privé chinois, alors que le gouvernement tente de rajeunir l'économie du pays, mise à mal par trois années de restrictions strictes de l'activité zéro-covid.

Les premières nouvelles de la réapparition de Ma ont émergé sur les médias sociaux chinois tôt lundi et il a été confirmé plus tard que le milliardaire avait visité une école qu'il avait fondée avec d'autres responsables d'Alibaba dans la ville d'origine de la société, Hangzhou, en 2017. Ma a également visité le journal South China Morning Post (SCMP), qui appartient également à Alibaba.

Ma, un ancien professeur d'anglais, a discuté de sujets brûlants tels que le chatbot d'intelligence artificielle (IA) ChatGPT lors de sa visite à l'école et a déclaré qu'il aimerait revenir à l'enseignement un jour.

La publicité faite autour du retour de Ma en Chine et la restructuration d'Alibaba laissent présager la fin de la répression du secteur technologique en Chine.

L'introduction en bourse de Ant à nouveau sur la table ?

Les analystes estiment que la réorganisation prévue par Alibaba pourrait ramener l'attention sur l'échec de l'introduction en bourse de sa société fintech Ant Group en 2020. Ant, mieux connue pour sa plateforme de paiement AliPay, est détenue à 33 % par Alibaba.

"Je pense sincèrement qu'Alibaba vise une cible plus importante", a déclaré Dickie Wong, directeur exécutif de Kingston Securities. "En termes de vision globale, il s'agirait évidemment de la réintroduction d'Ant Group sur le marché des actions", a-t-il déclaré lors d'une interview accordée à CNBC.

M. Wong a déclaré que la restructuration d'Alibaba était probablement l'objectif le plus important du groupe à l'heure actuelle, ajoutant que la cotation tant attendue d'Ant ne se ferait pas dans un avenir proche, bien qu'il y ait un grand espoir qu'un accord soit bientôt conclu.

Au début de l'année, Ant a reçu l'approbation des autorités de régulation chinoises pour développer ses activités de crédit à la consommation, ce qui a fait naître chez les investisseurs l'espoir que la société de fintech pourrait être sur le point de régler ses problèmes de réglementation.

Brendan Ahern, CIO de KraneShares, a déclaré que les investisseurs seront probablement très intéressés par l'introduction en bourse d'Ant, même si ce plan n'a pas été mentionné dans l'annonce d'Alibaba.

"La seule partie du communiqué de presse que les investisseurs demanderont, je pense, est l'absence de mention d'Ant Group", a déclaré M. Ahern.

En janvier, Ant a déclaré qu'elle n'avait pas l'intention de lancer une introduction en bourse parce qu'elle se concentrait sur la rectification et l'optimisation de ses activités, a déclaré le porte-parole de Ant à l'époque.

Ant a également déclaré que Ma, le fondateur de la société, ne contrôlait plus ses opérations à la suite d'une série de modifications de l'actionnariat qui l'ont amené à renoncer à la majorité de ses droits de vote. L'introduction en bourse record de 37 milliards de dollars a été suspendue en novembre 2020 par les autorités de régulation chinoises, ce qui a entraîné une restructuration forcée de deux ans de la société fintech.

En 2021, les régulateurs chinois ont imposé une amende record à Alibaba, ce qui a exercé une pression extrême sur ses actions au cours de la période suivante.

Conclusion

Alors que les actions d'Alibaba ont chuté de 75 % entre octobre 2020 et octobre 2022, la direction a été contrainte de réagir et de prendre certaines des décisions les plus importantes de l'histoire de l'entreprise.

Alibaba va désormais se scinder en 6 unités commerciales distinctes, une décision qui pourrait permettre à l'action BABA de surperformer considérablement le marché dans les semaines et les mois à venir, selon les analystes de Morgan Stanley.

. . .

Shane Neagle est l'EIC de The Tokenist. Consultez la lettre d'information gratuite de The Tokenist, Five Minute Finance, pour une analyse hebdomadaire des plus grandes tendances de la finance et de la technologie.

Derniers commentaires

Chargement de l'article suivant...
Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés